(c) Sirotti

Le tour d’actu (06/11/2019) : Greipel chez Israel Cycling Academy, le parcours de Bessèges, Mathieu van der Poel sur la Vuelta ?…

André Greipel de retour dans le WorldTour

Après une année difficile chez Arkéa – Samsic, où il n’aura rapporté qu’une seule victoire, une modeste étape de la Tropicale Amissa Bongo en début de saison, André Greipel avait annoncé il y a un mois interrompre sa collaboration avec l’équipe bretonne, d’un commun accord (lire ici). On sait désormais où il ira en 2020 : chez Israel Cycling Academy ! La formation israélienne devrait rejoindre WorldTour l’an prochain du fait du rachat de la licence de l’actuelle équipe Katusha – Alpecin (lire ici).

George Bennett se fait retirer 3 côtes

C’est assez peu banal, du moins dans le monde du sport. George Bennett (Jumbo – Visma) a révélé s’être fait retiré trois côtes lors d’une opération réalisée il y a quelques semaines. Il souffrait en fait de longue date de fortes douleurs lors de l’effort, liées à un syndrome de Cyriax qui provoque un mouvement des côtes en raison d’un cartilage plus mobile que la normale. “Ça sonne pire que ça ne l’est vraiment mais chacune (des côtes) faisait dans les 8 centimètres et était faite de cartilage“, déclarait-il à CyclingNews.com. À 29 ans, celui qui a déjà terminé dans les top10 d’un Giro et d’une Vuelta espère maintenant que ce problème est résolu et qu’il va pouvoir reprendre sa progression.

Le parcours de l’Étoile de Bessèges 2020

Retour à la normale pour la cinquantième édition de l’Étoile de Bessèges puisque après une réduction à 4 jours de compétition, l’épreuve sudiste repasse sur son format habituel à 5 jours. Elle s’appellera d’ailleurs : Étoile de Bessèges – Tour du Gard. À noter que la première étape partira toujours bien de Bellegarde mais ne reliera plus Beaucaire et reviendra plutôt à Bellegarde. La plus grosse révélation de ce parcours est l’arrivée au sommet de Le Mont Bouquet le samedi.

Mercredi 5 février : 1e étape, Bellegarde > Bellegarde, 142km
Jeudi 6 février : 2e étape, Milhaud > Poulx, 156km
Vendredi 7 février : 3e étape : Bessèges > Bessèges, 155km
Samedi 8 février : 4e étape, Pont-du-Gard > Le Mont Bouquet, 140km
Dimanche 9 février : 5e étape, contre-la-montre individuel à Alès, 10,7km

Charly Mottet et Bernard Vallet intègrent l’organisation des Boucles Drôme-Ardèche

La paire qui oeuvre déjà sur les Grand Prix de Québec et Montréal s’investit désormais à domicile. Charly Mottet et Bernard Vallet deviennent “conseillers techniques” de la Classic de l’Ardèche et de la Drôme Classic. Le premier sur un volet sportif, le second sera plus orienté vers les relations publiques.

Par ailleurs la Classic de l’Ardèche modifie quelque peu son parcours. La grande boucle à parcourir 3 fois est quelque peu rallongée et ne sera plus parcourue qu’à deux reprises. Quant à la boucle finale, elle est aussi rallongé pour aller chercher une montée supplémentaire. Départ et arrivée demeurent à Guilherand-Granges.

Mathieu van der Poel sur un Grand Tour dès 2020 ?

On le sait, en 2020 le grand objectif de Mathieu van der Poel sera la conquête d’un titre olympique en VTT. C’était d’ailleurs ce qui retenait le coureur de bientôt 25 ans de trop s’investir sur la route (31 jours de course en 2019). Après Tokyo, le champs sera donc libre pour le jeune prodige néerlandais et un Grand Tour pourrait déjà se profiler, en l’occurence La Vuelta bien sûr. “Tokyo est mon grand rêve et après ça, un Grand Tour est le grand et nouveau défi. Je veux aller sur La Vuelta” a t-il confié à Sporza. Et le timing est d’autant plus parfait que la Vuelta 2020 part… des Pays-Bas ! D’Utrecht en particulier. Pour voir Van der Poel au départ il faudra toutefois que son équipe Corendon – Circus obtienne une invitation, or avec un WorldTour à 19 équipes, une invitation automatique pour la meilleure équipe Continentale Pro à l’issue de cette saison (ProTeam en 2020), Total Direct Énergie, qui peut refuser l’invitation toutefois, et deux équipes espagnoles (Caja Rural – RGA et Burgos – BH), les places seront chères. En tout cas chez Corendon – Circus, on se prépare à un tel développement avec l’ambition de passer à 25 coureurs (contre 18 cette année). À noter qu’en 2020 Van der Poel devrait revenir sur le Tour des Flandres bien sûr, qu’il a terminé quatrième cette année, et découvrir Paris-Roubaix, avant de conclure sa saison de classiques sur l’Amstel Gold Race, dont il est le vainqueur sortant.

Transferts en bref :

Stijn Devolder dit stop
Après 18 années de professionnalisme et surtout 2 Tours des Flandres à son actif, Stijn Devolder raccroche son vélo. Après une ultime saison avec Corendon – Circus, celui qui a fêté ses 40 ans en août dernier a déjà trouvé sa reconversion puisqu’il va s’investir dans la vente de machines agricoles.

James Shaw remonte d’un cran
Coureur WorldTour en 2017 et 2018, avec Lotto – Soudal, James Shaw était redescendu de deux niveaux d’un coup l’an passé en trouvant tardivement un contrat au sein de l’équipe continentale SwiftCarbon Pro Cycling l’an passé. Il remontera au niveau Conti pro en 2020 avec Riwal – Readynez.

Jesús Ezquerra prolonge
En 2020 Jesús Ezquerra accomplira sa troisième saison sous les couleurs de Burgos – BH. L’Espagnol de bientôt 29 ans vient en effet de renouveler son engagement. Il n’était pas passé loin de la victoire lors du dernier Tour d’Aragón, en terminant deuxième de la deuxième étape juste derrière le Français Jonathan Hivert (Total Direct Énergie).

Tom Meeusen quitte Corendon – Circus
Tom Meeusen ne portera plus les couleurs de Corendon – Circus l’an prochain mais rejoindra la structure Hens-Maes Containers, où évolue déjà notamment Vincent Baestaens.

Przemysław Kasperkiewicz redescend chez les amateurs
Malgré deux saisons chez Delko – Marseille Provence, le Polonais Przemysław Kasperkiewicz n’a pas réussi à convaincre. Il redescendra chez les amateurs en 2020.

Enric Mas étrennera ses nouvelles couleurs à domicile

Le nouveau pensionnaire de Movistar devrait faire ses premiers tours de roue en compétition avec ses nouvelles couleurs chez lui, à Majorque lors du traditionnel Challenge de Majorque (30 janvier – 2 février).

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel s’impose déjà / Steve Chainel reigne en France

Il n’aura pas fallu bien longtemps à Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) pour retrouver le chemin de la victoire en cyclo-cross. Première course et premier succès avec la quatrième manche du Superprestige, à Ruddervoorde. Il a devancé Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Bingoal) de plus de 20” et Toon Aerts (Telenet – Baloise). Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen – Bingoal) ne termine que cinquième à plus d’1’30. Van der Poel a vite relativisé sa victoire en affirmant que les autres coureurs avaient le Koppenbergcross dans les jambes, l’un des cross les plus durs de la saison, où Iserbyt s’est imposé. Chez les Femmes, c’est Ceylin Del Carmen Alavarado (Corendon – Circus) qui s’est imposée devant Sanne Cant (Iko – Crelan), qui faisait son retour, et Kathy Compton.

En France aussi il y avait du Cyclo-cross avec la deuxième et avant-dernière manche de la Coupe de France, à Andrézieux-Bouthéon. Steve Chainel (Team Chazal – Canyon – 3G Immo) a devancé David Menut et Mathieu Boulo. Chainel prend la tête du classement général après sa deuxième place sur la première manche à La Mézière, derrière son ancien poulain, Antoine Benoist (Corendon – Circus), qui  pour sa part n’était pas à Andrézieux-Bouthéon, puisqu’il a disputé le Superprestige de Ruddervoorde justement, qu’il a terminé quatorzième.

Rigoberto Urán de retour à l’entrainement en décembre ?

Après sa terrible chute sur la dernière Vuelta, la convalescence de Rigoberto Urán est longue ! À 32 ans, le Colombien de EF Education First était tombé lors de la sixième étape du Tour d’Espagne et souffrait d’une omoplate et d’une clavicule fracturée, de plusieurs côtes cassées et d’un poumon perforé. Il avait notamment dû subir une opération chirurgicale longue de 7 heures et avait dû rester 20 jours à l’hôpital. Lors d’une conférence de presse avant la cyclo qui lui est dédié, le Giro de Rigo, Urán a annoncé espérer pouvoir remonter sur un vélo le mois prochain.

Filippo Ganna pulvérise le record sur la poursuite individuel… 2 fois !

Le week-end dernier la piste était à l’honneur avec la première manche de la Coupe du Monde, disputée à Minsk. Ganna a pulvérisé le record mondial sur les 4 kilomètres avec une première marque en qualification à 4’04.252, soit plus d’une seconde de mieux que l’ancien record de Ashton Lambie. En finale il a ensuite explosé son propre record en faisant 4’02.647, à la moyenne de 59,345km/h. Et à la différence de Lambie, ce record n’a pas été réalisé en altitude, ce qui laisse présager la possibilité d’une performance encore meilleure dans des conditions optimales d’altitude avec bien sûr l’idée de passer sous la barre des 4′. Si ce n’est pas encore au programme Ganna a révélé à La Gazzetta dello Sport qu’il allait bientôt s’attaquer au record de l’heure. L’Italien de 23 ans, troisième du dernier Championnat du Monde contre-la-montre dans le Yorkshire aura bien sûr de grandes ambitions sur la piste pour les JO de Tokyo 2020. Pour se préparer, le coureur de Ineos aimerait disputer le Giro, qui serait alors son premier Grand Tour.

Le Parcours de la Tropicale Amissa Bongo 2020 (15e édition)

Lundi 20 janvier : 1e étape, Bitam > Ebolowa, 150 km
Mardi 21 janvier : 2e étape, Bitam > Oyem, 110 km
Mercredi 22 janvier : 3e étape, Mitzic > Ndjolé, 180 km
Jeudi 23 janvier : 4e étape, Lambaréné > Mouila, 190 km
Vendredi 24 janvier : 5e étape, Lambaréné > Kango, 145 km
Samedi 25 janvier : 6e étape, Port Gentil > Port Gentil, 130 km
Dimanche 26 janvier : 7e étape, Nkok > Libreville, 130 km

Zdeněk Štybar annoncé sur le Ethias Cross de Essen

Comme à son habitude Zdeněk Štybar (Deceuninck – Quick Step) devrait refaire quelques tours de roue en cyclo-cross cette année. Le Ethias Cross de Essen (7 décembre) a annoncé la venu de l’ancien triple Champion du Monde de la discipline qui fêtera ses 34 ans le 11 décembre justement, 4 jours plus tard.

Frédéric Magné viré de sa direction au CMC pour de graves fautes

Harcèlement, abus de pouvoir, règne par la terreur… peut-on lire même si l’UCI n’a pas donné elle-même de détails sur sa décision de démettre de ses fonctions Frédéric Magné de son poste de directeur du Centre Mondial du Cyclisme, relevant simplement des “témoignages faisant état de faits sérieux“. Le Français occupait ce poste depuis 2009.

Wout van Aert Flandrien de l’année

Wout van Aert (Jumbo – Visma) a été lui même surpris. Il a devancé d’un point Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step) pour ce trophée honorifique organisé par Het Nieuwsblad. “Je ne m’y attendais pas, pour moi Gilbert était le favori” a déclaré le lauréat mais Philippe Gilbert (Deceuninck – Quick Step) doit se contenter de la troisième place. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) remporte le Flandrien International.

Liège-Bastogne-Liège 2010 : Alexandre Vinokourov et Alexandr Kolobnev acquittés

C’est un long épisode judiciaire qui se conclut par un non-lieu. Soupçonnés de s’être entendus dans le final de Liège-Bastogne-Liège 2010 pour laisser le Kazakh l’emporter contre le versement d’une somme d’argent, 150 000€ en l’occurence, Vinokourov et Kolobnev étaient poursuivis pour corruption mais après de nombreux reports, les juges belges ont finalement décidé qu’il existait des doutes sérieux sur les trois principaux arguments du Ministère Public. Alexandre Vinokourov restera donc vainqueur de la Doyenne 2010.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.