(c) Arkéa-Samsic

Andre Greipel et Arkéa-Samsic se séparent

L’histoire entre Andre Greipel et Arkéa-Samsic touche déjà à sa fin. Alors que le sprinteur allemand, arrivé l’hiver passé, disposait d’une année de contrat supplémentaire au sein de l’écurie bretonne, il a finalement décidé de rompre son bail de manière anticipée. En 2020, le Gorille de Rostock n’évoluera plus pour la formation d’Emmanuel Hubert, qui ne s’est pas opposé à son départ. « Je suis forcément déçu des performances d’André cette saison, même si je sais qu’il est le premier affecté, a déclaré le manager d’Arkéa-Samsic. Notre bilan, ensemble, est loin d’être satisfaisant. Une sortie du contrat au bout d’un an était une possibilité, nous ne nous y opposons pas. Cela n’enlève rien à ses qualités humaines, appréciées par tous, et l’expérience qu’il a apportée au sein de notre équipe. Personnellement, j’ai rencontré un grand champion et une belle personne. Je lui souhaite bonne chance dans ses projets futurs. »

Au sein de la formation hexagonale, Andre Greipel a certes réalisé 14 top-10 mais n’a levé les bras qu’à une seule reprise, sur la Tropicale Amissa Bongo. Sur le Tour de France, il n’a par ailleurs pas pu faire mieux qu’une place de sixième, sur les Champs-Elysées. « Il y a quatre semaines, j’ai demandé à l’équipe de me libérer de mon contrat à la fin de l’année 2019, a expliqué le coureur de 37 ans. Emmanuel Hubert et la direction sportive ont accepté. Je tiens à les remercier pour cette année passée ensemble. J’aurais aimé rapporter de meilleurs résultats à l’équipe. Malheureusement, je n’ai pas pu me préparer correctement pour nos grandes échéances. En effet, durant la première partie de la saison 2019 j’ai dû me battre avec une bactérie. J’ai seulement retrouvé mes capacités à deux semaines du Tour de France. Le Tour de Münster sera donc ma dernière course de la saison 2019 ainsi que ma dernière apparition sous le maillot Arkéa-Samsic. Nous allons bien préparer cette épreuve pour aller chercher le meilleur résultat possible. Ensuite, je prendrai un mois de repos, en famille. »

Pour le suppléer en tant que sprinteur-titre chez Arkéa-Samsic, c’est Nacer Bouhanni (Cofidis) qui est notamment attendu, même si les noms de Thomas Boudat et Dan McLay sont également évoqués.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.