© Sirotti

Vincenzo Nibali n’exclut toujours pas de doubler Giro et Tour en 2019

Vincenzo Nibali a du mal à se décider. Le coureur de Bahrain – Merida a l’habitude de varier les objectifs. Après avoir visé le Tour cette année, il serait donc logique qu’il s’attaque au Giro mais sa chute qui l’a contraint à l’abandon change aussi un peu la donne. “Souvent j’essaye d’alterner les Grands Tours mais cette année, j’étais en forme sur le Tour et ma course a été soudainement interrompu” expliquait-il en marge du Saitama Critérium il y a un mois (lire ici). Le Requin de Messine évoquait même la possibilité de faire Giro et Tour tout en indiquant quand même qu’il ne connaissait alors les détails d’aucune des deux courses, revenant tout juste de vacances. Un mois plus tard, il a désormais pu se pencher sur la question et affirme à La Gazzetta dello Sport : “J’aime vraiment les deux parcours. Le choix pour 2019 ne sera vraiment pas facile. Il n’est d’ailleurs pas exclu que je fasse les deux“.

À la Gazzetta, Nibali s’est aussi penché sur la suite de sa carrière. “L’horizon que je me donne c’est encore deux ans après 2019 mais je ne veux pas être catégorique. Peut-être que je continuerai jusqu’à 40 ans, peut que je serai fatigué avant… Dans deux ans, peut-être que je déciderai de me concentrer uniquement sur les classiques. Les classiques donnent des émotions incroyables car tout est concentré en quelques kilomètres, en quelques heures de course mais pour l’instant je me sens toujours comme un coureur de courses à étapes“.

Nibali, qui vient de fêter ses 34 ans, est encore sous contrat jusque fin d’année avec Bahrain – Merida. Avec son avocat, Johnny Carera, il profite de l’intersaison pour pour sécuriser son futur au delà avec un nouveau contrat de deux ans, probablement toujours chez Bahrain – Merida. “Dans quelques jours, je rencontrerai la direction de l’équipe lors de notre stage à Hvar, en Croatie. Je voudrais parvenir à un accord pour les deux prochaines années. Nous étudions aussi d’autres offres mais je le répète : j’espère rester là où je suis“.

La dernière fois que Nibali a doublé Giro et Tour, c’était en 2016 mais avec un objectif bien particulier : remporter le Giro, ce qu’il a réussi, et utiliser le Tour comme préparation pour l’épreuve route des Jeux Olympiques de Rio, qu’il aurait sans doute remporter sans cette vilaine chute dans la dernière descente.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Jusqu’en 2023 la dernière étape partira des Yvelines

Les Yvelines réaffirment leur attachement au cyclisme. Déjà territoire d’accueil des Grands Départ de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.