© Sirotti

L’actu en bref : Peter Sagan se lasse et pense déjà à la retraite, Dylan Teuns dévoile son programme…

Peter Sagan lassé… pourrait arrêter à l’issue de son contrat (2021)

Si Peter Sagan régale les fans, on dirait qu’il ne se régale plus. Dans une interview à la revue néerlandaise spécialisée VTT, Fiets, Sagan déclare : “Parfois, c’est trop pour moi. Je suis heureux que cela ne prenne que quelques années” au sujet du cyclisme sur route. “Le cyclisme a changé. À cause notamment du nombre de compétitions et des nombreux voyages. Parfois je suis dans un hôtel et je ne me souviens même plus si je suis en Belgique, aux Etats-Unis ou en France“. Sagan, qui a étendu son contrat avant Bora – Hansgrohe jusque 2021 juste avant le dernier Championnat du Monde évoque un possible retrait à l’issue de son engagement, pour se consacrer éventuellement à une discipline qu’il préfère : le VTT.

Autre source de lassitude pour le Slovaque qui fêtera ses 29 ans le 26 janvier prochain (la veille du départ du Tour de San Juan où il sera) : l’évolution des mentalités. “Avant il y avait un coureur qui était le leader du peloton. Maintenant ce n’est plus comme ça. Je pense que le respect a disparu du peloton. Ce n’est plus comme il y a 15 ans quand un Mario Cipollini était le patron. Tout le monde ne pense qu’à soit aujourd’hui. J’ai des amis dans le peloton, de vrais amis, avec qui je peux m’amuser mais quand on regarde plus généralement chaque année le respect disparait encore un peu plus. Il m’est impossible de passer encore 15 ans dans ce monde du cyclisme” conclut-il. Un peu surprenant de la part de celui qui, en 2012, lorsqu’il était la jeune révélation, était lui aussi critiqué par Fabian Cancellara pour son manque de respect.

Un partenariat entre l’Académie Copernicus cycling club de Michał Kwiatkowski et CCC Development Team

CCC Development Team (actuelle CCC – Sprandi – Polkowice), future réserve de CCC Team (actuelle BMC), vient de signer un partenariat avec l’Académie Copernicus cycling club lancée il y a quelques années par Michał Kwiatkowski (Team Sky) et basée à Toruń. L’enjeu de ce partenariat est évidemment la détection des jeunes talents polonais. L’Académie Copernicus avait déjà, par le passé, lié pareil accord avec la défunte Verva – ActiveJet.

Par ailleurs CCC Development Team vient de recruter le grimpeur polonais Stanisław Aniołkowski.

Luis León Sánchez probablement sur le Tour Down Under et Paris-Nice

Luis León Sánchez (Astana) devrait commencer sa saison sur le Tour Down Under (15-20 janvier). Le Murcien aura ensuite comme objectif Paris-Nice (10-17 mars), comme cette année. Entre les deux, il prendra sans doute part aux courses espagnoles et notamment bien sûr le Tour de Murcie (16 février), dont il est le vainqueur sortant. Cette année il avait aussi disputé le Tour de la Communauté de Valence (6-10 février en 2019) et le Tour d’Andalousie (20-24 février en 2019). Le reste de son programme dépendra aussi du rôle qui lui sera attribué auprès des leaders de l’équipe Astana, Jakob Fuglsang et Miguel Ángel López et de comment ces deux là se répartiront les trois grands tours. Ces deux dernières années, Luis León Sánchez avait pris part au Giro. En 2017 il avait ensuite fait La Vuelta alors que cette année, il avait enchaîné directement avec le Tour de France, où il était tombé et avait abandonné dès la deuxième étape, coude gauche cassé et quatre côtes fracturées. L’image de son impressionnante cicatrice au coude après l’opération avait fait le tour des médias (voir ici). Sánchez a fêté ses 35 ans le mois dernier.

Dylan Teuns rentrera sur le Tour de la Communauté de Valence

Les objectifs restent les mêmes mais la préparation de Dylan Teuns varie un peu (interviewé par WielerFlits.com). Celui qui quitte BMC, où il côtoyait un certain nombre de compatriotes belges, pour rejoindre Bahrain – Merida, où il sera le seul belge, reprendra sa saison en Espagne, au Tour de la Communauté de Valence (6-10 février), plutôt que dans le Golfe où il avait ses habitudes. Il enchainera ensuite avec le Tour d’Algarve (20-24 février), qu’il connait mieux. Son premier grand objectif de la saison sera Paris-Nice (10-17 mars) où il avait pris la sixième place du général final cette année. Les points culminants de sa saison seront bien sûr les Ardennaises et le Tour de France. Celui qui avait fait troisième de La Flèche Wallonne en 2017 espère cette fois-ci être présent en juillet. Cette année il s’était préparé pour mais n’avait pas été retenu par son équipe BMC. En 2019 sa motivation sera décuplée du fait que le Tour partira de Belgique, à Bruxelles.

IAM Excelsior boucle son effectif

La formation suisse IAM Excelsior, qui n’est autre que le Velo-Club de Martigny passera Continental en 2019. Elle vient de publier son effectif 2019 et il comprend un Français : Rémy Capron. Il y aura treize coureurs au total dont les Suisse Simon Pellaud et Dylan Page. En 2018, IAM Excelsior avait notamment révélé Gino Mäder (qui évoluera chez Dimension Data l’an prochain).

L’effectif IAM Excelsior 2019 :
Giacomo Ballabio
Rémy Capron
Thomas Clapasson
Antoine Debons
Quentin Guex
Fabian Lienhard
Dylan Page
Simon Pellaud
Anthony Rappo
Martin Schäppi
Joab Schneiter
Scott Quincey
Samuele Zoccarato

Les vélos de Cristal décernés

Après Het Nieuwsblad avec le Gala du Flandrien, c’est au tour du journal flamand concurrent, Het Laatste Nieuws de décerner ses récompenses, les vélos de cristal. La cérémonie a eu lieu Vilvoorde cette année dans les locaux de la chaîne VTM, qui appartient depuis peu au même groupe que Het Laatste Nieuws. Victor Compenaerts est le lauréat de la prestigieuse récompense et c’est Sir Bradley Wiggins lui-même qui le lui a remise. Un clin d’oeil puisque le prochain grand objectif de Campenaerts est de battre le record de l’heure détenu par Wiggins (lire ici).

Kristalfiets (Vélo de Cristal) 2018 : Victor Campenaerts (Lotto – Soudal)
Cycliste féminine : Nicky Degrendele
Espoir de l’année : Remco Evenepoel
Directeur sportif de l’année : Patrick Lefevere (Quick Step)
Équipier de l’année : Tim De Clercq (Quick Step)

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de l’Avenir : Pas de Grand Départ en Bretagne finalement

Pourtant fortement pressenti (lire ici), il ne devrait finalement pas y avoir de troisième Grand …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.