EN DIRECT
(c) Sirotti

Déçu et « en colère », Enrique Sanz avait « les jambes pour gagner »

Enrique Sanz a pris une belle deuxième place ce dimanche, lors de la dernière étape du Tour d’Andalousie. Seulement battu par Matteo Trentin, le Basque était tout de même déçu à l’arrivée. Il se sentait vraiment bien, et espérait décrocher sa troisième victoire en carrière. A la sortie de l’ultime rond-point, Sanz a en fait été surpris par le démarrage lointain du champion d’Europe. Une fois lancé, il a facilement disposé de Carlos Barbero et Colin Joyce, mais était trop loin de Trentin pour le rattraper.

Lire aussi > Matteo Trentin se réjouit du « travail parfait » de son équipe

« Trentin est un coureur de très haut niveau, mais je suis en colère de ne pas avoir pu prendre sa roue. Si j’avais été dans une meilleure position, je pense que j’avais les jambes pour gagner la course », enrageait-il dans un communiqué de son équipe. Avec deux tops 5 (4e, 2e) sur les deux sprints andalous, Sanz a pourtant de quoi se satisfaire. S’il maintient cette condition physique, il ne devrait pas tarder à retrouver le chemin du succès.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Fortunes diverses pour Primoz Roglic et Steven Kruijswijk

Au soir de la deuxième étape du Tour d’Espagne, le bilan est forcément quelque peu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.