Tour de France : La douzième étape en direct commenté

17h02 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi la première étape pyrénéenne en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée. A demain pour le chrono!

16h59 – 
Le peloton en termine avec 9’32” de retard sur Simon Yates. Aucun changement à signaler au général : Julian Alaphilippe conserve donc le maillot jaune.

16h57 – 
Le peloton est encore à 2km de la ligne d’arrivée.

16h51 – 
Felline règle le groupe de poursuite devant Trentin et Naesen pour la 5e place.

16h51 – 
Benoot a attaqué pour prendre la quatrième place, c’est bon pour le Belge.

16h50 – 
Bilbao est deuxième d’un rien devant Mühlberger.

16h50 – arrivée
Victoire de Simon Yates !

16h49 – 
Simon Yates lance le sprint…

16h49 – 500m
Les trois coureurs vont se jouer la victoire au sprint!

16h48 – 1km
Yates, Mühlberger et Bilbao passent ensemble sous la flamme rouge.

16h48 – 
Jonction dans le groupe de poursuite! Plusieurs coureurs distancés vont pouvoir se mêler à la lutte pour la 4e place, notamment Van Avermaet et Naesen.

16h47 – 2km
Le trio de tête commence à s’observer mais reste groupé.

16h45 – 3km
Les trois derniers kilomètres…

16h44 – 4km
Mühlberger n’a jamais gagné sur un Grand Tour au contraire de ses deux compagnons de fuite. Pour autant, l’Autrichien a montré de très belles choses sur le Dauphiné.

16h43 – 5km
Encore cinq kilomètres avant un sprint à trois dans les rues de Bagnères-de-Bigorre. Les trois coureurs semblent avoir leur chance…

16h42 – 6km
Matteo Trentin est désigné coureur le plus combatif de l’étape.

16h41 – 7km
Le trio de tête reste groupé pour le moment.

16h40 – 
1’35” de retard pour les poursuivants sous l’arche des 10 derniers kilomètres.

16h38 – 10km
Les dix derniers kilomètres pour le trio de tête!

16h38 – 
Calmejane et Simon sont avalés par le peloton. La formation Ineos dicte une allure relativement peu soutenue.

16h38 – 11km
Le trio de tête collabore parfaitement, les poursuivants ne reviendront pas!

16h37 – 12km
Le peloton est maintenant pointé à 8’50”, il n’y a eu aucune explication entre les favoris.

16h35 – 13km
Les poursuivants ne se rapprochent pas. Il semble donc que Yates, Mühlberger et Bilbao soient partis pour se disputer la victoire.

16h34 – 15km
La tête de course est dans les 15 derniers kilomètres.

16h32 – 17km
Le trio de tête maintient plus d’une minute d’écart avec le groupe de poursuite.

16h30 – 19km
Longtemps intercalés, Mike Teunissen et Michael Matthews sont repris par le peloton.

16h26 – 24km
Le peloton passe le sommet de la Hourquette d’Ancizan avec 8’05” de retard.

16h24 – 25km
Signe que l’allure est moins soutenue dans le groupe de chasse, Teuns et Felline ont réussi à revenir. Le trio de tête semble bien parti pour se jouer la victoire à Bagnères-de-Bigorre!

16h23 – 26km
Le groupe Schachmann perd du terrain : 1’05” de retard sur le trio de tête.

16h20 – 
Bilbao recolle au duo de tête dans la descente !

16h19 – 
Passage au sommet :
1. S. Yates – 10pts, 8s
2. Mühlberger – 8pts, 5s
3. Bilbao – 6pts, 2s
4. Pauwels – 4pts
5. Gallopin – 2pts
6. Trentin – 1pt

16h18 – 
Le peloton est annoncé à 7’40” du duo de tête.

16h18 – 
Le groupe Schachmann passe le sommet à 50″ de la tête.

16h17 – 30km
Simon Yates passe le sommet en tête devant Gregor Mühlberger. Pello Bilbao troisième en retrait.

16h15 – 
Plus qu’un kilomètre avant le sommet. Le duo de tête collabore parfaitement et creuse l’écart.

16h14 – 
Yates et Mühlberger s’entendent en tête de course pour empêcher le retour de Bilbao. Le Basque est à moins de dix secondes, les chasseurs à trente secondes.

16h14 – 32km
Roche est repris par le groupe de chasse, alors qu’à l’arrière, le maillot à pois Tim Wellens est repris par le peloton.

16h13 – 
Attaque de Nicolas Roche dans le groupe de chasse!

16h13 – 
Le peloton accuse un retard de 6’40”.

16h12 – 
Yates accélère encore alors que Bilbao était sur le point de recoller.

16h09 – 33km
Encore trois kilomètres d’ascension pour le duo de tête. Bilbao à 5″, Trentin à 10″ et le groupe Schachmann à 15″.

16h08 – 
Trentin s’écarte ! Yates et Mühlberger ouvrent la route avec 5″ sur Bilbao et 15″ sur Schachmann, Gallopin, Frank et Roche.

16h07 – 
Yates fait le jump pour rejoindre la roue de son coéquipier Trentin. Mühlberger a suivi, nous retrouvons donc trois hommes en tête.

16h07 – 34km
Clarke est avalé par le groupe Yates.

16h05 – 
Clarke ne peut plus suivre Trentin! L’Italien est désormais seul en tête avec dix secondes d’avance sur le groupe Yates.

16h05 – 35km
Bilbao et Schachmann reviennent eux sur le groupe Yates!

16h04 – 
Trentin reprend Clarke à 5km du sommet. Le champion d’Europe impressionne!

16h01 – 
Trentin se rapproche à 8″ de Clarke. Yates, Mühlberger, Gallopin, Frank et Roche sont à 15″. On ne devrait pas tarder à assister à un regroupement en tête!

16h01 – 
Chute de Mikael Chérel au sein du peloton. La voiture neutre est à côté de lui.

16h – 
Entre le groupe Yates et le peloton, il y a de nombreux coureurs intercalés, mais il semble qu’ils soient éliminés pour la victoire à Bagnères-de-Bigorre.

15h59 – 37km
En tête : Clarke
+15″ Trentin
+30″ groupe Yates
+ 6’05” peloton emmené par Ineos

15h58 – 
Tony Gallopin rejoint le groupe Yates!

15h57 – 
Yates et Roche reprennent Frank et Mühlberger.

15h57 – 
Yates est parti avec Nicolas Roche. Derrière on tente de suivre, mais le Britannique a l’air très fort aujourd’hui.

15h56 – 
Attaque de Simon Yates dans le groupe de chasse! Michael Matthews est distancé sur le coup.

15h55 – 
En tête de peloton, Ineos a pris les choses en main.

15h54 – 38km
Attaque de Mathias Frank dans le groupe de chasse! Il est suivi par Gregor Mühlberger.

15h52 – 
En tête : Clarke
+50″ Trentin
+1’20” groupe Yates
+ 6′ peloton

15h50 – 39km
Le maillot à pois Tim Wellens est distancé ! Teunissen, Simon, Stuyven et Calmejane lâchent aussi prise.

15h48 – 40km
Clarke est dans l’ascension, suivi à 1’10” par Trentin. Le groupe Wellens est à 1’30”, le peloton à 6’10”.

15h46 – 
Trentin s’est lancé seul en poursuite de Clarke. Il pointe à 1’15”, le reste du groupe est à 1’25”. Ils sont encore 25 autour de Tim Wellens.

15h42 – 44km
Clarke est à 3km du pied de la Hourquette d’Ancizan (1ère cat., 9,9km à 7,5%).

15h41 – 45km
Une minute d’avance pour Simon Clarke désormais!

15h39 – 
Chute de Caleb Ewan dans la descente! Il est attendu par plusieurs équipiers.

15h39 – 47km
En poursuite de Clarke, on retrouve : Mühlberger, Schachmann, Frank, Gallopin, Naesen, Teuns, Erviti, Bilbao, Teunissen, Bettiol, Trentin, S. Yates, Van Avermaet, Pauwels, Rui Costa, Felline, Matthews, Roche, Perichon, Simon, Benoot, Wellens, Valgren, Calmejane et Ledanois.

15h38 – 48km
Peter Sagan, Daniel Oss et Tom Scully sont repris par le peloton.

15h35 – 50km
Clarke en termine de la descente avec 50″ d’avance sur les poursuivants! Il y a maintenant une portion de vallée avant d’aller chercher le pied de la Hourquette d’Ancizan (1ère cat., 9,9km à 7,5%).

15h34 – 51km
Repris par le peloton, Morkov roule désormais pour Julian Alaphilippe.

15h32 – 53km
Clarke compte maintenant 35″ d’avance sur le groupe de chasse. Très belle descente du coureur d’EF Education First.

15h31 – 54km
Clarke a creusé un écart de 25″ sur ses premiers poursuivants.

15h29 – 56km
Le peloton passe le sommet avec un retard de 5’45”. Groenewegen est notamment repris. Le groupe Sagan n’est plus très loin non plus.

15h26 – 
Clarke fait la descente à fond et évolue maintenant seul en tête.

15h25 – 61km
Passage au sommet :
1. Wellens – 10pts
2. Pauwels – 8pts
3. Calmejane – 6pts
4. Benoot – 4pts
5. Clarke – 2pts
6. Frank – 1pt

15h23 – 
Tim Wellens a dû faire un sacré sprint pour passer la ligne en tête, Serge Pauwels l’a imité. Calmejane est donc passé troisième au sommet du Col de Peyresourde.

15h23 – 63km
Calmejane est repris juste avant le sommet!

15h21 – 
Il n’y a pas véritablement de sélection au sein du peloton. Hormis les non grimpeurs, il n’y a pas de distancés.

15h19 – 64km
Calmejane commence à se retourner. Les poursuivants s’approchent à 30″ à 1km du sommet.

15h16 – 65km
Encore deux kilomètres d’ascension pour Calmejane. Le groupe des sprinteurs distancés pointent à 2’55”, le peloton à 6’45”.

15h16 – 
Wout van Aert est notamment distancé du peloton.

15h15 – 
Deceuninck-Quick Step ne roule plus en tête de peloton. Les équipes Trek-Segafredo, Movistar et Astana occupent les premières positions.

15h14 – 
Encore trois kilomètres avant le sommet.

15h13 – 66km
En poursuite de Calmejane, on retrouve : Mühlberger, Schachmann, Frank, Gallopin, Naesen, Teuns, Erviti, Bilbao, Teunissen, Clarke, Bettiol, Scully, Trentin, S. Yates, Van Avermaet, Pauwels, Rui Costa, Felline, Matthews, Roche, Perichon, Simon, Benoot, Wellens, Valgren, Ledanois.

15h12 – 
Jasper Stuyven et Ivan Cortina sont distancés également.

15h12 – 
Colbrelli a bien tenté de s’accrocher, mais finit par lâcher à son tour.

15h11 – 
Andrea Pasqualon lâche prise dans le groupe de poursuite. Le peloton recule à 6’40”.

15h10 – 67km
Le vainqueur de la veille Caleb Ewan est distancé du peloton.

15h07 – 68km
Calmejane est à 5km du sommet. Le peloton pointe désormais à 6’15”.

15h06 – 
Colbrelli est repris par le groupe Wellens. C’est Michael Matthews qui y fait le tempo, sans doute pour Nicolas Roche.

15h04 – 69km
Le peloton accuse maintenant un retard de six minutes.

15h03 –
Situation de course :
En tête : Calmejane
+20″ Colbrelli
+35″ groupe Wellens
Viennent ensuite les sprinteurs distancés du groupe. Daniel Oss, Nikias Arndt viennent notamment de lâcher prise.

14h56 – 
Calmejane compte 35″ d’avance sur ses poursuivants et 5’30” sur le peloton.

14h55 – 72km
Sagan, Groenewegen, Kristoff, Boasson Hagen ou Bol sont notamment distancés du groupe de poursuite.

14h54 – 
Colbrelli laisse filer Calmejane. Le coureur français est donc seul en tête.

14h53 – 73km
20″ d’avance pour Calmejane et Colbrelli.
A l’arrière, Viviani est distancé du peloton.

14h52 – 
En troisième heure, l’échappée a couvert 42,7 kilomètres, soit une moyenne de 44,7km/h.

14h50 – 74km
Colbrelli s’est fait rejoindre par Calmejane. Les deux hommes ouvrent la route avec 10″ sur le reste de l’échappée et 4’50” sur le peloton.

14h49 – 
Passage complet du sprint :
1. Sagan, 20 pts
2. Colbrelli, 17 pts
3. Kristoff, 15 pts
4. Stuyven, 13 pts
5. Oss, 11 pts
6. Bol, 10 pts
7. Gallopin, 9 pts
8. Simon, 8 pts
9. Arndt, 7 pts
10. Scully, 6 pts
11. Clarke, 5 pts
12. Bilbao, 4 pts
13. Garcia, 3 pts
14. Trentin, 2 pts
15. Frank, 1 pt

14h48 – 
Après le sprint intermédiaire, Colbrelli insiste et se maintient seul en tête. Calmejane est sorti du groupe pour le rejoindre.

14h47 – 
Le peloton passe le sprint intermédiaire avec 4’50” de retard sur la tête de course.

14h45 – 76km
Les hommes de tête sont au pied du Col de Peyresourde (1ère cat., 13,2km à 7%) !

14h42 – 
Sagan passe en tête devant Colbrelli et Kristoff.

14h42 – 
Kristoff et Stuyven sont également présents. Matthews s’en désintéresse.

14h41 – 
Kluge attaque l’échappée à l’approche du sprint, Sagan et Colbrelli sont vigilants.

14h40 – 
La tête de course profite d’une accalmie au sein du peloton pour creuser l’écart : 5′ au dernier pointage.

14h39 – 81km
L’échappée arrive à 3km du sprint.

14h38 – 82km
On ne connaît pas les raisons qui ont poussé Dennis à abandonner. Le champion du monde du chrono avait même tenté de prendre l’échappée en début d’étape.

14h36 – 84km
Nouvel abandon signalé ! Rohan Dennis quitte la course. L’Australien avait pourtant une belle opportunité demain sur le chrono…

14h31 – 
L’échappée est à 10 kilomètres du sprint intermédiaire.

14h29 – 
Le peloton est entré dans la zone de ravitaillement avec 4’25” de retard sur l’échappée.

14h27 – 
Giacomo Nizzolo abandonne. Tombé la veille, l’Italien jette l’éponge au passage de la zone de ravitaillement.

14h22 – 93km
L’écart est désormais mesuré à 4’40”. Les quarante coureurs de tête entrent dans la zone de ravitaillement.

14h19 – 96km
Hausse de l’écart à 4’35”.

14h18 – 97km
C’est bon pour Bardet qui vient se replacer au sein du peloton.

14h17 – 
Bardet est toujours dans la file des voitures, à hauteur de son directeur sportif.

14h16 – 
Tout rentre en ordre : les 40 hommes de tête ouvrent de nouveau la route.

14h15 – 99km
Il y a une cassure en tête de course. L’échappée s’est scindée en deux parties.

14h14 – 100km
Encore cent kilomètres à boucler pour les quarante fuyards. Le plus dur est à venir avec deux ascensions de première catégorie. 4’10”.

14h11 – 103km
Bardet a été attendu par deux équipiers et ne devrait plus tarder à revenir sur l’arrière du peloton.

14h09 – 
Crevaison de Romain Bardet.

14h08 – 
Les hommes de tête sont à 12 kilomètres de la zone de ravitaillement.

14h05 – 107km
C’est toujours la Deceuninck-Quick Step qui dicte l’allure. Le train Ineos suit la formation du maillot jaune en tête de peloton.

14h02 – 110km
Encore trente kilomètres de plaine avant d’arriver au sprint intermédiaire de Bagnères-de-Luchon.

14h – 
Ecart stabilisé à 4’10”.

13h54 – 115km
En deuxième heure, l’échappée a parcouru 41 kilomètres, soit une moyenne de 45,8km/h depuis le départ.

13h50 – 118km 
L’écart augmente doucement, mais régulièrement : 4’15” au dernier pointage. Pour rappel, le coureur de l’échappée le mieux classé au général est Greg Van Avermaet : 28e à 14’25”. Il n’y a donc pas d’inquiétude pour le maillot jaune Julian Alaphilippe.

13h42 – 124km
La situation est inchangée, Deceuninck-Quick Step contrôle la progression de l’échappée. 4’10”.

13h34 – 
Il y a maintenant quatre minutes d’écart entre l’échappée et le peloton. A l’arrière, Michael Woods se porte à hauteur de sa voiture. Ce matin, le Canadien nous confiait avoir peur de s’être cassé une côte (lire ici).

13h33 – 130km
Rappel de la composition du groupe de tête : Sagan, Mühlberger, Oss, Schachmann, Morkov, Frank, Gallopin, Naesen, Colbrelli, Cortina, Teuns, Erviti, Bilbao, Groenewegen, Teunissen, Clarke, Bettiol, Scully, Trentin, S. Yates, Van Avermaet, Pauwels, Rui Costa, Kristoff, Felline, Stuyven, Matthews, Arndt, Bol, Roche, Perichon, Simon, Benoot, Kluge, Wellens, Calmejane, Pasqualon, Boasson Hagen, Valgren, Ledanois.

13h32 – 
L’écart monte à 3’50”. C’est actuellement Yves Lampaert qui emmène le peloton.

13h30 – 
Problème pour Tom Scully en tête de course. Il doit s’arrêter.

13h25 – 135km
C’est maintenant Maximiliano Richeze qui conduit le peloton. Le chrono indique un écart de 3’25” au dernier pointage.

13h21 – 138km
La collaboration est excellente en tête de course, tout le monde passe son relais. Le peloton se rapproche néanmoins à 3’15”.

13h18 – 
Deceuninck-Quick Step contrôle toujours l’allure du peloton. Elia Viviani passe notamment des relais en tête. 3’20”.

13h13 – 
Le peloton passe le sommet de la bosse avec 3’25” de retard sur la tête de course.

13h13 – 144km
Il y a maintenant quelque 70 kilomètres de plaine jusqu’au sprint intermédiaire de Bagnères-de-Luchon. Ce point marquera le pied du Col de Peyresourde.

13h09 – 146km
Sans forcer, Tim Wellens prend le seul point attribué au sommet de cette première difficulté.

13h08 – 147km
Le peloton maintient pour l’instant l’échappée à 3’20”.

13h04 – 149km
En attendant le Col de Peyresourde, l’échappée aborde la Côte de Montoulieu-Saint-Bernard (4e cat., 1,7km à 5,2%).

13h03 – 150km
Les Deceuninck-Quick Step semblent décidés à contrôler autour de 3’20” sur la première partie de course. L’équipe Ineos viendra sans doute rouler au pied du Col de Peyresourde…

13h01 – 152km
Il n’y a plus de coureurs intercalés : nous avons donc 40 coureurs en tête suivis 3’20” plus tard par le peloton.

13h – 153km
Chérel, Würtz et Taaramäe sont repris par le peloton.

12h57 – 
Les trois poursuivants sont sur le point d’être avalés.

12h54 – 156km
Le peloton pointe à 2’50” des 40 échappés.

12h53 – 
En première heure, les hommes de tête ont couvert 50,6 kilomètres!!

12h51 – 158km
Deceuninck-Quick Step a pris les commandes du peloton. 2’40”.
Mads Würtz a rejoint Mikael Chérel et Rein Taaramäe en poursuite, ce trio pointe à 1’50”.

12h50 – 
Ineos, Groupama-FDJ et Katusha-Alpecin sont les seules formations non représentées au sein de l’échappée.

12h49 – 
Van Avermaet est d’ailleurs le mieux classé de l’échappée au général : 28e à 14’25”.

12h48 – 
Deux coureurs manquaient à notre composition : Trentin et Van Avermaet. Ils sont donc 40 coureurs en tête!

12h46 – 
Un poursuivant seul à 1’20” : Mads Würtz.

12h45 – 
Deux coureurs en poursuite à 45″ : Chérel et Taaramäe.

12h44 – 
Composition du groupe de tête : Sagan, Mühlberger, Oss, Schachmann, Morkov, Frank, Gallopin, Naesen, Colbrelli, Cortina, Teuns, Erviti, Bilbao, Groenewegen, Teunissen, Clarke, Bettiol, Scully, S. Yates, Pauwels, Rui Costa, Kristoff, Felline, Stuyven, Matthews, Arndt, Bol, Roche, Perichon, Simon, Benoot, Kluge, Wellens, Calmejane, Pasqualon, Boasson Hagen, Valgren, Ledanois.

12h43 –
1’35” d’écart.

12h43 – 164km
Ils sont exactement 38 coureurs dans l’échappée!

12h42 – 165km
Déjà une minute d’écart pour cette échappée conséquente. Nombre de sprinteurs sont présents à l’avant.

12h41 – 166km
Mads Würtz sort du peloton à contre-temps. Il devrait avoir bien du mal à revenir sur l’imposante échappée.

12h39 – 
Le peloton fait rideau ! Ils sont en fait une quarantaine en tête.

12h39 – 167km
Ils sont maintenant plus de trente coureurs dans l’échappée, l’écart reste mince.

12h38 – 
Ils sont une dizaine en tête, les attaques continuent à l’avant du peloton.

12h38 – 168km
Une grappe de coureurs se dégage avec notamment le maillot vert Peter Sagan…

12h36 – 
Il y a des distancés à l’arrière du peloton, notamment Giacomo Nizzolo qui est tombé lourdement la veille.

12h35 – 
De Gendt est toujours en tête de peloton. Il étire le groupe en file indienne…

12h33 – 172km
De Gendt écrase les pédales, assis sur la selle en tête de peloton. Pour l’instant, ça ne casse pas derrière lui…

12h32 – 173km
Thomas De Gendt tente de faire la différence, il est suivi par Jesus Herrada…

12h29 – 175km
Le peloton ne laisse pas faire le champion olympique! Au tour d’Alexis Gougeard et Peter Sagan de retenter leur chance.

12h28 – 176km
Greg Van Avermaet passe à l’attaque…

12h26 – 179km
Le peloton a parcouru 30 kilomètres en 34 minutes! Cela donne une idée de l’intensité de la bataille qui se tient depuis le départ.

12h24 – 
Bora-hansgrohe, Bahrain-Merida et Sunweb font partie des formations les plus actives. Le peloton reste groupé.

12h22 – 
Peloton très étiré, toujours à une allure particulièrement vive.

12h20 – 
C’est Pello Bilbao qui était revenu sur la tête, mais le peloton reprend tout le monde. Les attaques continuent…

12h20 – 
Kämna est rejoint par un coureur d’Astana. Le peloton est juste derrière.

12h19 – 
Plus que cinq secondes d’écart…

12h18 – 
Kämna réussit à se maintenir en tête mais ne creuse pas l’écart. Toujours 10″.

12h17 – 
10″ d’avance pour l’homme seul en tête.

12h16 – 
Lennard Kämna (Sunweb) a attaqué. Il est seul en tête avec une marge infime.

12h14 – 188km
Les attaques se poursuivent de façon incessante, la tête de peloton est en file indienne.

12h12 – 
Peter Sagan est repris au km19 par un peloton lancé à vive allure.

12h10 – 
Peter Sagan évolue maintenant seul en tête avec quelques longueurs d’avance.

12h08 – 194km
Peloton groupé au km15, l’allure est particulièrement soutenue.

12h07 – 195km
La bagarre continue, le peloton est très étiré.

12h04 – 198km
Le peloton reprend les six coureurs. Il y avait notamment Dylan Teuns, Alexis Gougeard et Maximilian Schachmann.

12h02 – 
Un groupe de six coureurs tente de s’extraire, mais le peloton ne laisse pas faire.

12h – 201km
L’allure est très rapide depuis le départ, le peloton reste groupé après huit kilomètres.

11h58 – 203km
Les Bahrain-Merida sont très actifs depuis le départ. Après Teuns, Rohan Dennis a tenté sa chance… C’est maintenant Damiano Caruso qui place une attaque.

11h55 – 206km
Les attaques se succèdent en vain pour le moment. On voit notamment Dylan Teuns, déjà vainqueur à la Planche des Belles Filles.

11h52 – 209km à parcourir
168 coureurs ont pris le départ de cette 12e étape. Les attaques n’ont pas tardé, il devrait y avoir une grosse bagarre pour prendre l’échappée!

11h51 – Départ réel 
C’est parti pour 209,5 kilomètres en direction de Bagnères-de-Bigorre!

11h45 – 
Le peloton est à 3,5 kilomètres du point de départ réel. Thomas De Gendt est déjà dans les premières positions…

11h30 – Départ fictif
Les coureurs s’élancent dans le défilé. Il y a 11 kilomètres neutralisés avant le départ réel!

11h – Avant course 
Deux coureurs ne prendront pas le départ ce jeudi : Niki Terpstra, blessé lors de la chute massive survenue à 30 kilomètres de l’arrivée de la onzième étape, et Jasper Philipsen, que son équipe a décidé de préserver.

10h15 – Avant course 
D’ici au départ fictif prévu à 11h30, vous pouvez retrouver la réaction du maillot jaune Julian Alaphilippe. Interrogé hier soir, le numéro 1 mondial nous a confié s’attendre à être attaqué. Il semblait en tout cas prêt à se battre et comptait bien disputer le chrono, vendredi, avec la tunique de leader sur les épaules (lire ici).

9h45 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la douzième étape du Tour de France en direct commenté. Ce jeudi, les coureurs vont arriver dans les Pyrénées, à Bagnères-de-Bigorre, après deux cols de première catégorie. Pour tout savoir du parcours, la présentation détaillée est disponible en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

La Movistar engage deux talentueux Colombiens

Si Nairo Quintana et Winner Anacona devraient quitter la formation Movistar en fin de saison, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.