(c) Sirotti

Michael Woods : « J’ai peur d’avoir une côte cassée »

Michael Woods est dans l’incertitude. S’il a bien pris le départ de la douzième étape, le représentant d’EF Education First craint de s’être blessé la veille. Impliqué dans la chute massive survenue à trente kilomètres de la ligne, il en est sorti avec une importante douleur aux côtes. Son objectif du jour sera donc de s’accrocher jusqu’à la ligne. S’il rallie Bagnères-de-Bigorre dans les délais, Woods passera une série d’examens pour savoir s’il poursuit l’aventure.

Lire aussi > Romain Bardet : « Une belle fin de semaine s’annonce »

« Malheureusement j’ai été pris dans la chute hier. J’ai été très malchanceux. J’avais pu poser le pied à terre, mais j’ai été percuté par derrière. Ça a tapé dans ma radio et j’ai peur d’avoir une côte cassée, dévoilait le Canadien à notre micro, ce jeudi matin dans l’aire de départ. Nous verrons après cette étape, mais j’ai vraiment mal. Mon objectif sera donc de survivre à cette journée et de récupérer demain sur le chrono. Ensuite, je prendrai la course jour après jour en fonction de la douleur. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.