EN DIRECT
(c) Sirotti

Sep Vanmarcke : « A cause de mon vélo, je n’ai pas pu me battre pour la victoire »

Sep Vanmarcke a été trahi par son vélo. Dans le groupe de six coureurs duquel Philippe Gilbert et Nils Politt sont sortis dans le final, le leader d’EF Education First était dans le coup ce dimanche sur Paris-Roubaix. Après sa blessure au genou, il semblait de nouveau à son meilleur niveau et évoluait avec les tous meilleurs lorsque la malchance l’a encore rattrapé. Son dérailleurs ne marchait plus à partir du secteur du Carrefour de l’Arbre. Vanmarcke a alors dû rouler dix kilomètres sans pouvoir passer de vitesse, avant de s’arrêter pour changer de vélo et laisser filer le duo qui est entré en tête dans le Vélodrome de Roubaix. Il s’est finalement classé quatrième, quarante secondes après le vainqueur.

Lire aussi > Nils Politt : « Je reviendrai pour jouer la gagne »

« Je suis vraiment très déçu, c’est évident. Après tout ce qui s’est passé ces dernières semaines, j’ai dû me battre très dur pour revenir, même quand je ne pouvais pas m’entraîner. La semaine dernière, j’ai fait tout mon possible avec un genou en mauvais été pour arriver ici au meilleur niveau. Aujourd’hui (hier), je sais que j’ai tout bien fait, a réagi Vanmarcke dans un communiqué de son équipe. Je n’ai pas fait une seule erreur. Mais dans le Carrefour de l’Arbre, mon dérailleur a cessé de fonctionner. J’étais bloqué sur le 11, je ne pouvais pas changer. J’ai dû attendre dix kilomètres pour avoir un nouveau vélo, ça m’a tué les jambes. J’ai dû laisser filer la victoire. Je l’avais dans les jambes, mais à cause du vélo, je n’ai pas pu me battre pour. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Slovénie : Giacomo Nizzolo ralenti par un problème mécanique dans le final

Giacomo Nizzolo n’a pas à eu à se disputer le leadership avec Mark Cavendish chez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.