(c) ASO/P.Ballet

Peter Sagan : « Je n’avais plus de jambes dans les quinze derniers kilomètres »

Peter Sagan n’a pas pu conserver son titre ce dimanche. Cinquième de la 117e édition de Paris-Roubaix, le champion slovaque était tout de même présent à l’avant dans le groupe qui a couronné Philippe Gilbert. Il a finalement craqué à l’entame des quinze derniers kilomètres, lorsque le futur vainqueur a suivi l’attaque de Nils Politt. Les deux hommes se sont disputé la victoire, alors que Sagan coupait la ligne derrière Sep Vanmarcke, 42 secondes après le sacre de Gilbert.

Lire aussi > Sep Vanmarcke : « A cause de mon vélo, je n’ai pas pu me battre pour la victoire »

« C’était une édition très dure, le vent de face a rendu la course encore plus exigeante. Une fois de plus, l’équipe a fait un travail remarquable, a salué Sagan dans un communiqué de la Bora-hansgrohe. Nous avons connu quelques chutes, mais tout le monde a fait du beau travail. Nous avons suivi tous les coups jusqu’au Carrefour de l’Arbre, mais dans les quinze derniers kilomètres je n’avais plus les jambes pour répondre aux attaques et essayer d’accrocher un podium. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.