© Sirotti

GP La Marseillaise : Anthony Turgis piège le peloton

Les échappées ont décidément le vent en poupe. C’était déjà le cas sur l’une des étapes du Herald Sun Tour, qui décida d’ailleurs le général final, plus récemment sur le Tour de San Juan l’échappée est aussi allé au bout, c’est cette fois-ci le cas sur le Grand Prix d’ouverture La Marseillaise. Anthony Turgis (Direct Énergie) faisait partie de l’échappée matinale avec trois autres coureurs. En compagnie de Romain Combaud (Delko – Marseille Provence), ils ont réussi à survivre à l’avant jusqu’à la ligne d’arrivée. Au sprint entre les deux, Turgis s’impose. Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy) règle le peloton pour la troisième place à 23”. C’est déjà la cinquième victoire de la saison pour Direct Énergie. Pour rappel, la route des Crêtes a été évincée du parcours en raison du vent (lire ici).

La journée commence par une minute de silence en la mémoire d’Alain Bernardi, directeur de course de l’épreuve jusqu’à l’an passé et décédé en juin dernier. La course reprend ensuite ses droits et s’élance sous une température fraîche et un léger vent. Dès le départ réel, les premières attaques fusent, à l’initiative notamment de Thibault Ferrasse (Natura4Ever – Roubaix – Lille Métropole) ou d’Axel Journiaux (Direct Énergie). Vainqueur de l’épreuve en 2014, Kenneth Vanbilsen tente lui aussi de partir à l’avant, mais le peloton est attentif. Le bon coup du jour part finalement aux alentours du kilomètre 15. Anthony Turgis (Direct Énergie), Romain Combaud (Delko – Marseille Provence) et Julien Antomarchi (Natura4Ever – Roubaix – Lille Métropole) creusent un bel écart, avant de voir revenir le Sud-africain Morne Van Niekerk (St Michel – Auber93). Le quatuor augmente progressivement son avance, qui est de 5’30” au sommet du Petit Galibier, première difficulté du jour. Derrière, c’est la formation Vital Concept qui mène la chasse pour Arthur Vichot.

Au pied de l’Espigoulier, aux alentours du kilomètre 60, l’écart atteint son maximum avec 7′. Les fuyards sont pour la plupart des coureurs confirmés, et le peloton doit s’employer tôt pour faire baisser l’écart. Il sera toujours de 5’30 au sommet de la difficulté provençale alors que l’échappée reste unie. Au pied du Pas d’Oullier, qui “remplace” en quelque sorte la Route des Crêtes (lire ici), l’avance du quatuor de tête est toujours de 3’30. Lors de l’ascension du Pas d’Oullier, le peloton accélère sensiblement alors que l’échappée casse. Turgis et Combaud sont ensemble au sommet, alors que les deux autres sont intercalés. Le peloton est lui à 2’30. Il reste moins de 30 kilomètres à parcourir. Au pied de la Gineste, il ne reste que 15 kilomètres de course et le duo de tête compte toujours 2’30 d’avance.

Cette ultime ascension de la journée fait mal au duo de tête, d’autant plus avec le vent de face mais les deux courageux résistent fort bien. Au sommet il restera un petit peu moins de 10 kilomètres de course essentiellement en descente. S’ils basculent avec suffisamment d’avance, c’est gagné. Durant l’ascension, Valentin Madouas (Groupama – FDJ) attaque du peloton. Au sommet, il pointe à un peu plus de une minute du duo de tête. Le peloton est juste derrière. Ça parait impossible pour le peloton. À 5 kilomètres du but, toujours 45” pour Turgis et Combaud. S’ils ne se regardent pas, c’est gagné. Attention quand même à cette très longue dernière ligne droit.

Au final, l’échappée ira bien au bout. Anthony Turgis remporte l’épreuve, privant Romain Combaud et Delko – Marseille Provence d’une victoire à domicile. Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy) règle le peloton mais pour la troisième place.

Classement :
1. Anthony Turgis (Direct Énergie) en 3h39’47
2. Romain Combaud (Delko – Marseille Provence)
3. Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy) à 23”
4. Julien Trarieux (Delko – Marseille Provence)
5. Zico Waeytens (Cofidis)
6. Lilian Calmejane (Direct Énergie)
7. Clément Venturini (AG2R La Mondiale)
8. Milan Menten (Sport Vlaanderen – Baloise)
9. Kévin Le Cunff (St Michel – Auber93)
10. Aimé De Gendt (Wanty – Groupe Gobert)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.