Le Tour de l’Eurmétropole sans date pour 2019, le Grand Prix d’Isbergues mis en concurrence…

L’Eurométropole Tour ne figure pas au calendrier 2019. Simple oubli ? Ça aurait pu être le cas car certaines courses ont été simplement oubliées sur cette première mouture du calendrier UCI EuropeTour comme le Challenge de Majorque (lire ici) ou le duo de courses d’un jour des Boucles Drôme-Ardèche (selon DirectVelo.com) mais pour l’Eurométropole Tour, la situation pourrait être un peu plus complexe voire compliquée.

Le Tour de l’Eurométropole (son nom officiel), anciennement Circuit Franco-Belge, a habituellement lieu le premier week-end d’octobre mais avec le décalage du calendrier cette saison en raison de la Coupe du Monde FIFA, l’épreuve dirigée par Louis Cousaert a décidé de changer de date en 2018 et est venu se greffer la veille du Grand Prix d’Isbergues, qui coincide avec le jour du contre-la-montre par équipes des Championnats du Monde. Un partenariat est même né entre les deux épreuves pour favoriser la venue de plus d’équipes du top niveau sur les deux courses qui se déroulent à seulement 80 kilomètres l’une de l’autre. Pari réussi pour l’épreuve belge puisqu’elle accueillait cette année 9 équipes WorldTour (il y en avait 2 de moins le lendemain à Isbergues) et un beau plateau.

Oui mais voilà, l’année 2018 était une année spéciale car le décalage d’une semaine intervenu à partir du Tour de France (en raison de la Coupe du Monde FIFA) n’a pas concerné toutes les épreuves. Ainsi une épreuve comme le Grand Prix de Plouay, qui a habituellement lieu le deuxième dimanche de La Vuelta avait cette année lieu le premier dimanche dudit Tour d’Espagne. D’autres épreuves comme la duo flamand Championnat des Flandres/Primus Classic n’avaient pas suivi le mouvement général du calendrier, donnant justement le champs libre à l’Euormétropole Tour pour se placer juste avant le Grand Prix d’Isbergues. Mais en 2019, tout le calendrier ou presque reprend son ordre de marche normal. Cela signifie que le Championnat des Flandres (1.1) et la Primus Classic (1.HC) se placent les vendredi 20 septembre et samedi 21 septembre 2019, soit juste avant le Grand Prix d’Isbergues (1.1), comme c’était le cas les années précédentes.

Où va donc pouvoir se mettre l’Eurométropole Tour ? Pas le samedi 21 septembre, car l’épreuve wallonne d’un jour, classée HC (seule épreuve wallonne d’un jour classée HC), se déroule dans le même pays que la Primus Classic, elle-même classée HC. Le lendemain ? Cela positionnerait l’Eurométropole Tour en concurrence avec son allié de 2018, le Grand Prix d’Isbergues mais c’est quand même la demande qu’a formulé Louis Cousaert, l’organisateur.

Une demande qui s’est heurtée à deux problèmes et qui ont valu un refus de l’UCI. D’une, une autre épreuve jusque là classée .2 a été élevée au rang .1 cette année : la Gooikse Pijl. Elle se déroulait traditionnellement le même jour que l’épreuve reine des Championnats du Monde mais sa récente promotion l’oblige à bouger et elle se déroulera en 2019 (comme en 2018) le premier dimanche des Championnats du Monde. Mais ce nouveau positionnement donnera en 2019 la naissance d’un nouveau triptyque flamand : Championnat des Flandres (vendredi 20)/Primus Classic (samedi 21)/Gooikse Pijl (dimanche 22). Une belle suite d’épreuves qui risque d’ailleurs de faire mal au Grand Prix d’Isbergues pour qui les équipes belges sont importantes. De deux, entre la Gooikse Pijl et le Grand Prix d’Isbergues, cela fait déjà une grosse concurrence pour la nouvelle formule du “contre-la-montre” par équipes des Championnats du Monde au Yorkshire. Y ajouter le Tour de l’Eurométropole semble impensable.

Voilà donc l’Eurométropole Tour sans date pour 2019. À priori on peut imaginer que l’épreuve wallonne réintégrera sa date initiale de début octobre mais l’organisateur wallon n’en démord pas mettant en avant un problème “communautaire” et appelant à une révision du calendrier.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Enric Mas : « Ravi de faire mes adieux à l’équipe de cette manière »

Enric Mas a scellé le premier classement général de sa carrière ce mardi, à l’arrivée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.