(c) Sirotti

« La reconstruction ne sera pas évidente » mais Yoann Offredo veut être au départ du Tour

Yoann Offredo s’est fait une sacrée frayeur il y a de cela deux semaines, mais il veut maintenant aller de l’avant. Tombé sur les pavés du Grand Prix de Denain et transporté à l’hôpital par hélicoptère, le Francilien de la Wanty-Groupe Gobert avait inquiété le monde de la petite reine, avant que des nouvelles plus rassurantes ne filtrent dans les jours suivants son accident. Victime d’une tétraplégie provisoire, Offredo a échappé à quelconques lésions ou fractures. Il a même pu regagner son domicile il y a plus d’une semaine et a ré-enfourché son vélo ce mercredi. L’occasion pour lui de tirer un premier bilan, sur ses réseaux sociaux, de cette délicate séquence.

« Merci pour vos nombreux messages de soutien qui m’ont fait chaud au coeur.

J’ai pu rentrer mercredi dernier (27 mars) à la maison car j’ai récupéré petit à petit l’usage de tous mes membres et de la parole, ce qui constitue un sacré soulagement. Je tiens à remercier les services d’urgences, qui ont été très efficaces, tout comme le médecin de l’équipe, Jelle Van Nieuwenhuyze et le directeur sportif Steven De Neef qui ont accompagné et soutenu ma compagne et moi-même à l’hôpital de Lille.

Dans ma carrière, je suis souvent tombé mais je me suis toujours relevé. Il n’en sera pas autrement cette fois-ci. Je tiens à remonter aussi rapidement que possible en selle, même si la reconstruction physique et mentale ne sera pas évidente. Ma vie aurait pu basculer, donc je veux profiter des capacités dont je dispose toujours. J’ai la volonté de continuer à rouler en vélo, et je veux être au départ du prochain Tour de France. Car le cyclisme, c’est plus qu’un sport. Je l’ai constaté lorsque Loïc Vliegen et David Boucher se sont arrêtés après ma chute pour me soutenir.

A très vite ! »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.