© Sirotti

Tom Pidcock quitte Telenet-Fidea

Thomas Pidcock prendra bien part à la saison 2018/2019 de cyclo-cross mais plus sous les couleurs de l’équipe Telenet – Fidea de Sven Nys. Il évoluera au sein d’une toute nouvelle formation. L’évolution de la carrière du jeune prodige britannique de tout juste 19 ans (depuis juillet dernier) a souvent été entouré d’un peu de confusion.

Après ses titres de Champion du Monde et de Champion d’Europe Juniors de cyclo-cross, acquis en 2016/2017, Pidcock, qui est aussi devenu Champion du Monde Juniors du contre-la-montre à Bergen en fin 2017, s’était engagé avec l’équipe Telenet – Fidea pour la saison de cyclo-cross 2017/2018, alors même que de nombreuses rumeurs l’annonçait chez Wiggins, donc sur la route en 2018. Finalement la situation est clarifiée en fin d’année : Pidcock évoluera chez Telenet – Fidea pour le cyclo-cross et chez Wiggins pour la route.

Mais alors qu’on s’attendait à ce que le jeune britannique ré-enfile sa tenue Telenet – Fidea dans quelques semaines pour le retour du cyclo-cross, il vient d’être enregistré à l’UCI comme appartenant à l’équipe TP Racing. TP aurait pu vouloir dire Tom Pidcock mais non, ce sont les initiales de Trinity Sports Management, comme le révèle DirectVelo.com. Or il s’agit d’une société dirigée par Andrew McQuaid, fils de l’ancien Président de l’UCI, Pat McQuaid, qui gère les carrières de différents coureurs. Pidcock est enregistré auprès de cette équipe qui fait son apparition sur la scène du cyclo-cross et comprend aussi deux autres coureurs : Daniel Tulett, qui termina deuxième du Championnat du Monde Juniors de cyclo-cross en 2017, et Emily Wadsworth. La situation est finalement clarifiée en fin de matinée quand Telenet – Fidea confirme par communiqué la rupture, à l’amiable, du contrat de Tom Pidcock.

Je veux remercier tout le monde à Telenet – Fidea Lions pour tout ce qu’ils ont fait la saison dernière. J’y ai gagné beaucoup d’expérience et j’ai obtenu quelques bons résultats. Cependant, quand une opportunité de courir pour une équipe de cyclo-cross britannique s’est présentée, je ne pouvais pas la laisser passer” affirme Pidcock dans le communiqué de Telenet. “Dès les premières discussions avec Tom, nous savions qu’il voulait construire sa carrière et nous savions que c’est un coureur qui intéresse les équipes WorldTour, déclare pour sa part Sven Nys. Nous avons bien travaillé ensemble la saison dernière et nous aurions voulu continuer pour un hiver supplémentaire mais quand une équipe de cette dimension lui a fait une offre, nous ne pouvions que nous accorder pour mettre fin à notre collaboration dans le respect mutuel” .

Reste à savoir où Pidcock évoluera l’an prochain en ce qui concerne la route. Son contrat avec Wiggins ne comprenait qu’une seule saison aux dernières nouvelles.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Espagne : Le direct de la 8e étape (Logroño > Alto de Moncalvillo)

Suivez le Tour d’Espagne 2020 en direct avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.