Mathieu van der Poel : “Je blâme pas cet homme”

Si Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) a remporté à Diegem sa vingtième victoires en vingt-deux compétitions, l’événement de la soirée a surtout été sa collision avec un signaleur, alors qu’il venait de partir seul en tête. Après environ 25′, où Van der Poel a dû remonter plus de 15 concurrents suite à un mauvais départ, le Champion d’Europe venait de faire la différence avec le dernier résistant, Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) et s’envolait certainement vers la victoire quand il a heurté assez fortement, tête la première, un signaleur, qui venait visiblement de traverser. Van der Poel, éjecté de son vélo, n’est pas tombé mais a mis quelques secondes pour se remettre en selle, se tenant le cou.

J’ai vu le signaleur sur la droite de la piste et je pensais qu’il y resterait mais il a commencé à douter et au dernier moment il a choisi d’aller de l’autre côté. Je l’ai heurté avec la tête et j’ai senti mon cou craquer. C’est un incident très regrettable mais je ne blâme pas cet homme. Il ne l’a pas fait exprès. Je pense que j’aurai la nuque raide demain. Après être revenu sur Michael (Vanthourenhout), j’ai mis du temps à récupérer. Je n’ai d’ailleurs jamais vraiment retrouvé mon rythme alors je suis content d’avoir gagné”.

Van der Poel a aussi fini avec le haut du cuissard arraché sur le côté droit alors que lors de son impact avec le signaleur, il n’avait pas touché le sol. “J’ai frappé un poteau au niveau de ma fesse. Ce sont des choses qui arrivent quand vous roulez à la limite. Absolument aucun mal“. Quant au départ raté, il serait dû à une chaussée plus glissante qu’imaginée.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Katusha devient sponsor titre de l’équipe féminine Bigla

Katusha Sports se relance dans le cyclisme féminin. Après le rachat de sa licence WorldTour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.