Un chemin de terre sur la prochaine Vuelta

La Vuelta se met à son tour à la mode des ‘strade bianche’. Si l’on en croit le quotidien andorran El Periodic, les organisateurs du Tour d’Espagne devraient en effet incorporer son tout premier chemin de terre lors de l’édition 2019, ceci le 1er septembre, à l’occasion d’une étape qui arrivera de Catalogne et qui emmènera les coureurs en Andorre. Selon ce même journal, il s’agira d’un tronçon de quatre kilomètre sur le ‘Camino de les Pardines’, qui relie Engolasters aux Cortals d’Encamp, probable ville arrivée de l’étape. Le reste du parcours de cette étape est inconnu, mais l’ascension de La Comella, déjà empruntée cette année, est évoquée avec insistance. En tous les cas, il ne fait aucun doute qu’il s’agira d’une grande étape de montagne. La principauté d’Andorre accueillera pour la troisième année consécutive le Tour d’Espagne. L’arrivée en Andorre est annoncée pour le dimanche 1e septembre. Il ne pourrait donc pas y avoir de départ à Andorre le lendemain, contrairement à d’habitude et contrairement  à ce que nous annoncions il y a quelques jours (lire ici). Les coureurs iraient alors directement à Pau, après 4 heures de voyage en voiture ou en bus pour la journée de repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.