EN DIRECT

Tour d’Andalousie : La dernière étape en direct commenté

RadioTour

* Pour activer Radiotour, veuillez activer le son dans l’encart ci-dessus.
* Le streaming de Radiotour est transmis depuis notre véhicule en course, des déconnexions sont donc possibles.
* À l’approche de l’arrivée, notre véhicule doit se porter plus à l’avant pour que nos reporteurs sur place puissent vous proposer des réactions des coureurs sur la ligne d’arrivée via la chaîne YouTube de Cycling Pro Net. Par conséquent, nous ne serons plus en mesure de transmettre RadioTour dans les derniers kilomètres.

15h53 – fin du live
Merci d’avoir suivi cette dernière étape en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée.

15h50 – 
Jakob Fuglsang n’a pas été inquiété et remporte l’édition 2019 du Tour d’Andalousie.

15h49 – 
Le champion d’Europe a facilement dominé Enrique Sanz et Carlos Barbero à Alhaurin de la Torre.

15h48 – 
La victoire pour Trentin !

15h48 – 
Dernier rond-point… Trentin est parfaitement placé.

15h47 – 1km
Le train Mitchelton-Scott passe en tête sous la flamme rouge.

15h46 – 2km
Le peloton évolue désormais en file indienne : l’allure s’est franchement accélérée à l’approche du sprint.

15h45 – 3km
Rikunov est repris. Mitchelton-Scott, Jumbo-Visma et Bahrain-Merida se disputent les premières places du peloton.

15h44 – 4km
Rikunov se retourne une première fois et voit que le peloton n’est pas loin. Il va tout donner pour tenter de créer la surprise.

15h43 – 5km
Après avoir passé les deux dernières journées à l’avant, Simon Yates occupe la dernière position du peloton.

15h42 – 
On entre dans les 5 derniers kilomètres de ce Tour d’Andalousie !

15h41 – 6km
Le jeune coureur russe a pris 100 mètres d’avance, ce qui a réveillé le peloton.

15h39 – 7km
Petr Rikunov (Gazprom) brise l’accalmie ! Belle attaque du coureur russe.

15h38 – 8km
Le peloton est toujours très tranquille.

15h36 – 9km
Le peloton effectue une procession vers la ligne. La tension devrait remonter à l’approche du sprint, mais il ne se passe rien pour le moment.

15h34 – 10km
Les 10 derniers kilomètres.
Peloton toujours groupé, l’allure est peu soutenue.

15h32 – 12km
Le train Astana contrôle tranquillement.

15h31 – 13km
Le peloton évolue bien groupé. Tout le monde semble attendre l’explication finale des sprinteurs désormais.

15h29 – 14km
Michael Van Staeyen (Roompot-Charles) remporte le classement final des sprints intermédiaires.

15h27 – 
Il est immédiatement repris, mais est au moins passé en tête du sprint. Cataldo et Sanchez prennent les 2e et 3e places sans faire d’effort.

15h26 – 
Tentative de Mathias De Witte (Roompot-Charles) !

15h26 – 16km
Les coureurs se ravitaillent avant d’entrer dans les 15 derniers kilomètres. Ensuite, ce sera interdit.

15h25 – 17km
On s’approche du sprint intermédiaire. Le peloton est groupé, et devrait y passer dans l’ordre des relais.

15h24 – 
Astana a repris les commandes du peloton.

15h24 – 18km
Les coureurs vont passer sur une autoroute droite qui ne sera pas favorable aux attaques. Le peloton semble parti pour s’expliquer sur un sprint de costauds à l’arrivée.

15h23 – 
Jonction effectuée. Il n’y a plus de coureurs devant le peloton.

15h22 – 19km
Le peloton est en train de fondre sur Masnada.

15h20 – 20km
Les vingt derniers kilomètres pour Masnada. 12″ au dernier écart mesuré.

15h17 – 22km 
Fausto Masnada maintient ses quinze secondes d’avance. Un coureur de la Lotto Soudal vient passer des relais en tête de peloton.

15h14 – 24km
Masnada conserve une quinzaine de secondes d’avance sur le peloton conduit par les Bahrain-Merida.

15h11 – 
Premier écart pour Masnada : 15″ d’avance sur le peloton.

15h10 – 
Le peloton est étiré à la poursuite de Masnada.

15h09 – 
Martin a été repris par le peloton, Masnada bascule donc seul en tête dans la descente. Il n’a qu’une poignée de secondes d’avance sur le peloton.

15h08 – 29km
Martin ne peut pas suivre Masnada sur les pourcentages difficiles. Le peloton n’est, de toute façon, pas très loin.

15h07 – 
Yates est repris par le peloton ! Fausto Masnada et Guillaume Martin ont attaqué le peloton.

15h06 – 30km
Yates se présente au pied d’une nouvelle bosse raide, celle-ci n’est pas répertoriée au classement de la montagne.

15h05 – 
Passage au sommet :
1. S. Yates
2. G. Martin
3. Masnada

15h05 – 31km
Le peloton s’est divisé en plusieurs grappes sur les pentes raides de l’Alto de la Vida.

15h03 – 32km
Yates a augmenté son avance à 40″ et passe seul en tête au sommet. Derrière lui, Ludwig De Winter attaque le peloton.

15h02 – 
Les trois coureurs qui étaient échappés avec Yates sont repris par le peloton.

15h – 
Yates est à un kilomètre du sommet. La pente est vraiment sévère, mais le Britannique semble en pleine forme. Après un début de Tour d’Andalousie poussif, il a réalisé un bon chrono avant de remporter l’étape reine. Le voici reparti dans un numéro solitaire.

14h59 – 33km
Plusieurs coureurs calent à l’arrière du peloton.
A l’avant, Simon Yates a creusé un bel écart : le Britannique a relégué le reste de l’échappée à 15 secondes, le peloton est à 30 secondes.

14h58 – 
La pente est sévère : en danseuse, Simon Yates distance ses compagnons de fuite.

14h56 – 34km
Les hommes de tête abordent le pied de la dernière difficulté du jour avec une poignée de secondes d’avance sur le peloton.

14h55 – 35km
Plus que 15″ de retard pour le peloton.

14h53 – 37km
Les hommes de tête s’approchent du pied de l’Alto de La Vida (2,7km à 7,6%). Ils sont suivis de près par le peloton qui évolue en file indienne.

14h52 – 
Plus que 25″ d’avance pour les quatre fuyards.

14h51 – 38km
Moyenne après trois heures de course : 41,6km/h, en hausse par rapport à la deuxième heure.

14h47 – 40km
Les Bahrain ont-ils une idée derrière la tête ? En tout cas, ils roulent fort et réduisent l’écart à 32″. Le pied de la dernière difficulté du jour est dans moins de 10 kilomètres.

14h45 – 
Le peloton se rapproche encore à 40″. Plusieurs coureurs semblent en souffrance à l’arrière.

14h44 – 43km
L’écart continue de diminuer : 45″ désormais.

14h42 – 
Un coureur de la Movistar conduit le peloton. Derrière lui, toute l’équipe Bahrain-Merida est en place.
Enzo Wouters, le jeune sprinteur de Lotto Soudal est en difficulté à l’arrière.

14h41 – 45km
L’écart passe sous la minute : 52″ d’avance pour le quatuor.

14h39 – 46km
Plus qu’une minute de marge pour les quatre hommes de tête.

14h38 – 
La formation Bahrain-Merida est venue se placer en tête de peloton. 1’10” d’écart au dernier pointage.

14h34 –
1’15” désormais.

14h33 – 
Dernier écart mesuré : 1’20”.
Prochaine échéance : l’Alto de La Vida (2,7km à 7,6%), dans vingt kilomètres.

14h32 – 50km
Plus que 50 kilomètres à couvrir pour les hommes de tête.

14h25 – 
1’30”, à ce rythme-là, les hommes de tête seront repris avant la dernière difficulté.

14h18 – 
1’45”. Le travail des Astana paye largement, l’échappée ne semble pas en mesure de résister et voit son avance fondre.

14h16 – 65km
L’écart passe sous la barre des deux minutes : 1’50” au dernier pointage.

14h13 – 
2’07”, les Astana ne veulent prendre aucun risque et se rapprochent rapidement de la tête de course.

14h10 – 70km
2’20”.

14h05 – 
L’écart continue de diminuer progressivement sous l’impulsion des seuls coureurs de l’équipe Astana : 2’30” au dernier pointage.

13h59 – 75km
Rappel de la composition de l’échappée : Tomasz Marczynski (Lotto Soudal), Antwan Tolhoek (Jumbo-Visma), S. Yates (Mitchelton-Scott) et Oscar Riesebeek (Roompot-Charles).

13h58 – 
L’écart passe sous les trois minutes : 2’40” entre les deux entités de course.

13h54 – 
Le leader de la course a fait la descente en tête pour le peloton.

13h51 – 85km
Après deux heures de course, les hommes de tête roulent à la vitesse moyenne de 40,6km/h.

13h50 – 
Trois minutes d’écart désormais. Ce sont toujours les coéquipiers de Jakob Fuglsang qui dirigent le peloton.

13h45 – 89km
L’écart continue de diminuer progressivement : 3’08”.

13h44 – 
Passage au sommet :
1. S.Yates
2. Riesebeek
3. Marczynski

13h41 – 91km
Les hommes de tête arrivent à un kilomètre du sommet. Le peloton se rapproche à 3’10”.

13h39 – 
Le peloton est entré dans la zone de ravitaillement avec un retard de 3’25”.

13h37 – 
3’30”, le peloton contrôle l’écart.

13h35 – 
Le groupe de tête entre dans la zone de ravitaillement.

13h32 – 
Le groupe de tête débute l’ascension de l’Alto de Las Canteras (4,1km à 4,4%).

13h29 – 98km
Dernier pointage : 3’34” au km 66.

13h28 – 
Sur les quatre hommes de tête, seul Tolhoek n’est pas suivi par une voiture de son équipe. Etrange, car il est le mieux classé du groupe au général.

13h26 – 
José Fernandes, le leader de Burgos-BH, se porte à hauteur de sa voiture.

13h23 – 
Jonction effectuée pour Simon Yates ! L’échappée évolue de nouveau à quatre.

13h23 – 
3’47” au dernier pointage, Simon Yates est déjà sur le point de rentrer.

13h22 – 
Le Britannique revient rapidement sur ses compagnons de fuite.

13h21 – 
Simon Yates s’arrête pour changer de vélo.

13h17 – 105km
3’45”.
Prochaine échéance pour l’échappée : l’Alto de Las Canteras (4,1km à 4,4%), dont le sommet est au km71.

13h15 – 
3’50” au dernier pointage. Astana contrôle en tête de peloton.

13h12 – 
Voila le premier objectif du jour atteint pour le vainqueur de la Vuelta. Désormais, il va tenter de signer un doublé après sa victoire sur l’étape reine!

13h11 – 
Après être passé en tête des trois premiers GPM, Simon Yates est assuré de terminer meilleur grimpeur de ce Tour d’Andalousie.

13h10 – 
Le peloton passe à 1km du col avec 3’40” de retard.

13h09 – 
Passage au sommet :
1. S.Yates
2. Tolhoek
3. Riesebeek

13h08 – 
L’écart diminue progressivement : 3’40”.

13h05 – 
3’45”.

13h04 – 
L’échappée se relaie bien désormais. Lors des deux premières ascensions, Simon Yates avait dicté l’allure seul.

13h03 – 
L’écart diminue à 3’55”. Tolhoek est passé à trois secondes d’être leader virtuel, désormais le peloton poursuit véritablement l’échappée.

13h – 
Le peloton se rapproche légèrement : il est passé à 5km du sommet avec 4’05” de retard.

12h58 – 
Sommet dans 4km pour l’échappée.

12h55 – 
Le groupe de tête attaque l’Alto del Navazo (6,4km à 3,8%), la troisième difficulté du jour.

12h53 – 120km
Le peloton conduit par Astana accuse désormais un retard de 4’17” sur les quatre coureurs de tête.

12h51 – 
Après une heure de course, le groupe de tête a parcouru 43,7 kilomètres.

12h49 – 123km
4’07”, écart toujours en hausse… Pour rappel, Tolhoek n’est qu’à 4’20” au classement général.

12h45 – 
3’50” au dernier pointage ! Astana vient en tête de peloton pour contrôler.

12h44 – 126km
Simon Yates a conduit l’échappée pendant presque toute l’ascension : il conforte encore son avance en tête du classement des grimpeurs.
3’30” au dernier pointage, écart toujours en hausse.

12h43 – 
Passage au sommet de l’Alto de Alhama:
1. S. Yates
2. Marczynski
3. Tolhoek

12h41 – 
Les deux entités de course sont séparées par deux kilomètres. A ce rythme-là, Tolhoek ne va plus tarder à être le leader virtuel du général!

12h40 – 
La tête de course arrive à 1km du sommet avec 3’15” d’avance sur le peloton.

12h40 – 
Riesebeelk est lui 23e à 7’40”.
RadioTour annonce l’abandon de Danny van Poppel (Jumbo-Visma) et Sean De Bie (Roompot-Charles).

12h39 – 
2’55” de retard pour le peloton à 4km du sommet.

12h39 – 
Tolhoek est le coureur le mieux classé de l’échappée : le jeune coureur de Jumbo-Visma est 14e à 4’20” de Jakob Fuglsang.

12h38 – 
Rappel de la composition de l’échappée : Tomasz Marczynski (Lotto Soudal), Antwan Tolhoek (Jumbo-Visma), S. Yates (Mitchelton-Scott) et Oscar Riesebeek (Roompot-Charles).

12h36 – 
L’écart continue d’augmenter : 2’35” de retard pour le peloton à 5km du sommet.

12h34 – 133km
Nouvel écart maximal : 2’05” d’avance pour les hommes de tête. Le peloton s’engage à son tour dans l’Alto de Alhama.

12h32 – 
L’échappée est au pied de l’Alto de Alhama (5,2km à 2,8%).

12h31 – 
L’écart augmente à 1’45”, le peloton laisse donc filer l’échappée.

12h30 – 
Pas le temps de respirer pour les hommes de tête : ils vont directement attaquer l’Alto de Alhama (5,2km à 2,8%).

12h29 – 137km
Passage au sommet :
1. S. Yates
2. Tolhoek
3. Marczynski
4. Riesebeek

12h27 – 
Simon Yates est passé en tête au sommet. Après son coup de force de la veille, le Britannique conforte donc son maillot de meilleur grimpeur.

12h25 – 
Le peloton laisserait-il enfin filer l’échappée ? 45″ d’écart désormais.

12h24 – 140km
A 1km du sommet, Oscar Riesebeek (Roompot-Charles) effectue la jonction : ils sont donc 4 en tête avec une mince avance.

12h23 – 
A 2km du sommet, l’écart est mesuré à 10 secondes.

12h21 – 
Une nouvelle échappée se dégage ! Tomasz Marczynski (Lotto Soudal), Antwan Tolhoek (Jumbo-Visma) et S. Yates (Mitchelton-Scott) ont pris une petite avance sur le peloton.

12h19 – 
Echappée terminée ! Les neuf coureurs de tête sont repris par le peloton.

12h18 – 
13″ à 4 kilomètres du sommet de la première difficulté du jour.

12h17 – 144km
Il n’y a toujours qu’un mince écart. Le peloton emmené par Astana et Jumbo-Visma se maintient à 15″ des hommes de tête.

12h16 – 
Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), Joan Bou (Nippo-Vini Fantini), Matteo Montaguti (Androni) et Lorenzo Rota (Bardiani) ont fait la jonction pour porter le nombre d’échappés à neuf.

12h15 – 146km
Plusieurs coureurs sortent du peloton et effectuent également la jonction !

12h13 – 147km
Jonction express pour Bole ! Le Slovène a repris l’échappée : ils sont donc à nouveau cinq en tête de course avec Bole, S.Yates, Verona, van der Lijke et Masnada.

12h12 – 
Après Mohoric, c’est Grega Bole qui tente de sortir du peloton pour la Bahrain-Merida.

12h11 – 148km
Wesley Kreder s’est fait lâcher par le groupe de tête ! Ne reste donc plus que quatre coureurs dans l’échappée, à l’attaque de l’Alto de Agron (9km à 3,1%).

12h10 – 149km
Mohoric est repris par le peloton qui pointe à 15″ de l’échappée.

12h08 – 
Mohoric est à 11″ du quintet, le peloton à 18″.

12h08 – 
Matej Mohoric (Bahrain-Merida) prend le groupe de tête en chasse.

12h07 – 152km
Le peloton ne laisse pas filer : l’écart redescend à 15″.

12h05 – 153km
Carlos Verona (Movistar), Simon Yates (Mitchelton-Scott), Wesley Kreder (Wanty-Groupe Gobert), Nick van der Lijke (Roompot-Charles) et Fausto Masnada (Androni) ont pris 20″ d’avance au km11.

12h01 – 155km
Le peloton est très étiré, il n’y a toujours pas d’échappée.

11h58 – 158km
Les premiers kilomètres du jour s’effectuent sur une portion descendante. Il faudra sans doute attendre la première bosse pour voir un groupe sortir du peloton.

11h57 – 159km
Les attaques continuent, mais le peloton roule trop fort pour laisser partir une échappée.

11h55 – 161km
Il y a de nombreuses tentatives, mais en vain pour le moment.

11h53 – 163km
Peloton encore groupé, l’allure est rapide.

11h51 – 164km à parcourir
Trois GPM s’enchaînent dans les 50 premiers kilomètres du jour : une rampe de lancement idéale pour les amateurs d’échappée.

11h50 – Départ réel 
C’est parti pour les 117 coureurs du peloton !

11h49 – 
Le temps est radieux pour cette dernière étape. Espérons que le spectacle soit aussi au rendez-vous !

11h45 – 
Il n’y a que trois kilomètres d’itinéraire défilé aujourd’hui, le départ réel ne devrait donc pas tarder.

11h43 – Départ fictif 
Trois minutes de retard seulement! C’est parti pour le fictif.

11h42 – 
Le départ fictif n’a pas encore été donné. Il était prévu à 11h40, mais nous avons pris l’habitude des retards sur cette épreuve…

11h37 – Avant course
Correction de RadioTour sur le roadbook : l’ascension du kilomètre 26, l’Alto de Agron (9km à 3,1%), est classée en 2e catégorie et non en 3e comme indiqué initialement.

11h35 – Avant course
Si Fuglsang a pris les commandes du général, c’est bien Simon Yates qui a remporté l’étape reine ce samedi. Sa réaction est disponible ici. 

11h30 – Avant course
Avant le départ fictif prévu à 11h40, voici le profil du jour : 

11h25 – Avant course 
De son côté, Fuglsang semblait assez serein à l’aube de la dernière étape. Les 5 bosses du jour ne l’effrayaient pas, « au moins sur le papier », nous avait-il confié (lire ici).

11h20 – Avant course
La veille Tim Wellens a perdu son maillot de leader au profit de Jakob Fuglsang. Le Belge ne croyait plus pouvoir retourner la situation (lire ici).

11h15 – Avant course
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la dernière étape du Tour d’Andalousie en direct commenté. Ce dimanche, le peloton reliera Otura à Alhaurin de la Torre : 5 grands prix de la montagne sont répertoriés avant 20 derniers kilomètres plats.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tadej Pogacar : « Il va me falloir plusieurs jours pour réaliser »

Tadej Pogacar a éclaboussé la Vuelta de son talent. Pour son premier Grand Tour, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.