(c) Sirotti

Tour d’Algarve : Wout Poels a « attaqué trop tôt »

Battu par le prodige Tadej Pogacar (UAE) au sommet de l’Alto da Foia ce jeudi, Wout Poels occupe la deuxième place du général à une petite seconde du Slovène. Avec trois étapes restantes, dont un chrono ce vendredi, le leader de la Sky sur le Tour d’Algarve espérait pouvoir retourner la situation.

Lire aussi > Tadej Pogacar : « Je vis un rêve, c’est mon plus beau jour sur le vélo » 

Dans l’ascension finale, son coéquipier David De La Cruz faisait le tempo. Après avoir repris une attaque d’Amaro Antunes (CCC), Poels a tenté de partir en contre. Pogacar a alors réussi à le suivre et l’a battu sur la ligne. « Lorsque nous avons repris Antunes, j’ai cru que c’était le bon moment pour attaquer, a décrit le Néerlandais au site Cyclingnews. En fait, c’était un peu trop tôt. C’était un final difficile, et c’était déjà difficile auparavant sur les petites routes sinueuses qui amenaient au pied. L’équipe contrôlait dans le dernier col, les gars ont fait un super travail. Malheureusement, j’ai attaqué trop tôt. »

Poels est néanmoins placé en embuscade au général et ne compte pas baisser les bras. Il lui reste trois étapes pour détrôner le jeune Pogacar. « Nous avons tout de même fait du bon travail pour le général, s’est finalement satisfait l’habituel lieutenant de Chris Froome, toujours pour Cyclingnews. Le chrono sera un nouveau gros test et ensuite il y aura dimanche. J’aime beaucoup ce col. » Si le contre-la-montre du jour promet de rebattre les cartes, l’Alto da Malhão devrait bien être le juge de paix de l’épreuve lusitanienne.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.