(c) Volta Algarve

Tour d’Algarve : Stefan Küng arrache le chrono, Tadej Pogacar conforte son maillot

La première victoire de Stefan Küng sous les couleurs de la Groupama-FDJ n’aura pas tardé à arriver. Le champion de Suisse du contre-la-montre s’est imposé ce vendredi sur le chrono du Tour d’Algarve, disputé sur un peu plus de vingt kilomètres autour de Lagoa. Ayant conclu l’étape avec une moyenne de 49,6 km/h, Küng a devancé de deux secondes sur la ligne Soren Kragh Andersen (Sunweb) et de cinq secondes l’ancien champion de Belgique, Yves Lampaerts (Deceuninck-Quick Step). Il apporte à la Groupama-FDJ son second succès de la saison alors que le leader de l’épreuve, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), s’est flanqué de la cinquième place de l’épreuve, à 17 secondes. Le talentueux Slovène de 20 ans en profite pour consolider, largement, son maillot jaune. Il compte désormais 31 secondes d’avance sur Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), son dauphin au général. 

Dans ce chrono décisif pour le général, le premier partant, Josef Cerny (CCC Team), établit un solide marque de 25’39, qui tient un petit moment. D’ailleurs, ni Mads Wurtz Schmidt (Katusha Alpecin) ni Maciej Bodnar (Bora-hansgrohe) parviennent à faire mieux. Il faut finalement attendre l’arrivée du champion du Danemark Mads Pedersen (Trek-Segafredo) pour voir le meilleur temps tomber. Le jeune Scandinave signe une marque trente secondes plus rapide que Cerny, en 25’09. Mais sa présence sur le siège de leader provisoire ne dure qu’une quinzaine de minutes. Le temps pour son coéquipier Ryan Mullen d’en terminer, avec une belle avance, grâce à un temps de 24’41. L’Irlandais conserve la meilleure marque pendant une bonne demi-heure, mais voit bien Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) le dominer aux deux intermédiaires du parcours. Sans surprise, mais de justesse, le Belge vient finalement rafler la première place provisoire en 24’38, soit pour 3 secondes seulement sur Mullen.

Démarrent ensuite les coureurs de la Groupama-FDJ, Arnaud Démare et Stefan Küng. Et si le Français est légèrement en retrait aux points intermédiaires, le Suisse est lui clairement dans le match. Il passe d’ailleurs avec une seconde d’avance sur Lampaert au deuxième pointage. Alors, tandis qu’Arnaud Démare en termine à une excellente troisième place provisoire, en 25’04, son compère Stefan Küng déboule quelques instants plus tard et vient arracher le meilleur temps, en 24’33, soit cinq secondes de mieux que Lampaert. Le Suisse semble dès avoir fait le plus dur en vue de la victoire d’étape, mais les derniers concurrents, dont les coureurs du général, s’élancent, et Soren Kragh Andersen (Sunweb) se montre très vite particulièrement dangereux. Au deuxième intermédiaire, le Danois passe avec seulement cinq secondes de retard sur Küng et livre ses dernières forces sur la fin du parcours pour espérer ravir le meilleur temps. Toutefois, il lui manque encore deux secondes, sur la ligne pour passer devant le Suisse, qui reste bel et bien en tête avant l’arrivée des favoris du général.

Ceux-ci ne menacent pas la marque du coureur de la Groupama-FDJ, qui a course gagnée, mais parmi les prétendants à la victoire finale, c’est bien le vainqueur de la veille et leader de la course, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui fait la plus forte impression. Au deuxième intermédiaire, le Slovène de 20 ans devance tous ses principaux rivaux d’au moins vingt secondes. Cette tendance se confirme à l’arrivée, où le jeune prodige signe une superbe cinquième place, à 17 secondes de Küng. Il conforte son maillot jaune de manière conséquente puisque ses rivaux au général lui concèdent quasiment près de 30 secondes, pour les mieux lotis… Enric Mas (Deceuninck-Quick Step) perd 28 secondes, David De La Cruz et Wout Poels (Team Sky) lâchent 36 secondes. Au général, Pogacar prend alors une grosse option pour la victoire finale puisque devançant désormais son nouveau dauphin, Enric Mas, de 31 secondes.

Classement de la troisième étape

1 Stefan Küng (Groupama – FDJ)
2 Søren Kragh Andersen (Sunweb) à 0’02
3 Yves Lampaert (Deceuninck – Quick Step) à 0’05
4 Ryan Mullen (Trek – Segafredo) à 0’08
5 Tadej Pogačar (UAE-Team Emirates) à 0’17
6 Arnaud Démare (Groupama – FDJ) à 0’31
7 Mads Pedersen (Trek – Segafredo) à 0’36
8 Tao Geoghegan Hart (Team Sky) m.t
9 Nils Politt Team (Katusha – Alpecin) à 0’42
10 Zdeněk Štybar (Deceuninck – Quick Step) à 0’43

Général après la troisième étape

1 Tadej Pogačar (UAE-Team Emirates)
2 Enric Mas (Deceuninck – Quick Step) à 0’31
3 Søren Kragh Andersen (Sunweb) à 0’36
4 Wout Poels (Team Sky) à 0’37
5 David de la Cruz (Team Sky) à 0’57
6 Sam Oomen (Sunweb) à 1’08
7 Zdeněk Štybar (Deceuninck – Quick Step) à 2’12
8 Neilson Powless (Jumbo-Visma) à 2’13
9 Marc Hirschi (Sunweb) à 2’35
10 Amaro Antunes (CCC Team) à 2’43

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.