(c) Sirotti

Chute sans conséquences pour Tom Dumoulin

Cette deuxième étape du Tour d’Abu Dhabi aura été animée. Malgré le profil tout plat, des bordures ont vivifié les 50 derniers kilomètres. Le peloton s’est cassé en trois à 47 kilomètres de l’arrivée. Tom Dumoulin (Sunweb) figurait dans le troisième groupe. Le Néerlandais n’est pas forcément un grand fan des bordures, comme l’avait déjà montré l’étape de Piancavallo sur le dernier Giro (cassure dans une descente), mais aujourd’hui c’est une chute qui l’a piégé.

Nous étions préparé pour des bordures mais nous avons manqué de chance. Tom a été victime d’une chute expliquait Aike Visbeek, le directeur sportif de Sunweb. Nous avons un temps perdu notre concentration mais nous avons ensuite pu nous organiser à nouveau. Nous étions dans un deuxième groupe mais nos coureurs ont fait un super travail pour ramener Tom dans le premier peloton. Une fois que tout est rentré dans l’ordre, l’équipe s’est recentrée autour de Phil (Bauhaus) pour le positionner pour le sprint. Avec Tom toujours dans le jeu pour le général et une bonne sixième place de Phil, nous restons confiant pour les prochaines étapes” .

Dumoulin est en effet revenu avec le deuxième peloton, et notamment en compagnie du vainqueur du jour, Elia Viviani (Quick Step) à un peu moins de 20 kilomètres de l’arrivée. Rien de perdu pour le général donc et aucune blessure après la chute non plus d’après l’équipe Sunweb.

Un commentaire

  1. Pas du tout d’accord sur le fait que dumoulin n’est pas fan des bordures… Il avait terminé dans le premier groupe de la première étape du tour 2015 (une dizaine d’hommes) suite à une bordure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.