(c) Sirotti

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy a encore fait étalage de sa forme ce vendredi sur le Tour de Limousin. Malgré une crevaison dans le final, le leader d’AG2R-La Mondiale a remporté la troisième étape avec autorité. Après un final nerveux, il a placé l’attaque décisive à la flamme rouge. Guillaume Martin a bien tenté de prendre sa roue, mais en vain. Personne ne pouvait en fait rivaliser avec le punch du coureur de 23 ans. Sa performance du jour lui offre le maillot jaune à une étape du terme de l’épreuve. Avec onze secondes d’avance sur Lilian Calmejane, Cosnefroy semble lancé vers le gain du premier classement général de sa carrière.

Lire aussi > Tour du Limousin : Benoît Cosnefroy fait coup double à Beynat

« J’avais des jambes de feu aujourd’hui, lâchait-il encore essoufflé au micro de La Chaine L’Equipe. Quand j’ai attaqué, je voulais vraiment gagner. Cela aurait pu ne pas payer. Je n’en ai mis qu’une, mais c’était la bonne. Je m’étais un peu fait oublier dans le final, la crevaison à six kilomètres de l’arrivée y a contribué. On a fait ce qu’il fallait faire, on a roulé au bon moment. Déjà hier, l’équipe m’avait idéalement placé. J’ai couru comme un leader et cela me fait plaisir. Je prends le maillot. Même chez les amateurs je n’avais pas l’habitude de jouer les classements généraux. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Mondiaux : Les sélections confirmées

Les sélections se dévoilent une à une pour l’épreuve en ligne des championnats du monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.