EN DIRECT
(c) Presidential Cycling Tour of Turkey / Brian Hodes

Tour de Turquie : Felix Großschartner fait coup double à Kartepe

Ce samedi, le peloton du Tour de Turquie s’attaquait à l’étape reine. Si l’ascension finale de Kartepe a été raccourcie de quatre kilomètres en raison d’importantes chutes de neige, elle n’en était pas moins dure. Longue de 12 kilomètres à plus de 9% de moyenne, l’ultime montée a alors permis l’explication attendue des favoris, réglée par Felix Großschartner. Au milieu de la neige, et dans le froid, il a dominé Valerio Conti, Merhawi Kudus et Remco Evenepoel. L’Autrichien de la Bora-hansgrohe profite de son premier succès professionnel pour prendre les commandes du général à une étape de la fin de l’épreuve. 

Plusieurs tentatives sont à signaler en début de parcours, mais elles restent vaines jusqu’au kilomètre 35. Là, trois hommes réussissent à fausser compagnie au peloton. Roger Kluge (Lotto Soudal), Jose Viejo (Euskadi Basque Country Murias) et Robbe Ghys (Sport Vlaanderen-Baloise) forment alors l’échappée ce samedi, sur l’étape reine du Tour de Turquie. Ces trois-là creusent rapidement un écart conséquent, le peloton attendant de se rapprocher de la montée finale pour accélérer l’allure.

Ainsi, l’échappée compte plus de sept minutes d’avance après 70 kilomètres de course. Le peloton se met à rouler, notamment sous l’impulsion des formations Dimension Data, UAE-Team Emirates, Bora-hansgrohe et Astana. L’écart est alors divisé par deux à cinquante kilomètres du but, avant une nouvelle accélération du groupe des favoris. Les trois hommes de tête continuent de collaborer, mais ne peuvent rien face au retour annoncé du peloton : à 25 unités du but, ils n’ont plus que 2’30” de marge.

Kluge, Ghys et Viejo débutent alors l’ascension finale avec une avance réduite à moins d’une minute. Ils sont rapidement repris par un peloton déjà amoindri. La sélection s’opère par l’arrière dans le groupe, des grappes de coureurs se faisant décrocher les unes après les autres. Les hostilités débutent finalement à 5 kilomètres de la ligne, avec une attaque de Valerio Conti (UAE-Team Emirates). L’Italien est alors repris et dépassé par Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step). Le jeune phénomène belge évolue un kilomètre en tête avant d’être rattrapé par Felix Großschartner (Bora-hansgrohe), Merhawi Kudus (Astana) et Conti. Ces quatre coureurs sont alors suivis par un duo de poursuivants : Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) et Edgar Pinto (W52-FC Porto).

A 2km du sommet, Conti lâche prise, rapidement imité par Evenepoel. Großschartner décide alors de placer une attaque, mais est suivi par Kudus qui le contre. L’Erythréen ouvre un petit écart et passe sous la flamme rouge avec moins de dix secondes d’avance sur son premier poursuivant. Großschartner parvient finalement à recoller à 800 mètres sur l’homme en tête au milieu des routes enneigées de Kartepe. Ce duo passe en tête devant la marque indiquant les 500 derniers mètres, alors que Conti et Evenepoel limitent la casse juste derrière.

Großschartner place finalement une attaque décisive dans les derniers hectomètres : Kudus ne peut plus suivre. L’Autrichien s’envole vers le succès de la cinquième étape, le premier de sa carrière professionnelle, et prend la tête du général du Tour de Turquie. Neuf secondes plus tard, Conti dépasse Kudus sur la ligne pour prendre la deuxième place. Evenepoel conclut quatrième à 16″ du vainqueur.

Le classement de la cinquième étape : 
1. Felix Großschartner (Bora-hansgrohe) en 4h17’13”
2. Valerio Conti (UAE-Team Emirates) à 9″
3. Merhawi Kudus (Astana) m.t.
4. Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) à 16″
5. Edgar Pinto (W52-FC Porto) à 40″
6. Jan Polanc (UAE-Team Emirates) à 51″
7. Kyle Murphy (Rally UHC Cycling) à 58″
8. Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) à 1’03”
9. Etienne van Empel (Neri Sottoli Selle Italia KTM) à 1’08”
10. Rob Britton (Rally UHC Cycling) m.t.

Le classement général après la cinquième étape : 
1. Felix Großschartner (Bora-hansgrohe) en 20h43’09”
2. Valerio Conti (UAE-Team Emirates) à 19″
3. Merhawi Kudus (Astana) à 25″
4. Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) à 41″
5. Edgar Pinto (W52-FC Porto) à 59″
6. Jan Polanc (UAE-Team Emirates) à 1’07”
7. Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) à 1’19”
8. Jhonatan Restrepo (Manzana Postobon) à 1’26”
9. Gonzalo Serrano (Caja Rural-Seguros RGA) à 1’29”
10. Kyle Murphy (Rally UHC Cycling) à 1’30”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Le classement des favoris du Tour : Pinot et Alaphilippe rayonnent, Thomas perd du terrain

Une étape exceptionnelle et un dénouement parfait pour le contingent tricolore. Ce samedi, Thibaut Pinot …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.