(c) Sirotti

Tour La Provence : Filippo Ganna domine le chrono d’ouverture

Le Tour La Provence s’est élancé ce jeudi par un court chrono avec départ et arrivée aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Un exercice de 8,9 kilomètres sans relief disputé sous un ciel radieux et avec une vue imprenable sur la Méditerranée. Parti dans les quinze premiers, Sebastian Langeveld (EF) a signé le premier temps de référence en 10’14”. Une marque qui a tenu plus de deux heures avant que Filippo Ganna (Sky) ne fasse mieux en 10’05”. Personne ne battra l’Italien, ni ne s’intercalera entre les deux hommes. Rémi Cavagna  (Deceuninck-Quick Step) complète le podium en 10’15”. 

Les 152 coureurs engagés n’ont pas pu profiter du paysage. Et pour cause : pour figurer dans les trente premiers, il fallait avaler le tracé camarguais à plus de 50km/h. Premier parti, Bram Welten (Arkéa-Samsic) signe un temps de 11’41”, très loin des performances attendues pour les meilleurs spécialistes. Le premier d’entre eux, Sebastian Langeveld (EF), répond à l’appel et explose les temps précédents. Le Néerlandais signe 10’14”, en parcourant les 8,9km à plus de 52 km/h. Parti en treizième position, il s’installe un cours instant dans le fauteuil de leader avant de finalement rentrer à son hôtel.

Les coureurs défilent et l’on se dit que Langeveld a peut-être fait une erreur en quittant les Saintes-Maries-de-la-Mer. Notamment lorsque les bons rouleurs viennent se casser les dents sur son temps. Matthias Brändle (Israel Academy) concède 17 secondes, Gorka Izagirre (Astana) en perd 20 et Chad Haga (Sunweb) est relégué à 26 unités. Il faut attendre 15h37, près de deux heures après le départ de Langeveld, pour voir Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) s’approcher… mais le Français échoue à une seconde.

Langeveld est finalement battu par Filippo Ganna (Sky), qui boucle le parcours en 10’05”. Parti dans les derniers, l’Italien, double champion du monde de poursuite, tutoie les 53km/h. Personne ne parviendra à battre cette marque, ni à s’intercaler entre Ganna et Langeveld. Le deuxième des derniers championnats italiens du chrono s’impose donc pour son premier jour de course sous ses nouvelles couleurs. Parti deux minutes plus tard, Jasha Sütterlin (Movistar), réalise un beau chrono mais échoue à la quatrième place, concédant 15 secondes au vainqueur. Le podium est complété par Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) qui a réalisé un temps de 10’15”.

En ce qui concerne les favoris pour le classement général, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a réussi un superbe chrono en 10’32”. Le Français se classe quinzième de l’étape, et se donne un peu de marge en vue des deux journées difficiles à venir. Tony Gallopin (AG2R) est 30e à 37″ de Ganna, Michael Gogl (Trek) termine 42e à 43″, dans le même temps qu’Arthur Vichot (Vital Concept).  Lilian Calmejane (Direct Energie) a déçu en ne prenant que la 73e place à 57″ de Ganna. Finalement, Warren Barguil (Arkéa-Samsic) est passé à côté de l’exercice en se classant 113e. Il concède déjà 1’14”.

Le top 10 de l’étape :
1. Filippo Ganna (Sky) en 10’04”
2. Sebastian Langeveld (EF) à 9″
3. Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) à 10″
4. Jasha Sütterlin (Movistar) à 15″
5. Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) à 18″
6. Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) à 19″
7. Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) à 20″
8. Owain Doull (Sky) à 21″
9. Sep Vanmarcke (EF) à 24″
10. Yoann Paillot (Saint Michel Auber 93) à 25″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.