(c) Sirotti

Wout Poels se met en évidence avant sa découverte de Willunga Hill

La quatrième étape du Tour Down Under, et sa fameuse ascension de Corkscrew, devait permettre une première sélection en vue du classement général. Cela a bien été le cas, même si aucun coureur n’est parvenu à rééditer la performance de Cadel Evans qui, en 2014, avait réussi à filer en solitaire du côté de Campbelltown. Certains favoris ont pourtant bien tenté leur chance ce vendredi, à commencer par le Néerlandais Wout Poels, qui a été le premier à lancer les hostilités dans la montée finale. Le longiligne grimpeur du Team Sky n’a toutefois pu se débarrasser de George Bennett (Jumbo-Visma), Michael Woods (EF Education First) et Richie Porte (Trek-Segafredo), et a même vu une quinzaine de coureurs rentrer de l’arrière par la suite. Désormais onzième du général, Poels figure dans le groupe des grimpeurs pointés à 21 secondes du leader Patrick Bevin (CCC) à deux étapes du terme.

“J’étais vraiment content de mes sensations aujourd’hui et j’étais ravi de pouvoir mettre le feu aux poudres, a commenté l’intéressé après l’étape.  L’équipe a fait un travail incroyable. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à repousser les poursuivants, mais c’est toujours bon pour la confiance en prévision dimanche. Je suis impatient d’y être. Je n’ai fait Willunga Hill que deux fois, à l’entraînement, car c’est la première fois que je viens ici. Mais j’ai regardé les ascensions des dernières années sur YouTube pour voir comment faisait Richie [Porte]. Ce sera difficile donc on verra. Je compte attaquer à nouveau et essayer de prendre du temps et quelques secondes. Aujourd’hui, nous étions quelques uns au même niveau, mais beaucoup de gars me font forte impression.”

Parmi eux, l’actuel maillot ocre Patrick Bevin : “Il est vraiment en forme. Il a déjà 21 secondes d’avance. L’an dernier, sur le Tour de Grande-Bretagne, je trouvais déjà qu’il marchait forte. C’est un très bon coureur donc je ne suis pas surpris.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.