(c) Sirotti

Luka Mezgec : « C’est probablement le sprint le plus rapide de la saison »

Luka Mezgec a attendu cinq saisons pour regagner en WorldTour. Ce dimanche, il a réglé Fernando Gaviria et Pascal Ackermann pour remporter le sprint ultra-rapide de la deuxième étape du Tour de Pologne. Son dernier grand succès remontait au Giro 2014. Un grand soulagement pour le Slovène de 31 ans qui connaissait parfaitement l’arrivée pour l’avoir pratiquée ces sept dernières années. « C’est vraiment top, exultait-il à notre micro. Ça faisait un moment que j’essayais de regagner à ce niveau! Je n’ai pas eu beaucoup de chance de jouer ma carte ces dernières années avec tous les sprinteurs de l’équipe. En Pologne, je crois que c’est la septième fois d’affilée que je viens et j’ai toujours eu des bons résultats : deuxième, troisième, top5… Et cette fois, tout s’est bien passé! »

« Je savais bien que c’était une grande loterie »

Flashé à 82km/h au passage de la ligne, Mezgec a parfaitement négocié l’emballage en descente de Katowice. « Ce sprint est très particulier, ça se passe toujours à une vitesse très élevée. C’est probablement le sprint le plus rapide de la saison. Je crois que je n’ai jamais été aussi vite, ça doit être mon record, expliquait-il tout sourire. Le dernier kilomètre est tout droit, il faut un peu de chance. Il faut aussi le bon timing et un énorme braquet car ça va à plus de 80km/h. J’ai déjà fait troisième (en 2014) et quatrième (2018) ici : je savais bien que c’était une grande loterie. »

Interrogé ensuite sur son choix de suivre le démarrage de Gaviria, Mezgec expliquait plutôt qu’il était concentré sur son propre effort. « Je ne regarde plus les grands noms, car chaque sprint est un nouveau jeu, une nouvelle loterie. Je savais juste qu’il fallait revenir de l’arrière, détaillait le vainqueur. Sur un sprint comme ça, il ne faut pas être à l’avant. J’étais complètement à gauche quand j’ai commencé mon sprint, je me suis lancé en partant sur la droite et là il y avait Gaviria qui m’a donné un peu d’aspiration. » Mezgec concluait en évoquant sa pré-sélection pour la Vuelta. « Nous verrons, je suis sur la liste mais elle est encore longue. Cette victoire devrait m’aider. En tout cas, je suis très motivé à l’idée d’être au départ. »

L’intégralité de sa réaction en vidéo : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.