(c) Tour de Pologne

Diego Ulissi : « Bien sur le plan sportif, très dur sur le plan émotionnel »

Depuis le terme du Giro, Diego Ulissi n’a pas énormément couru. Mais toutes les courses auxquelles il a participé ces deux derniers mois se sont soldées par des résultats plutôt probants. D’abord vainqueur du Grand Prix de Lugano puis d’une étape et du général sur le Tour de Slovénie, le récent trentenaire s’est également classé au pied du podium sur le championnat d’Italie en ligne avant d’aller remporter le Test Event des J.O de Tokyo, en plein Tour de France. Le puncheur transalpin, troisième de la Flèche Wallonne cette saison, a entretenu cette dynamique sur le Tour de Pologne où sa pointe de vitesse et sa régularité lui ont permis de s’adjuger la troisième place finale, derrière Pavel Sivakov (Team Ineos) et Jai Hindley (Sunweb).

« Être sur le podium final, c’est un très bon résultat, a certifié Ulissi. Les deux dernières étapes ont été très difficiles et j’ai eu du mal à m’extraire ou à faire plus de différence. Aujourd’hui (hier), en particulier, j’ai bénéficié d’un excellent soutien de la part de l’équipe. Je remercie donc tous les gars pour cela. C’était un Tour de Pologne difficile qui s’est bien terminé sur le plan sportif mais qui a naturellement été très dur sur le plan émotionnel avec le décès soudain de Bjorg Lambrecht ».

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.