(c) ASO/Alex Broadway

Tour de France : Stéphane Rossetto très remonté contre Aimé De Gendt

Tout avait pourtant bien commencé ce mercredi pour Stéphane Rossetto. Adepte des échappées depuis le départ de Bruxelles, le vice-champion de France du chrono avait une nouvelle fois réussi à se glisser dans le groupe de tête. L’entente semblait bonne avec son coéquipier Anthony Pérez, Lilian Calmejane (Total Direct Energie) et Aimé De Gendt (Wanty-Gobert). Jusqu’à une attaque du dernier cité à dix kilomètres de la ligne. Là, les trois Français se sont arrêtés, Rossetto marquant son mécontentement par un geste d’humeur. Il a expliqué les raisons de sa colère à chaud, au micro de France 2.

Lire aussi > Caleb Ewan : « Mon rêve d’enfant est devenu réalité »

« On a fait une belle course, on a tenté… Un jour ça marchera! Par contre, pour que ça marche, il faut que tout le monde soit loyal. Lilian l’a été, Anthony l’a été, par contre le Belge… On s’était dit qu’on roulait à fond dans les cinquante derniers kilomètres. Lui, il passait juste son vélo et à la fin il nous attaque, pestait le représentant de Cofidis. On ne peut pas aller au bout avec des mecs comme ça… Pour aller au bout, il faut être une équipe. Moi je donne tout et lui il fait semblant d’être à fond pour aller chercher son dossard rouge. C’est bien le dossard rouge, mais ce n’est pas l’objectif! A un moment donné il faut y aller ensemble… Le final s’y prêtait en plus. Ok, on ne serait peut-être pas allé au bout, mais bon. S’il était capable de faire ça, c’est qu’il n’était pas à fond. A l’arrivée il ne vient même pas dire merci! Ces mecs là… Ça ne vaut rien. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Danemark : Tiesj Benoot renoue avec la victoire, Lotto Soudal signe un doublé

Une véritable course de mouvements pour lancer le Tour du Danemark. Ce mercredi, le peloton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.