© Sirotti

L’actu en bref : Robert Kišerlovski à la retraite, Hugo Hofstetter sacré, les travaux pour le Tour 2019 en Belgique au ralenti…

Robert Kišerlovski vers la retraite ?

Aucune annonce officielle n’a été faite mais selon les médias croates, Robert Kišerlovski (Katusha – Alpecin) a couru sa dernière course en tant que cycliste professionnel il y a un peu plus d’une semaine à l’occasion du Tour de Lombardie. Kišerlovski avait fait forte impression à ses débuts professionnels en terminant dixième de son premier Giro où il avait pourtant été un équipier important pour le vainqueur final de l’épreuve, Ivan Basso, chez Liquigas – Doimo. C’était en 2010. Promis à un bel avenir, sa carrière a été faite de hauts et de bas en terme de résultats mais il faut aussi dire que Kišerlovski s’est souvent sacrifié comme coéquipier, notamment avec Chris Horner lorsque ce dernier remporta La Vuelta en 2013. Il terminera à nouveau dixième du Giro l’année suivante. Il a aussi obtenu une cinquième place sur La Flèche Wallonne 2012. Outre un titre de Champion de Croatie en 2013, il ne compte qu’une seule victoire professionnelle, le Tour des Apennins 2010.

Cette année, sa saison a surtout été marquée par une chute sur la cinquième étape du Tour de France, qui lui aura valu une clavicule fracturée.

Un documentaire sur la renaissance de Philippe Gilbert

L’image aura fait le tour du monde. 25 juillet dernier, alors qu’il est en tête de la 16e étape du Tour de France, Philippe Gilbert (Quick Step) se loupe dans un virage de la descente du col de Portet-d’Aspet, butte contre le parapet et finit en contrebas dans un ravin. Grosse frayeur sur le Tour. Le Wallon donnera rapidement des signes rassurants et repartira même pour finir l’étape. Ce n’est qu’après la course que les radios révéleront une fracture de la rotule gauche. Deux mois plus tard, il reviendra plus tôt que prévu à la compétition sur le Grand Prix d’Isbergues… et remporta même l’épreuve ! Toutefois et malgré la très bonne forme affichée en fin de saison, Gilbert prévient “Mes problèmes au genou et à la jambe ne sont pas encore résolus à 100% mais c’est normal. Dans c’est cas là, on perd beaucoup de force dans les muscles. Il y a alors deux façons de revenir: reprendre rapidement la compétition ou prendre le temps de bien se rétablir et travailler plutôt sur la qualité que sur la rapidité de revalidation“.

En attendant de savoir si Philippe Gilbert parviendra à son objectif de revenir à 100% en début de saison prochaine vous pouvez suivre un documentaire qui accompagne le champion wallon lors de sa convalescence et de son progressif retour en forme. Ce documentaire se décompose comme une mini-série. Le premier épisode, long d’un peu moins de 7′ vient d’être publié. Vous pouvez le suivre “The life of Phil” ici : thelifeofshg.com

La Belgique toujours à la recherche d’un coach

Après la retraite de Kevin De Weert, annoncée juste après le Mondial de Innsbruck, les Belges sont toujours à la recherche d’un sélectionneur national. De Weert occupait le poste depuis 2016 et avait démarré très fort avec la victoire de Greg Van Avermaet aux Jeux Olympiques de Rio. Très apprécié et reconnu pour la qualité de son travail, De Weert avait même hérité des Espoirs cette année. Mais le Belge a reçu une offre de Lotto – Soudal pour devenir directeur de la performance au sein de la formation WorldTour.

La décision de De Weert était prise 3 semaines avant le Mondial en réalité mais n’a été révélé que le soir de l’épreuve reine d’Innsbruck, soit il y a plus de 3 semaine supplémentaires maintenant. Pourtant, il n’y a toujours personne pour prendre le poste. En marge du Gala UCI en Chine, Tom Van Damme a tenu à rassurer sur la situation : “Nous essayons de trouver une solution le plus rapidement possible pour les espoirs car il y a un grand travail préparatoire à réaliser durant l’hiver. Pour ce qui est des élites, c’est moins pressant car le premier grand objectif ne se présentera pas avant les championnats d’Europe. Je suis certain que nous arriverons à un accord d’ici deux ou trois semaines. Il y a beaucoup de candidatures et beaucoup de discussions prévues. Il faudra ensuite faire un choix“.

Hugo Hofstetter remporte le classement UCI EuropeTour

Ce n’est pas vraiment une nouvelle car sa victoire ne faisait aucun doute depuis le 13 octobre dernier mais avec le système de classement roulant, Hugo Hofstetter (Cofidis) avait été provisoirement dépossédé de sa première place au classement EuropeTour par Timothy Dupont (Wanty – Groupe Gobert). Toutefois Dupont ne pouvait pas conserver cette position puisqu’elle tenait notamment au fait que l’an passé, il avait pris la troisième place de Putte-Kapellen le 17 octobre mais l’épreuve étant devenu un critérium cette année (remporté par Taco van der Hoorn), le Belge ne pouvait plus marquer de points la semaine dernière et le bénéfice de la troisième place de Putte-Kapellen 2017 disparaissait avec le système de classement roulant. Le calendrier EuropeTour étant définitivement terminé, Hofstetter est définitivement installé en tête en ce qui concerne la saison 2018. Hofstetter a remporté une épreuve cette année, la première étape du Tour de l’Ain. Hofstetter succède ainsi à un autre coureur de Cofidis, Nacer Bouhanni, au palmarès de l’EuropeTour.

Si Hofstetter prend la succession de Bouhanni et Cofidis est deuxième du classement EuropeTour par équipe comme l’an passé, on sent un nouveau dynamisme dans l’équipe nordiste depuis qu’elle a été placée sous la houlette de Cédric Vasseur, qui est devenu manager de l’équipe en octobre 2017. 21 victoires ont été acquises en 2018, avec 10 coureurs différents (contre 13 victoires avec 5 coureurs différents en 2017). À l’exception du titre de Champion d’Érythrée de Daniel Teklehaimanot, il ne s’agit que de victoires obtenues sur des courses .HC ou .1, et même WorldTour avec le succès de Nacer Bouhanni sur la sixième étape du Tour d’Espagne.

Tom Dumoulin s’est marié

En parallèle du week-end victorieux de Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) sur le Superprestige de Boom samedi et sur la manche de Coupe du Monde de Bern dimanche, les Pays-Bas et plus particulièrement le Limbourg se réjouissait du mariage de sa superstar Tom Dumoulin avec Thanee van Hulst, avec qui il était fiancé depuis 1 ans. Le mariage a naturellement eu lieu à Maastricht et le coupe a été vu au volant d’une Alfa Romeo décapotable de collection. Un clin d’oeil au Giro dont les voitures officielles sont des Alfa depuis cette année ?

Tour de France 2019 : Les travaux n’avancent pas en Belgique

Alors que le Tour de France s’élancera de Belgique le 6 juillet 2019, Thierry Gouvenou (Directeur des compétitions chez ASO) s’étonne de la faible avancée des travaux sur les routes wallonnes. Pour rappel, le Grand Départ a été officiellement attribué à Bruxelles depuis mai 2017. Récemment la Planche des Belles Filles a déjà commencé à aménager la dernière partie d’ascension qui n’était jusque là pas bitumée (et se heurte à des protestations véhémentes des écologistes), alors même que l’officialisation de l’attribution de cette arrivée n’est pas prévue avant ce jeudi (Présentation Officielle du Tour de France 2019 à Paris), mais en Wallonie on n’avance pas. L’état des routes wallonnes est pourtant parmi les pires d’Europe.

J’ai l’impression que les travaux n’avancent pas fort, confiait Gouvenou à La Dernière Heure – Les Sports. Cela ne m’inquiète pas encore, car il reste un peu moins de neuf mois, mais il y a pas mal de routes dont je serai content quand elles seront refaites. Vers Charleroi entre autres, notamment à Courcelles“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.