© UAE Team Emirates

Fernando Gaviria : « Je ne me sentais pas bien, j’ai préféré laisser sa chance à Molano »

Énorme déception pour Fernando Gaviria. Alors que la deuxième étape du Tour Colombia arrivait dans sa ville natale, le sprinteur de l’équipe UAE a terminé à plus d’une minute du vainqueur. Mal en point dans les vingt derniers kilomètres, il a annoncé à son poisson-pilote Juan Sebastián Molano qu’il allait devoir sprinter à sa place et s’est laissé décrocher. Celui-ci a pris une belle troisième place, mais les nombreux supporters de Gaviria étaient surpris de ne pas voir leur champion à l’arrivée.

Lire aussi > Tour Colombia : Álvaro Hodeg prend les commandes

« Je suis déçu de ne pas avoir fini le bon travail de l’équipe, pestait Gaviria dans le communiqué publié sur le site du Team UAE. En approchant du final, je ne me sentais pas bien, j’ai préféré laisser sa chance à Molano. Je suis désolé pour cela, alors que l’étape arrivait chez moi. J’avais la chance de faire belle impression, mais il reste des chances dans ce Tour Colombia. J’espère me sentir mieux et pouvoir remercier les fans à ma façon. »

De son côté, Juan Sebastián Molano ne se satisfaisait pas non plus de sa troisième place. Un résultat pourtant inattendu pour l’ancien coureur de la Manzana Postobon. « J’étais concentré sur mon travail pour lancer Gaviria, mais il m’a dit qu’il ne se sentait pas en état de sprinter pour la victoire. J’avais donc la possibilité d’essayer moi-même, expliquait le Colombien de 24 ans. J’étais bien placé, j’avais de bonnes jambes, mais les sprints ne se passent pas toujours en ligne droite et j’ai perdu de la vitesse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.