(c) Sirotti

Julian Alaphilippe : « Un début de saison au-delà de ce que je pouvais espérer »

Première participation et première victoire pour Julian Alaphilippe. Parti d’un petit groupe de favoris à 23 kilomètres de la ligne avec Jakob Fuglsang (Astana) et Wout van Aert (Jumbo-Visma), le Français de la Deceuninck-Quick Step a remporté les Strade Bianche ce samedi. Fuglsang et Alaphilippe se sont vite montrés plus forts que Van Aert, collaborant à deux jusque dans les derniers hectomètres. En fin tacticien, il a d’abord bluffé le Danois sur le dernier chemin de terre du parcours. Grimaçant, Alaphilippe s’est accroché à la roue de son aîné dans un nuage de poussière. Il l’a ensuite laissé attaquer en premier dans la rampe finale avant de lancer son contre victorieux. A 27 ans, il signe une nouvelle victoire de prestige, acquise avec la tête et les jambes. Sa campagne des Classiques 2019 démarre pour le mieux.

Lire aussi > Le récital de Julian Alaphilippe 

« Je suis vraiment content. C’était une journée très difficile, a-t-il directement réagi au micro de La Chaîne L’Equipe. C’est une course vraiment spéciale, que je découvre et que je gagne. C’était un objectif important de mon début de saison. Ça fait un moment qu’on me dit que cette course est bien pour moi. Je savais que si je venais ici ce serait dans une bonne condition pour gagner. J’ai travaillé dur tout l’hiver, mon début de saison a été au-delà de ce que je pouvais espérer. Donc je suis arrivé ici avec une grande condition et une équipe très forte, c’était parfait pour moi. Je n’ai pas fait d’erreur aujourd’hui, il ne fallait pas en faire. »

Désormais, Alaphilippe prendra la route de Tirreno-Adriatico, où il sera très attendu. L’épreuve semble dédiée aux puncheurs-grimpeurs, de quoi faire du Français l’un des favoris. « Je ne me préoccupe pas vraiment de ça, balayait-il alors, toujours pour La Chaîne L’Equipe. J’ai tout fait pour arriver en forme ici. C’était mon premier objectif de la saison, maintenant je vais commencer à penser à Tirreno, où on aura une équipe très forte. Il y aura de belles choses à faire. De toute façon, je vais être bien occupé jusqu’à Liège. Je vais essayer de gagner tout ce que je peux d’ici là. » Son compteur victoires affiche déjà quatre unités alors qu’il a repris la compétition à la fin du mois de janvier.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : La dernière étape en direct commenté

L’étape reine pour finir. La 78e édition de Paris-Nice se termine, ce samedi, par une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.