(c) Sirotti

Mauro Finetto : « J’ai enfin gagné en Italie ! »

Mauro Finetto n’est pas prêt d’oublier ce dimanche 31 mars. D’abord, il a signé sa dixième victoire en carrière en remportant la dernière étape de la Semaine Coppi et Bartali, sa première sur le sol italien. Surtout, il a coupé la ligne en vainqueur avec son maillot national sur les épaules. Celui qui court habituellement pour Delko Marseille Provence faisait en effet partie de la sélection italienne pour l’épreuve 2.1. Son succès s’est construit en attaquant au sommet du dernier passage du Valico di Fazzano. Alors que les favoris se regardaient, l’Italien de 30 ans est parti dans la descente. Finetto a alors tenu bon pendant quatre kilomètres, terminant sur le plat avec autorité.

Lire aussi > Vainqueur de la Semaine Coppi et Bartali, Lucas Hamilton passe « une étape fondamentale »

« J’ai enfin gagné en Italie! C’était vraiment un succès que nous souhaitions. Ce matin (hier matin), j’ai dit que je me sentais bien et que le parcours était parfait pour moi. J’avais déjà tout imaginé, a décrit Finetto, visiblement ravi d’avoir mis son plan à exécution. Je me suis bien senti dans la montée, je me débrouillais très bien. J’étais dans les premières positions, alors quand la descente a commencé, j’ai attaqué. Je savais que si j’arrivais en bas avec dix secondes sur le peloton, il aurait été difficile de me rattraper pour le peloton. »

Dès mercredi, Finetto tentera de mettre sa bonne forme à profit. Il sera alors au départ du Tour de Sicile, cette avec avec la Delko Marseille Provence. « Je suis tombé malade avant Paris-Nice, nous apprend-il d’abord, avant d’évoquer ses bonnes jambes. Mais avec seulement cinq jours d’entraînement, je n’ai pas autant souffert que prévu. J’ai essayé de faire le moins d’efforts possibles en course, en l’exploitant pour trouver la meilleure condition possible. J’ai bien travaillé en course, je me suis entraîné tranquillement la semaine passée. Ici, j’ai eu l’impression que la condition était excellente et je vais certainement essayer de reproduire ça en Sicile. »

 

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Isaac Canton passe pro chez Burgos-BH

Burgos-BH fait confiance aux jeunes pour 2020. Après les arrivées de Carlos Canal (18 ans) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.