(c) Sirotti

Semaine Coppi et Bartali : Mauro Finetto surprend les favoris, le sacre pour Lucas Hamilton

Une dernière étape usante pour terminer la Semaine Coppi et Bartali. Ce dimanche, 153 kilomètres étaient au programme de l’épreuve italienne, entre Fiorano Modenese et Sassuolo. Les 90 dernières unités de course sont à parcourir sur un circuit exigeant, avec en point d’orgue le Valico di Fazzano (1,9km à 9,5%). Les coureurs doivent alors l’escalader quatre fois, avant de négocier la descente abrupte et de se disputer la gagne sur le plat. L’échappée matinale a été reprise à l’amorce du dernier tour, et a laissé place à un groupe de favoris d’une trentaine d’unités. Mauro Finetto en a surgi dans le final, surprenant les coureurs intéressés par l’étape. L’Italien a tenu bon dans les quatre derniers kilomètres pour rallier l’arrivée de la dernière étape en vainqueur solitaire. Quelques secondes derrière Finetto, Davide Gabburo et Damien Howson ont pris les deuxième et troisième places. Lucas Hamilton n’a lui pas été inquiété au général et remporte la Semaine Coppi et Bartali. 

Après un départ rapide, le peloton évolue groupé pendant les vingt premiers kilomètres. Alex Howes (EF Education First), Enrico Barbin (Bardiani-CSF), Francesco Gavazzi (Androni Giocattoli), Giovanni Visconti (Neri Selle Italia KTM), Oscar Quiroz (Coldeportes), Michel Piccot (Biesse Carrera), Alessandro Covi (Team Colpack) parviennent alors à se dégager. Les sept coureurs échappés prennent rapidement 2’40” de marge sur le peloton. Un groupe de cinq unités tente de les prendre en poursuite au km44, mais en vain. Les chasseurs sont avalés par le peloton après dix kilomètres d’effort.

Au maximum, l’échappée compte 3’15” de marge à 90 kilomètres du but, alors que Quiroz est un danger au général. Le Colombien n’est qu’à 2’03” du leader Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott). La formation australienne est alors contrainte de rouler et ramène le groupe de tête à 2’40” au km102. Le rapproché se poursuit ensuite : à moins de cinquante unités du but, l’écart passe sous les 2’20”. Les choses se compliquent encore pour l’échappée dans la troisième ascension de Valico di Fazzano : Whelan et Piccot sont distancés, alors que le peloton se rapproche à 1’08”. Howes, Covi et Gavazzi lâchent prise à leur tour à la fin de cette côte. Au sommet, ils ne sont plus que trois en tête : Quiroz, Visconti et Barbin. Les rescapés de l’échappée initiale vont tenter de rallier les 23 unités les séparant de la ligne, mais le peloton se rapproche à moins d’une minute.

Conduit par la Mitchelton-Scott, dont trois coureurs occupent les trois premières places du général, le peloton finit par avaler les rescapés de l’échappée à 12 kilomètres de la ligne. La dernière ascension de Valico di Fazzano va donc permettre aux favoris de s’expliquer pour le gain du général final. Edoardo Zardini (Neri Selle Italia KTM) attaque dans la montée et passe le sommet en tête avant de se faire reprendre à la bascule. Le groupe des favoris compte alors une trentaine d’unités. La formation Androni se met à rouler pour tenter d’aller régler l’emballage. Mauro Finetto (Italie) ne l’entend pas de cette oreille et place une belle attaque à 4 unités du but. Celui qui court habituellement pour la Delko Marseille Provence prend plus de dix secondes de marge en un kilomètre et va tenter d’aller au bout en solitaire. Finetto passe seul en tête sous la flamme rouge avec 6″ d’avance.

Mauro Finetto tient bon jusqu’au bout et remporte la dernière étape de l’épreuve. Il devance Davide Gabburo (Neri Selle Italia KTM) et Damien Howson (Mitchelton-Scott), qui ont réglé le groupe des favoris, de quelques secondes. Arrivé dans le même temps, Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) remporte la Semaine Coppi et Bartali sans avoir été véritablement inquiété. A 23 ans, l’Australien remporte le premier classement général de sa carrière.

Le classement de la dernière étape :
1. Mauro Finetto (Italie) en 3h48’02”
2. Davide Gabburo (Neri Selle Italia KTM) à 3″
3. Damien Howson (Mitchelton-Scott) t.m.t.
4. Alexander Kamp (Riwal Readynez)
5. Simone Velasco (Neri Selle Italia KTM)
6. Matteo Montaguti (Andro Giocattoli)
7. Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott)
8. Johnatan Canaveral (Coldeportes)
9. Eliot Lietaer (Wallonie-Bruxelles)
10. Miguel Eduardo Florez (Androni Giocattoli)

Le classement général final : 
1. Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) en 17h57’33”
2. Damien Howson (Mitchelton-Scott) à 12″
3. Nick Schultz (Mitchelton-Scott) à 16″
4. Mikel Landa (Movistar) à 22″
5. David De La Cruz (Sky) à 26″
6. Dylan van Baarle (Sky) m.t.
7. Evgeny Shalunov (Gazprom-Rusvelo) à 37″
8. Aleksandr Vlasov (Gazprom-Rusvelo) m.t.
9. Davide Gabburo (Neri Selle Italia KTM) à 39″
10. Matteo Montaguti (Androni Giocattoli) à 42″

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bora-hansgrohe a proposé un échange Bennett-Hodeg à Deceuninck-Quick Step

La fin octobre approche et Sam Bennett ne sait toujours pas pour qui il courra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.