(c) ASO / Paris-Tours

Jelle Wallays : « Paris-Tours, c’est vraiment spécial pour moi »

Jelle Wallays a renoué avec la victoire, ce dimanche, sur Paris-Tours. Et de quelle manière! Le coureur belge de trente ans s’est offert un solo de 52 kilomètres, qu’il a conclu avec trente secondes d’avance sur Niki Terpstra, son premier poursuivant. Wallays courait après le succès depuis septembre 2018 et un autre numéro, cette fois sur la Vuelta, lors duquel il avait résisté in-extremis au retour des sprinteurs. Il faut dire que Wallays s’était fracturé la mâchoire en tout début d’année, sur le Tour de San Juan, et n’était revenu qu’à la fin du mois de mai.

Lire aussi > Arnaud Démare : « On n’a pas eu de bol au niveau de l’équipe, c’est dommage »

« C’était une saison difficile, mais aujourd’hui les jambes étaient très bonnes. C’est un rêve de gagner ici, savourait Wallays, avant de commenter le moment où il a pris la tête de la course, profitant d’une crevaison de Soren Kragh Andersen. L’an passé j’étais avec Andersen et Niki Terpstra et c’est moi qui avait eu une crevaison. L’année dernière c’était moi, et cette fois c’est lui. C’est comme ça ici maintenant. Il faut un peu de chance. Et puis c’est difficile de contrôler en équipe. Pour moi c’est vraiment parfait car je suis très fort en échappée. »

C’est la deuxième fois qu’il inscrit son nom au palmarès de Paris-Tours Elites après l’avoir remporté en Espoirs. Wallays avait déjà levé les bras sur l’Avenue de Grammont en 2014, mais sur un parcours bien différent. « C’était un sprint avec Thomas Voeckler. On était partis en échappée dès les premiers kilomètres, se rappelait-il tout sourire. Aujourd’hui, il y avait les chemins de vignes, le vent de face, c’était très dur. Pour moi, Paris-Tours est une course vraiment spéciale. Avec Paris-Roubaix, ce sont mes deux courses de rêve. »

L’intégralité de sa réaction : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.