EN DIRECT
(c) Sirotti

Valentin Madouas : « C’était vraiment très chaud »

La première victoire de Valentin Madouas chez les professionnels ne s’est jouée à rien. Le jeune puncheur de la Groupama-FDJ a bel et bien réussi à tenir tête aux sprinteurs dans le final de Paris-Bourges, mais c’est à la photo-finish qu’il a fallu le départager avec Bryan Coquard (Vital Concept). “J’étais persuadé qu’il avait gagné car ils arrivaient beaucoup plus vite, a commenté le protégé de Marc Madiot. Moi j’avais déjà tout donné, j’arrive sur la ligne et je lève les bras parce que je ne les voyais pas du tout arriver. Je pensais vraiment qu’il avait gagné. Cela s’est joué à quelques centimètres et c’est super que ce soit en ma faveur pour ce coup-ci. C’était vraiment très chaud, mais je suis vraiment content car l’équipe a fait un super boulot. On a vraiment fait tout ce qu’on voulait faire au briefing. On voulait durcir la course dans les difficultés. Tout s’est passé comme prévu et c’était vraiment super”.

Surtout, Madouas décroche donc son premier succès dans l’élite, le tout dans sa première année pro, et après avoir déjà brillé via des places d’honneur sur Paris-Camembert (2e), le Tour du Haut-Var (4e), le Grand Prix d’Isbergues (6e), le Grand Prix La Maseillaise (7e), les 4 Jours de Dunkerque (7e), la Bretagne Classic (8e), la Route d’Occitanie (8e), le Grand Prix de Montréal (12e), la Polynormande (13e) ou encore les Strade Bianche (20e). “C’est la cerise sur le gâteau, a-t-il lancé. En début de saison, mon objectif était de remporter une course. Je sentais que ça devenait compliqué, les mois passaient, et je n’arrivais pas à gagner, je n’avais pas les opportunités pour. Ca s’est finalement fait là, en fin de saison. C’est super.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Peter Sagan rate l’étape et le maillot jaune

Cela aurait pu être un coup double parfait pour Peter Sagan, mais l’ancien champion du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.