(c) Tour of Slovakia

Tour de Slovaquie : Arnaud Démare trouve l’ouverture

Constamment placé depuis l’entame du Tour de Slovaquie, Arnaud Démare a finalement réussi à conclure ce vendredi à l’occasion de la troisième étape. Dans une arrivée en faux-plat montant, le sprinteur de la Groupama-FDJ a même surclassé la concurrence pour décrocher son cinquième bouquet de l’année. Il a ainsi devancé Alexandr Riabushenko et Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) tandis que son coéquipier Stefan Kung a pris la quatrième place juste devant le maillot jaune Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step), qui conserve sa tunique. Le Belge est néanmoins talonné par les deux hommes de la Groupama-FDJ, le Suisse pointant à trois secondes et le Français à sept avant la dernière étape. 

Comme la veille lors de la seconde étape, l’échappée du jour tarde à sortir ce vendredi sur le Tour de Slovaquie, lors d’un troisième acte long de 200 kilomètres. Il faut presque 25 bornes à Gašper Katrašnik (Adria Mobil), Mateusz Grabis (Vostaer), Martin Urianstad (Uno-X) et Kenny Molly (Wallonie-Bruxelles) pour se projeter à l’avant et faire le trou. Toutes proportions gardées. La Deceuninck-Quick Step s’attache en effet à les garder à portée de fusil, et le peloton pointe ainsi à 2’30 seulement du trio après le premier quart de course. Les coéquipiers du maillot jaune Yves Lampaert lâchent légèrement du lest l’espace de quelques kilomètres et l’avance de l’échappée peut titiller les trois minutes. Néanmoins, le peloton accélère sous l’impulsion de la Bora-hansgrohe, UAE Team Emirates et Deceuninck-Quick Step peu avant la première des trois ascensions répertoriées de la journée, et l’écart chute ainsi à une minute à 100 bornes de la ligne.

Conscient de son retour trop précipité sur les hommes de tête, le peloton lève le pied et autorise de fait l’échappée ànreprendre du champ. Pendant ce temps, Kenny Molly rafle les deux premiers grands prix de la montagne du jour et revient ainsi provisoirement à un point du Martin Salmon, leader du classement de la montagne. Ses chances de conquérir le dernier GPM du jour, situé à sept kilomètres de la ligne, sont toutefois très limitées étant donné que le peloton continue de naviguer à seulement 2’30 du groupe à environ 70 kilomètres de l’arrivée. Les équipes WorldTour accélèrent encore à l’approche du dernier quart de course, et la différence n’est plus que d’une minute et trente secondes à quarante kilomètres de la ligne. L’écart passe sous la minute à un peu plus de 20 bornes de l’arrivée et l’échappée ne tarde alors pas à rendre les armes tandis que l’allure se durcit clairement en tête de peloton. Si bien qu’une bordure se crée dans une portion exposée au vent et qu’on ne retrouve bientôt plus qu’une cinquantaine d’hommes dans le peloton.

La Bora-hansgrohe et la Deceuninck-Quick Step se maintiennent dans les premières positions dans ce final très animé, et on se dirige alors vers la dernière bosse du jour. Située à environ huit kilomètres du but, celle-ci se fait au train et cela permet d’ailleurs à Salmon d’engranger le maximum de points au sommet et d’assurer son maillot de meilleur grimpeur. Le peloton, ou ce qu’il en reste, peut donc prendre la direction de l’arrivée et de son final tortueux et en montée. La bagarre est évidemment très âpre dans les ultimes kilomètres pour le placement aux 500 mètres, avant un virage en épingle et le faux-plat ascendant menant à la ligne. Et finalement, c’est Arnaud Démare (Groupama-FDJ) qui émerge dans les derniers hectomètres mètres, loin devant la concurrence, pour subtiliser cette troisième étape au nez et à la barbe des hommes d’UAE Team Emirates, Alexander Riabushenko et Alexander Kristoff. Yves Lampaert, cinquième du jour dans la roue de son dauphin au général, Stefan Küng, conserve lui son maillot jaune.

Classement de la troisième étape

1 Arnaud Démare (Groupama – FDJ)
2 Alexandr Riabushenko (UAE-Team Emirates)
3 Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates)
4 Stefan Küng (Groupama – FDJ) à 0’05
5 Yves Lampaert (Deceuninck – Quick Step) m.t
6 Lukas Pöstlberger (BORA – hansgrohe) m.t
7 Tom Bohli (UAE-Team Emirates) m.t
8 Charles Planet (Novo Nordisk) m.t
9 Gijs Van Hoecke (CCC Team) m.t
10 Kamil Gradek (CCC Team) m.t

Général après la troisième étape

1 Yves Lampaert (Deceuninck – Quick-Step)
2 Stefan Küng (Groupama- FDJ) à 0’03
3 Arnaud Démare (Groupama-FDJ) à 0’07
4 Kmail Gradek (CCC) à 0’13
5 Tom Bohli (UAE Emirates) à 0’21

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bora-hansgrohe a proposé un échange Bennett-Hodeg à Deceuninck-Quick Step

La fin octobre approche et Sam Bennett ne sait toujours pas pour qui il courra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.