(c) Tour of Slovakia - Cycling.photography

Tour de Slovaquie : Alexander Kristoff enlève l’étape matinale

Le Tour de Slovaquie 2019 débutait aujourd’hui par une demi-étape tout de même relativement longue, de 138 kilomètres, autour de Bardejov. Un sprint était attendu et sprint il y a eu après plus de trois heures de course. C’est alors Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) qui a réglé un emballage massif particulier, en léger faux-plat et sur pavé, devant le champion du Danemark Michael Morkov et son leader champion d’Europe Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step). Kristoff s’empare ainsi du maillot de leader avant le chrono prévu cet après-midi sur sept kilomètres. 

Il fallait être bien réveillé ce mercredi matin pour l’entame du Tour de Slovaquie. Et dans cette demi-étape matinale de 138 kilomètres, lancée sous les coups de 9 heures, ils étaient au moins six à l’être suffisamment pour prendre l’échappée. Rasmus Bøgh Wallin (Riwal Readynez), Erik Fetter (Pannon), Anders Skaarseth (Uno-X), Florian Kierner (Felbermayr – Simplon Wels), Kenny Molly (Wallonie – Bruxelles) et Alexandre Delletre (Delko Marseille Provence) se font ainsi la malle après dix bornes et le peloton leur accorde deux minutes d’avance avant de commencer à contrôler. Ce sont alors Iljo Keisse (Deceuninck-Quick Step) et David Gaudu (Groupama-FDJ) qui se chargent de dicter le rythme à l’avant du paquet.

UAE Team Emirates se joint également à la chasse un peu plus tard et l’écart descend à une minute aux environs de la mi-course. Accompagnés par une température relativement fraîche, les coureurs enchaînent les kilomètres autour de Bardejov, et à cinquante bornes du but, l’échappée est muselée à moins d’une minute du peloton. C’est alors qu’elle commence à opposer une réelle résistance, et seuls trois hommes peuvent par conséquent se maintenir à l’avant : Delettre, Skaarseth et Wallin. Le trio se livre à fond mais continue de perdre du temps. À 25 kilomètres de la ligne, il ne leur reste plus que 30 secondes.

Un peu plus tard, le Français est lâché et laisse ainsi les deux Scandinaves batailler face au paquet. Face à la meute, ils sont toutefois impuissants et sont ainsi repris peu après la bannière indiquant les dix derniers kilomètres. Le sprint massif attendu peut alors se peaufiner. Les équipes Bora-hansgrohe, Groupama-FDJ, UAE Team Emirates et Deceuninck-Quick Step sont évidemment les plus en vue, et c’est finalement Alexander Kristoff qui tire son épingle du jeu dans les derniers hectomètres sur pavés et en léger faux-plat, prenant de vitesse Michael Morkov et Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step). Le Norvégien s’empare de fait du premier maillot de leader.

Classement de l’étape 1a

1 Alexander Kristoff (UAE Team Emirates)
2 Michael Morkov (Deceuninck-Quick Step) m.t
3 Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) m.t
4 Erik Baska (Bora-hansgrohe) m.t
5 Arnaud Démare (Groupama-FDJ) m.t
6 Rudy Barbier (Israel Cycling Academy) m.t
7 Emils Liepins (Wallonie-Bruxelles)
8 Andrea Peron (Novo Nordisk) à 0’04
9 Boy van Poppel (Roompot-Charles) m.t
10 Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) à 0’08

Autres infos qui pourraient vous intéresser

St Michel-Auber 93 recrute Adrien Guillonnet

Adrien Guillonnet gravit les échelons un à un. Auteur d’une belle saison chez les amateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.