© Sirotti

Grand Prix de Denain 2019 : Les pavés retentent leur chance

Le Grand Prix de Denain (24 mars) va-t-il (enfin) devenir le seul vrai mini-Paris-Roubaix du calendrier professionnel ? C’était déjà l’objectif en 2018 avec un total de 20,2 kilomètres de pavés du Nord au programme… Oui mais la météo en a décidé autrement. Les températures extrêmement froides et surtout des secteurs verglacés ont poussé les organisateurs à revoir leur copie le matin même. Résultat, les trois quarts des sections pavées avaient dû être sorties pour un total final de 5 kilomètres pavés. Une véritable déception pour les organisateurs pour qui 2018 devait être une plaque tournante. Car en plus de changer complètement de physionomie, l’épreuve nordiste, qui était auparavant dévolue aux sprinteurs, changeait aussi de date. Du jeudi qui suit Paris-Roubaix (mi-avril), elle est passée au dimanche qui suit Milan-Sanremo. Un véritable tremplin pour Denain.

Alors en 2019, les pavés sont de retour au programme ! En espérant qu’ils se maintiennent le jour de la course cette fois-ci. Tous les pavés non utilisés en 2018 le seront en 2019. Et il y en a aussi un qui s’ajoute : le secteur de Wasnes-au-Bac à Marcq-en-Ostrevant. Malgré cette apparente similarité, le réaménagement de l’ordre des secteurs pourrait changer la dynamique de course qui était attendue en 2018. Car l’un des grands moments du parcours 2018 aurait dû être aux alentours du kilomètre 100, avec l’enchaînement en peu de kilomètres des secteurs d’Avesnes-le-Sec, Mastaing, Abscon et un peu plus loin les difficiles zones de Wallers et surtout Haveluy. Cet enchaînement terrible a été abandonné en 2019. Au lieu de ça Wallers et Haveluy, qui se succèdent toujours, interviendront plus tôt dans la journée et seront isolés. Globalement, la course s’organisera plutôt autour d’une trilogie de secteurs à faire trois fois.

Ces trois secteurs sont Avesnes-le-Sec (2,5km), Mastaing (600m.) et Abscon (1,2km). Petite variante lors de la première boucle finale, qui sera un peu plus longue que les deux suivantes, le pavé de Mastaing est remplacé par la nouveauté, le pavé plus long de Wasnes-au-Bac (1,5km). On comprend donc que les trois premiers pavés du parcours (Paillencort, Wallers et Haveluy) seront plus là pour secouer une première fois le cocotier alors que la course pour la victoire finale se concentrera plus sur les trois boucles finales, c’est à dire à partir d’un peu moins de 100 kilomètres de l’arrivée mais dans une logique plus typée course en circuit, où l’action devrait plutôt se déplacer vers le final (TV oblige).

Au total on retrouve 20 kilomètres de pavés exactement, contre 20,2 l’an passé. L’ajout du secteur de Wasnes-au-Bac est contrebalancé par un passage en moins sur le pavé de Mastaing et un raccourcissement du secteur d’Abscon de 1,6km à 1,2km. La course développera au total 198 kilomètres et la sortie du dernier secteur (Abscon) se fera à seulement 8,3 kilomètres de l’arrivée. Si la météo le veut bien, le spectacle devrait être grandiose.

La liste des secteurs pavés :
   —- Boucle 1 (57,9km) —-
– Zone 12 (km38,5) : Paillencourt, 1,7km
   —- Boucle 2 (32,7km) —-
– Zone 11 (km73) : Wallers, 1,7km
– Zone 10 (km79,7) : Haveluy (sens inverse de Paris-Roubaix, de Wallers vers Haveluy), 2,5km
   —- Boucle 3 (41,4km) —-
– Zone 9 (km101,9) : Avesnes-le-Sec (1e passage), 2,6km
– Zone 8 (km114,4) : Wasnes-au-Bac à Marcq-en-Ostrevant, 1,5km
– Zone 7 (km122,5) : Abscon (1e passage), 1,2km
—- Boucle 4 (33km) – 1e tour —-

– Zone 6 (km143,2) : Avesnes-le-Sec (2e passage), 2,6km
– Zone 5 (km152,3) : Mastaing (1e passage), 600m.
– Zone 4 (km155,5) : Abscon (2e passage), 1,2km
   —- Boucle 4 (33km) – 2e tour —-
– Zone 3 (km175,2) : Avesnes-le-Sec (3e passage), 2,6km
– Zone 2 (km184,3) : Mastaing (2e passage), 600m.
– Zone 1 (km188,5) : Abscon (3e passage), 1,2km
Total : 20km pavés pour une course de 198km

La carte : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.