(c) Sirotti

François Bidard : « C’est encore pas passé loin »

François Bidard y a cru dès le départ. Parti en échappée au km0, le Français a bien résisté aux nombreuses attaques du futur vainqueur Esteban Chaves dans la montée finale. Avant d’être contraint de le laisser filer à 2,5 kilomètres de la ligne. Après la victoire de Nans Peters mercredi et la performance de Nico Denz hier (11e), AG2R-La Mondiale montre un beau visage en cette fin de Giro.  « On n’a plus de leader pour le top 10 à protéger donc on est passé en mode plus offensif. On en profite, a-t-il expliqué à notre micro. Chacun notre tour on va dans les échappées, on saisit les occasions. C’est encore pas passé loin aujourd’hui. »

Lire aussi > Giro : Esteban Chaves signe son retour en forme

Bidard s’est finalement classé 6e de l’étape. Un dénouement qui le décevait, même s’il a pu montrer sa bonne condition. « Mon sentiment? Pas forcément heureux… Au km0, je pensais déjà à la victoire. On est parti directement, je me suis dit que la première étape était faite. J’ai repéré tous mes adversaires de l’échappée. Je savais que Chaves n’allait surtout pas vouloir se louper, c’était l’homme à surveiller. Dans le final, j’ai essayé de bluffer un peu, mais à la fin ça s’est vraiment fait à la forme. J’ai tout donné. »

L’intégralité de sa réaction à l’arrivée est disponible ci-dessous: 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Superprestige Boom : Toon Aerts surpuissant dans la boue

Avec l’absence des deux géants de la discipline, Matthieu van der Poel qui débutera le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.