(c) Sirotti

Elia Viviani : « Je me suis lancé un peu tard »

Elia Viviani n’a pas pu étrenner son nouveau maillot de champion d’Italie par une victoire. Ce dimanche, le sprinteur de 30 ans s’est classé deuxième de la deuxième étape du Giro. Il avait choisi de marquer son ancien coéquipier Fernando Gaviria, et s’est fait surprendre par le démarrage de Pascal Ackermann. Il a ensuite manqué quelques mètres à Viviani pour pouvoir passer l’Allemand sur la ligne.

Lire aussi > Vainqueur d’entrée sur son premier Grand Tour, Pascal Ackermann veut « gagner trois étapes »

« Cela aurait pu être mieux, a réagi l’intéressé au micro de la RAI, un brin déçu de sa deuxième place. Je me concentrais sur Gaviria parce que son équipe a beaucoup roulé. Nous savons aussi qu’il est l’un des plus forts… jusqu’à ce que je vois Ackermann partir. J’ai attendu trop longtemps, j’ai même touché un bouton qui m’a fait changer de vitesse. J’ai perdu quelques secondes, j’ai quand même essayer de revenir, mais aujourd’hui, je me suis lancé trop tard. »

Dès demain, une nouvelle chance de lever les bras devrait se présenter au champion d’Italie. « C’est une position à améliorer pour demain. Il ne s’agit pas de savoir de qui s’occuper, mais du moment choisi pour se lancer. Ackermann a osé un peu plus, il est revenu de l’arrière à grande vitesse et a remporté un beau sprint. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.