(c) Sirotti

Davide Formolo : « J’aurais dû m’économiser davantage »

Davide Formolo refait son retard sur Primoz Roglic. S’il n’a pas gagné ce vendredi, l’Italien de la Bora-hansgrohe a au moins profité de son échappée pour reprendre 1’07” à tous les favoris du Giro. Il est désormais classé dans le même temps que le Slovène, et devance tous les autres candidats annoncés au maillot rose. Dans le bon coup du jour, il est l’un de ceux qui a le plus travaillé dans le final, ramenant le groupe sur chaque attaque. Plus malin et plus expérimenté, Pello Bilbao l’a piégé en attaquant après un gros effort. Il s’est alors envolé vers la victoire, devant Tony Gallopin et, donc, Formolo.

Lire aussi > Pello Bilbao : « J’ai attendu longtemps avant de gagner sur un Grand Tour »

« Je savais que j’étais le plus fort du groupe, mais mes rivaux l’ont également compris. Quand Rojas est revenu sur nous, il a immédiatement attaqué. J’ai dû le ramener tout seul. A ce moment-là, Bilbao est parti, et je savais que je ne pourrais pas être le premier à faire l’effort, a-t-il détaillé à la RAI, à l’arrivée de la septième étape. Personne n’a voulu rouler ensuite. Même quand Cattaneo a essayé, personne n’a fait l’effort. J’ai donc décidé de faire ma course, sans me soucier des autres. J’ai essayé de revenir dans le dernier kilomètre, j’y croyais, mais Bilbao est bien reparti dans le final. J’aurais dû m’économiser davantage. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Steven Kruijswijk : « Il faudra être fort du début à la fin »

Fortunes diverses chez Jumbo-Visma à la présentation du Tour de France 2020. Présent ce mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.