© Jean-Claude Faucher

Bob Jungels : « La situation était parfaite »

Journée idéale pour le maillot rose du Giro, Bob Jungels. L’arrivée « punchy » de Terme Luigiane aurait pu être une source de stress avec des possibles attaques de ses concurrents au général pour grappiller quelques secondes et des bonifications mais l’absence d’intérêt de ses adversaires pour l’étape a laissé le champs libre aux échappées qui ont écarté le danger des bonifs.

« Pour nous la situation était parfaite, se félicite Jungels à l’arrivée. Avec l’échappée à l’avant qui prenait les bonifications et sans personne de dangereux dedans, il ne nous fallait que défendre et anticiper, notamment les descentes qui pouvaient être piégeuses mais tout s’est très bien passé. Le final était forcément un peu plus dangereux quand tous les coureurs pour le général se bagarre pour le sprint. J’ai pris la route de Geraint Thomas et Nairo Quintana et tout s’est bien passé. Demain j’espère une journée plus tranquille. » 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.