(c) Sirotti

Arnaud Démare : « On a su garder confiance, c’est un grand ouf! »

Un sacré soulagement pour Arnaud Démare. Le sprinteur de la Groupama-FDJ a retrouvé le chemin du succès ce mardi, lors de la dixième étape du Giro en devançant Elia Viviani au terme d’un sprint long. Il n’avait plus gagné depuis août 2018. C’est donc un Démare rayonnant que nous avons trouvé à l’interview, dans la zone mixte de Modène. « C’est la première de l’année, donc elle était attendue, savourait-il tout heureux à notre micro. Je n’ai jamais baissé les bras, je savais que le physique était là, qu’il fallait juste le petit truc, la petite réussite. Parfois, c’est difficile à venir, alors j’espère que le déclic est lancé. »

Lire aussi > Elia Viviani : « Démare était le plus fort, je dois accepter ce résultat »

Une nouvelle opportunité se présentera dès demain à Démare avec l’arrivée à Novi Ligure. S’il venait à faire mieux que Pascal Ackermann, tombé dans le final ce mardi, le Français s’emparerait du maillot cyclamen. « L’équipe croit en moi, mes équipiers croient en moi. On a su garder confiance malgré le manque de succès depuis le début du Giro, se réjouissait ensuite Démare, le sourire jusqu’aux oreilles. Il nous manquait la réussite, aujourd’hui c’était un emballage parfait pour nous. Je suis arrivé très vite aux 250 mètres et j’ai pu produire mon effort. C’est un grand “ouf” parce que je savais que c’était possible. Il fallait juste le faire. »

L’intégralité de sa réaction après-course est à écouter ci-dessous: 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Les sélections confirmées

Le Tour de France approche à grands pas. Le 6 juillet prochain, le Grand Départ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.