(c) Circuit de la Sarthe

Circuit de la Sarthe : Alexis Gougeard s’impose en solitaire !

Alexis Gougeard n’avait plus levé les bras depuis juillet 2017. La disette s’est achevée ce jeudi. Avec la manière, à l’occasion de l’étape reine du Circuit de la Sarthe, le Normand a ainsi renoué avec le succès aujourd’hui en s’imposant en solitaire après 183 kilomètres et de multiples ascensions du Mont des Avaloirs. Membre d’un groupe de costauds sorti dans le premier tour du circuit final, le coureur d’AG2R-La Mondiale s’est débarrassé de ses rivaux à moins de dix bornes de la ligne et a résisté en solo jusqu’à l’arrivée. Quentin Pacher (Vital Concept-B&B Hotels) et Oscar Riesbeek (Roompot-Charles) complètent le podium de l’étape près de 30 secondes plus tard. Alexis Gougeard apporte à AG2R-La Mondiale sa deuxième victoire de la saison et s’empare aussi des rênes du général. 

Dans l’étape « reine » du Circuit de la Sarthe, il ne faut qu’une dizaine de kilomètres pour que l’échappée du jour, comprenant Clément Carisey (Israel Cycling Academy), Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen Baloise) et Mauricio Moreira (Caja Rural-Seguros RGA), se dessine à l’avant de la course. Le peloton se relève très vite et laisse l’écart grimper à plus de cinq minutes après vingt-cinq kilomètres. L’écart atteint même 6’30 une dizaine de bornes plus loin, mais c’est alors Yoann Paillot (St Michel-Auber 93) sort en chasse-patate. Le spécialiste du chrono sort la course de sa monotonie, et le peloton réagit à son tour, accélère, et le reprend quelques minutes pus tard. Après 50 bornes, l’écart est donc réduit à trois minutes par un peloton mené par de nombreuses équipes. Certaines tentent même de relancer la course, et Marc Sarreau (Groupama-FDJ) figurent parmi les attaquants, mais tout rendre dans l’ordre au km70 et l’échappée peut reprendre un peu de champs. La formation Vital Concept-B&B Hotels du leader Bryan Coquard se repositionne en tête et l’écart à la mi-course est d’environ quatre minutes. Les trois audacieux du jour peuvent ainsi aller chercher le circuit final avec une marge assez conséquente.

À une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, ils franchissent une première fois la ligne d’arrivée avant d’aborder le premier des cinq tours du circuit du Mont des Avaloirs, long de 13 kilomètres et comprenant la côte de la Boucherie et l’ascension des Avaloirs. Le peloton arrive 5’30 plus tard et accélère dès la première boucle. Les premières attaques surviennent et on retrouve neuf hommes à l’offensive : Alexis Gougeard, Quentin Jaurégui (AG2R-La Mondiale), Angelo Tulik (Direct Energie), Quentin Pacher, Patrick Muller (Vital Concept-B&B Hotes), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Oscar Riesbeek (Roompot-Charles), Jhonatan Restrepo (Manzana-Postobon) et Dimitri Peyskens (Wallonie-Bruxelles). Ces derniers font vite le trou face au reste du peloton, et se rapprochent rapidement de l’échappée. Moreira et Van Hecke sont les premiers repris, et Carisey, dernier rescapé du groupe matinal, finit par abdiquer sur la fin du deuxième tour. Il en reste donc trois à parcourir et le nouveau groupe de tête dispose de 45 secondes d’avance sur le peloton. Au sein de celui-ci, de nouvelles relances se produisent donc, et on aperçoit notamment Mathieu van der Poel (Corendon-Circus), Clément Venturini (AG2R-La Mondiale) ou encore Eliot Lietaer (Wallonie-Bruxelles) et Xandro Meurisse (Wanty-Groupe Gobert).

Toutefois, à l’entame de l’avant-dernier tour, ce sont bien les neuf échappés – tardifs – ainsi que Carisey qui ont l’avantage. Un avantage d’ailleurs bien revu à la hausse, à 1’40 très exactement, qui leur permet d’entrevoir la victoire à Pré-en-Pail. Toutefois, la Groupama-FDJ tente de reprendre la main et d’enclencher la chasse au sein du peloton. Cela semble payer puisqu’à l’entame du dernier tour, soit à 13 bornes de l’arrivée, l’écart se réduit de manière conséquente. Il n’est plus que de 40 secondes et le peloton est encore relativement étoffé. Devant, dans la côte de la Boucherie, les neufs échappés s’attaquent tour à tour. Finalement, c’est Alexis Gougeard qui parvient à faire le trou après le sommet des Avaloirs. Le coureur d’AG2R-La Mondiale insiste, grignote seconde par seconde, et augmente son avance à près d’une demi-minute à deux kilomètres de la ligne. Sa victoire est assurée mais le Normand insiste jusqu’à 50 mètres du but avant de se relever et de profiter de son premier succès de l’année, le premier aussi depuis juillet 2017. Pacher et Riesbeek complète le podium du jour alors que Gougeard prend les rênes du général à un jour du terme.

Classement de la troisième étape

1 Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale)
2 Quentin Pacher (Vital Concept – B&B Hotels) à 0’18
3 Oscar Riesebeek (Roompot – Charles) m.t
4 Dimitri Peyskens (Wallonie-Bruxelles) m.t
5 Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale) m.t
6 Jhonatan Restrepo (Manzana Postobon) m.t
7 Pierre-Luc Périchon (Cofidis) m.t
8 Clément Carisey (Israel Cycling Academy) m.t
10 Thomas Boudat (Direct Energie) à 1’14

Général après la troisième étape

1 Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale)
2 Quentin Pacher (Vital Concept – B&B Hotels) à 0’22
3 Clément Carisey Israel Cycling Academy) à 0’25
4 Oscar Riesebeek (Roompot – Charles) à 0’26
5 Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale) à 0’27
6 Patrick Müller (Vital Concept – B&B Hotels) à 0’29
7 Dimitri Peyskens (Wallonie-Bruxelles) à 0’30
8 Jhonatan Restrepo (Manzana Postobon) m.t
9 Bryan Coquard (Vital Concept – B&B Hotels) à 1’20
10 Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) à 1’24

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Fausto Masnada choisit la CCC

Il était l’un des coureurs les plus convoités au niveau continental professionnel. Auteur d’une superbe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.