(c) Sirotti

Mathieu van der Poel : « Je me sentais bien jusqu’à ce que ça s’arrête brusquement »

Mathieu van der Poel s’envolait vers un titre certain de champion du monde, ce dimanche à Harrogate. A l’attaque à 33 kilomètres du but, le prodige néerlandais est directement revenu sur la tête de course en compagnie de Matteo Trentin. L’arrivée semblait alors scellée et ses compagnons de fuite devaient déjà se concentrer sur les accessits. C’était sans compter sur la première défaillance de sa jeune carrière. Van der Poel a alors calé, à la surprise générale, dans le dernier tour de l’exigeant circuit britannique.

Lire aussi > Mondiaux : Mads Pedersen crée la surprise et entre dans l’Histoire

« Je me sentais bien jusqu’à ce que ça s’arrête brusquement, réagissait-il en zone mixte, dans des propos rapportés par WielerFlits. C’est dommage, mais je ne peux pas m’en vouloir. Je n’ai commis aucune erreur en ce qui concerne la nourriture et les boissons. C’est tout simplement parti. C’était une sorte de coup. Moi non plus, je n’ai pas vraiment d’explication. Soudainement, je ne pouvais juste plus suivre. J’ai du ralentir et poursuivre à mon rythme. »

Courageux, Van der Poel est allé au bout malgré sa défaillance. Il a alors conclu 43e (46 coureurs ont terminé l’épreuve), à dix minutes du vainqueur Mads Pedersen. « Je voulais terminer mon premier championnat du monde avec les pros, expliquait-il à l’arrivée. Bien sûr, je suis déçu, mais j’ai fait une belle course. Je n’ai commis aucune erreur et j’étais avec le bon groupe. Je vais m’en remettre assez rapidement. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.