(c) Sirotti

Julian Alaphilippe : «  Il m’a manqué un peu de fraîcheur »

S’il avait besoin de se rassurer, c’est chose faite. Tombé lourdement sur le Tour du Pays Basque il y a près d’une semaine, Julian Alaphilippe va aujourd’hui beaucoup mieux. Le peloton de la Flèche Brabançonne peut en attester. Lorsque le puncheur tricolore a décidé d’accélérer dans le dernier tour de la semi-Classique belge, ce mercredi, ils n’ont été que trois à pouvoir prendre sa roue. Et s’il n’est pas parvenu à se défaire de ses ultimes rivaux, à savoir Tim Wellens (Lotto-Soudal), Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) et Michael Matthews (Sunweb) dans le final, il demeurait très satisfait d’avoir pu peser sur la course. Il n’y a donc pas eu de neuvième victoire cette saison pour Alaphilippe, contraint de s’incliner au sprint face à Mathieu van der Poel, mais ses regrets n’étaient que relatifs à l’arrivée. L’essentiel était ailleurs aujourd’hui.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.