EN DIRECT
© Sirotti

Amstel Gold Race : Présentation de l’édition 2018

53e Amstel Gold Race (1.UWT), dimanche 15 avril 2018
Maastricht > Berg En Terblijt (Valkenburg), 263km

Les 10 derniers vainqueurs :
2017 Philippe Gilbert
2016 Enrico Gasparotto
2015 Michal Kwiatkowski
2014 Philippe Gilbert
2013 Roman Kreuziger
2012 Enrico Gasparotto
2011 Philippe Gilbert
2010 Philippe Gilbert
2009 Serguei Ivanov
2008 Damiano Cunego

Infos :

Les Ardennaises débutent comme d’habitude ce dimanche avec l’Amstel Gold Race. L’épreuve a fait sa mue l’an passé en modifiant le final et en supprimant la dernière ascension du Cauberg. En 2013, après l’expérience des Championnats du Monde de Valkenburg, qui avait vu Philippe Gilbert s’emparer du maillot irisé, l’Amstel Gold Race avait suivi l’exemple en déplaçant l’arrivée 2 kilomètres après le Cauberg, pour éviter la traditionnelle course de côte qu’était devenue la seule épreuve WorldTour néerlandaise d’un jour. Expérience peu concluante, les éditions suivantes ont vu des scenarii similaires avec un dénouement limité aux derniers kilomètres. Leon van Vliet, l’organisateur et ses équipes ont alors décidé de changer les choses l’an passé.

Sans Cauberg dans la dernière boucle autour de Valkenberg, l’édition 2017 a été une réussite en terme de spectacle en comparaison des années précédentes. Mais van Vliet sait que ce n’est pas parce que ça réussit la première fois que ça va réussir à nouveau les années suivantes. Et l’actualité lui donne raison. Les pluggstreets de Gent-Wevelgem, ajoutées l’an passé n’ont pas autant dynamité la course cette année, le Mur de Grammont à 90 kilomètres de l’arrivée du Tour des Flandres n’a pas offert un scénario aussi fou il y a 2 semaines qu’en 2017, même si la course a tout de même été belle. Alors pour éviter similaire écueil, l’Amstel Gold Race modifie encore un peu son final. Pas en substance. L’idée reste la même que l’an passé, avec la même succession de difficultés, mais l’organisation a privilégié des routes plus étroites dans la dernière boucle afin d’entraver le travail d’équipe et d’éviter les regroupements.

La liste des favoris est longues ! Très longue même ! Le plateau de l’Amstel 2018 est probablement l’un des plus relevés de l’histoire de l’épreuve. Philippe Gilbert (Quick Step) viendra défendre son titre, lui qui s’est imposé quatre fois sur l’Amstel et qui a aussi remporté son unique titre de Champion du Monde au même endroit que l’arrivée actuelle, en 2012. Il a aussi le mérite de s’être imposé sur les trois différentes versions du parcours (au sommet du Cauberg ; 2 kilomètres après le sommet du Cauberg ; final de l’an passé sans le Cauberg). Il retrouvera face à lui son dauphin de l’an passé, Michal Kwiatkowski (Team Sky), très en vue en début de saison, lauréat de Tirreno Adriatico notamment, mais un peu plus en retrait dernièrement.

Outre les deux grands protagonistes de l’an passé, l’un des hommes à suivre sera bien entendu Alejandro Valverde (Movistar). Rien ne semble résister au Murcien mais malgré sa supériorité sur les Ardennaises, il ne s’est jamais imposé sur l’Amstel. Avec la forme qu’il a démontré récemment, c’est peut-être cette année sa meilleure chance. Mais pour tout ce monde, il va falloir composer avec une équipe Lotto – Soudal impressionnante sur la dernière Flèche Brabançonne, mercredi dernier. Non seulement la formation belge a deux leaders qui arrivent à maturité et percent vraiment cette année, avec Tim Wellens et Tiesj Benoot, mais en plus le collectif a montré une grosse force d’attaque. Ils risquent toutefois d’être fortement marqués après la démonstration de mercredi dernier.

Vincenzo Nibali (Bahrain – Merida) sera également l’un des hommes à suivre mais on ne sait pas où en est sa blessure contractée sur le dernier Tour du Pays Basque (lire ici) et particulièrement handicapante. Au Pays Basque on a vu un Julian Alaphilippe (Quick Step) en grande forme, vainqueur des deux premières étapes. Attention aussi à une des révélations de ce début de saison, Michael Valgren (Astana), le vainqueur du Omloop Het Nieuwsblad et quatrième du dernier Tour des Flandres. Tout comme Benoot, et Gilbert l’an passé, il a fait l’impasse sur Paris-Roubaix et devrait donc être en grande forme En parlant des Flandriennes, il y aura de nombreux spécialistes qui ont décidé de prolonger pour profiter de leur bonne forme. Greg Van Avermaet (BMC) et Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) sont des habitués mais Sep Vanmarcke (EF Education First – Drapac p/b Cannondale), Jasper Stuyven (Trek – Segafredo) ou encore Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) le sont un peu moins. Ce dernier justement avait terminé troisième en 2012, quand la course arrivait encore au sommet du Cauberg et pourrait bien être l’un des principaux protagonistes.

Dylan Teuns (BMC), Michael Matthews (Sunweb), Mike Teunissen (Sunweb), Daniel Martin (UAE Team Emirates), Bauke Mollema (Trek – Segafredo), Michael Albasini (Mitchelton – Scott), Mikel Landa (Movistar), Daryl Impey (Mitchelton – Scott), Bob Jungels (Quick Step), Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), les frère Izagirre (Bahrain – Merida), Sonny Colbrelli (Bahrain – Merida), Rigoberto Urán (EF Education First – Drapac p/b Cannondale)… Ils seront très nombreux ce dimanche à pouvoir viser la victoire.

Les détails techniques :
Départ fictif : 10h30
Départ réel : vers 10h40, après un itinéraire défilé de 4,3km
Ravitaillement 1 : km103,4 – Mechelen
Ravitaillement 2 : km186,6 – Maastricht
Suivi : La course sera à suivre en direct commenté, dès le départ fictif, sur VeloPro.fr

Les ascensions :
Mont 1 : km9,6 (253,4km de l’arrivée) – Slingerberg (Geule) – 1,3km à 4,8%
Mont 2 : km14,5 (248,5km de l’arrivée) – Adsteeg (Beek) – 700m. à 3,5%
Mont 3 : km22,7 (240,3km de l’arrivée) – Lange Raarberg (Meerssen) – 1,8km à 3,9%
Mont 4 : km38,7 (224,3km de l’arrivée) – Bergseweg (Kunrade) – 2,6km à 3,3%
Mont 5 : km50,4 (212,6km de l’arrivée) – Sibbergrubbe (Valkenburg) – 1,8km à 3,9% – 1e passage
Mont 6 : km54,8 (208,2km de l’arrivée) – Cauberg (Valkenburg) – 900m. à 7,5% (max : 10%) – 1e passage
— 1e passage sur la ligne d’arrivée — km57,3 (205,7km de l’arrivée)
Mont 7 : km59,4 (203,6km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 1e passage
Mont 8 : km78,8 (184,2km de l’arrivée) – Heiweg (Mesch) – 1,5km à 3,8%
Mont 9 : km82,8 (180,2km de l’arrivée) – Kallenberg (Mesch) – 600m. à 3,7%
Mont 10 : km89,8 (173,2km de l’arrivée) – Wolfsbeerg (Noorbek) – 1,1km à 3%
Mont 11 : km93,3 (169,7km de l’arrivée) – Loorberg (Slenaken) – 1,6km à 4,9% – 1e passage
Mont 12 : km104,8 (158,2km de l’arrivée) – Schweibergerweg (Mechelen) – 2,4km à 4,5%
Mont 13 : km111,2 (151,8km de l’arrivée) – Camerig – 4,6km à 4%
Mont 14 : km122,4 (140,6km de l’arrivée) – Drielandenpunt – 2km à 5,7%
Mont 15 : km127 (136km de l’arrivée) – Gemmenich (Vaals) – 800m. à 6,6%
Mont 16 : km130,4 (132,6km de l’arrivée) – Vijlenerbos (Gemmenich) –  2,9km à 3,7%
Mont 17 : km139,1 (123,9km de l’arrivée) – Eperheide (Epen) – 1,4km à 5,6%
Mont 18 : km147,9 (115,1km de l’arrivée) – Gulperberg (Partij) – 600m. à 7% (max : 9,7%) – 1e passage
Mont 19 : km151,5 (111,5km de l’arrivée) – Plettenberg (Wittem) – 1km à 4,2%
Mont 20 : km153,7 (109,3km de l’arrivée) – Eyserweg (Eys) – 2,1km à 4,4%
Mont 21 : km158,3 (104,7km de l’arrivée) – St. Remigiusstraat: Huls (Simpelveld) – 1km à 7,8%
Mont 22 : km163,7 (99,3km de l’arrivée) – Vrakelberg (Ubachsberg) – 600m. à 7,6%
Mont 23 : km171,6 (91,4km de l’arrivée) – Sibbergrubbe (Valkenburg) – 1,8km à 3,9% – 2e passage
Mont 24 : km176 (87km de l’arrivée) – Cauberg (Valkenburg) – 900m. à 7,5% (max : 10%) – 2e passage
— 2e passage sur la ligne d’arrivée — km178,5 (84,5km de l’arrivée)
Mont 25 : km180,5 (82,5km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 2e passage
Mont 26 : km193,5 (69,5km de l’arrivée) – Bemelerberg (Bemelen) – 900m. à 4,6% – 1e passage
Mont 27 : km209 (54km de l’arrivée) – Loorberg (Slenaken) – 1,6km à 4,9% – 2e passage
Mont 28 : km218,9 (44,1km de l’arrivée) – Gulperberg (Partij) – 600m. à 7% (max : 9,7%) – 2e passage
Mont 29 : km224,3 (38,7km de l’arrivée) – Kruisberg (Wahlwiller) – 700m. à 8,3%
Mont 30 : km226,3 (36,7km de l’arrivée) – Eyserbosweg (Eys) – 1,1km à 7,4%
Mont 31 : km230,1 (39,9km de l’arrivée) – Fromberg (Elkenrad) – 1,7km à 4%
Mont 32 : km234,6 (28,4km de l’arrivée) – Keutenberg (Schin op Geul) – 1,6km à 5,3%
Mont 33 : km244,7 (18,3km de l’arrivée) – Cauberg (Valkenburg) – 900m. à 7,5% (max : 10%) – 3e passage
— 3e passage sur la ligne d’arrivée — km247,3 (15,7km de l’arrivée)
Mont 34 : km249,3 (13,7km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 3e passage
Mont 35 : km256,1 (6,9km de l’arrivée) – Bemelerberg (Bemelen) – 900m. à 4,6% – 2e passage

Cartes et profil :

Liste des partants :

QUICK STEP FLOORS 
1 GILBERT Philippe
2 ALAPHILIPPE Julian
3 JUNGELS Bob
4 TERPSTRA Niki
5 SERRY Pieter
6 MAS NICOLAU Enric
7 MARTINELLI Davide

MITCHELTON – SCOTT 
11 ALBASINI Michael
12 DURBRIDGE Luke
13 HEPBURN Michael
14 IMPEY Daryl
15 JUUL JENSEN Christopher
16 KREUZIGER Roman
17 VERONA Carlos

TEAM SKY 
21 KWIATKOWSKI Michal
22 POELS Wout
23 GEOGHEGAN HART Tao
24 HENAO MONTOYA Sergio
25 KIRYIENKA Vasil
26 GOLAS Michal
27 WISNIOWSKI Lukasz

MOVISTAR TEAM 
31 VALVERDE BELMONTE Alejandro
32 ANACONA Winner Anrew
33 BETANCUR GOMEZ Carlos Alberto
34 AMADOR Andrey
35 ROJAS José Joaquin
36 ERVITI Imanol
37 LANDA Mikel

TEAM SUNWEB 
41 MATTHEWS Michael
42 THEUNS Edward
43 FROHLINGER Johannes
44 GESCHKE Simon
45 TEUNISSEN Mike
46 TEN DAM Laurens
47 KRAGH ANDERSEN Soren

LOTTO – SOUDAL 
51 WELLENS Tim
52 BENOOT Tiesj
53 SIEBERG Marcel
54 MARCZYNSKI Tomasz
55 VAN DER SANDE Tosh
56 VANENDERT Jelle
57 MAES Nikolas

BMC RACING TEAM  
61 VAN AVERMAET Greg
62 SCHAR Michael
63 CARUSO Damiano
64 GERRANS Simon
65 TEUNS Dylan
66 BETTIOL Alberto
67 DE MARCHI Alessandro

TEAM LOTTO NL – JUMBO 
71 DE TIER Floris
72 GESINK Robert
73 LINDEMAN Bertjan
74 MARTENS Paul
75 VAN POPPEL Danny
76 TANKINK Bram
77 WYNANTS Maarten

BORA-HANSGROHE 
81 SAGAN Peter
82 BURGHARDT Marcus
83 ACKERMANN Pascal
84 KONRAD Patrick
85 MCCARTHY Jay
86 MUHLBERGER Gregor
87 BENEDETTI Cesare

TREK-SEGAFREDO 
91 MOLLEMA Bauke
92 DE KORT Koen
93 STUYVEN Jasper
94 GUERREIRO Ruben
95 GOGL Michael
96 GRMAY Tsgabu
97 SKUJINS Toms

ASTANA PRO TEAM 
101 CATALDO Dario
102 DE VREESE Laurens
103 FRAILE MATARRANZ Omar
104 FUGLSANG Jakob
105 GATTO Oscar
106 GRIVO Andriy
107 VALGREN ANDERSEN Michael

TEAM KATUSHA-ALPECIN 
111 LAMMERTINK Maurits
112 HAAS Nathan
113 KUZNETSOV Vyacheslav
115 CRAS Steff
116 PLANCKAERT Baptiste
117 BIERMANS Jenthe
118 SMIT Willie

AG2R LA MONDIALE 
121 BAKELANTS Jan
122 DOMONT Axel
123 GASTAUER Ben
124 NAESEN Oliver
125 VUILLERMOZ Alexis
126 COSNEFROY Benoit
127 DILLIER Silvan

GROUPAMA – FDJ 
131 SINKELDAM Ramon
132 MADOUAS Valentin
133 MOLARD Rudy
134 ROUX Anthony
135 SEIGLE Romain
136 VAUGRENARD Benoît
137 CIMOLAI Davide

UAE – TEAM EMIRATES 
141 FARIA DA COSTA Rui Alberto
142 BONO Matteo
143 MARTIN Daniel
144 MORI Manuele
145 RIABUSHENKO Aliaksandr
146 SUTHERLAND Rory
147 ULISSI Diego

TEAM EF EDUCATION FIRST-DRAPAC p/b CANNONDALE 
151 VANMARCKE Sep
152 CRADDOCK Lawson
153 WOODS Michael
154 HOWES Alex
155 BRESCHEL Matti
156 OWEN Logan
157 URAN URAN Rigoberto

TEAM DIMENSION DATA 
161 SLAGTER Tom Jelte
162 DAVIES Scott
163 GEBREIGZABHIER Amanuel
164 VAN ZYL Johann
165 KING Benjamin
166 PAUWELS Serge
167 VENTER Jacobus

BAHRAIN – MERIDA 
171 NIBALI Vincenzo
172 BOLE Grega Slovenia
173 COLBRELLI Sonny
174 IZAGUIRRE Gorka
175 IZAGUIRRE Ion
176 GASPAROTTO Enrico
177 PELLIZOTTI Franco

ROOMPOT-NEDERLANDSE LOTERIJ 
181 WEENING Pieter
182 REINDERS Elmar
183 LIGTHART Pim
184 MEIJERS Jeroen
185 RIESEBEEK Oscar
186 GERTS Floris
187 VAN DER LIJKE Nick

ISRAEL CYCLING ACADEMY 
191 GOLDSTEIN Roy
192 JENSEN August
193 NEILANDS Krists
194 BOIVIN Guillaume
195 SBARAGLI Kristian
196 PERRY Benjamin
197 WILLIAMS Tyler

AQUA BLUE SPORT 
201 CHRISTIAN Mark
202 GATE Aaron
203 DUNBAR Eddie
204 HANSEN Lasse Norman
205 WATSON Calvin
206 PEDERSEN Casper Phillip
207 WARBASSE Larry

SPORT VLAANDEREN-BALOISE 
211 PLANCKAERT Edward
212 VERWILST Aaron
213 DELTOMBE Kevin
214 SPRENGERS Thomas
215 VAN GESTEL Dries
216 VAN HECKE Preben
217 WARLOP Jordi

WANTY – GROUPE GOBERT  
221 BAUGNIES Jérôme
222 MINNAARD Marco
223 DEVRENDT Tom
224 PASQUALON Andrea
225 SMITH Dion
226 ANTONINI Simone
227 MCNALLY Mark

VITAL CONCEPT CYCLING CLUB   
231 COQUARD Bryan
232 BAGOT Yohan
233 TURGIS Tanguy
234 MOTTIER Justin
235 MÜLLER Patrick
236 PACHER Quentin
237 REZA Kévin

NIPPO VINI FANTINI – EUROPA OVINI  
241 CUNEGO Damiano
242 TIZZA Marco
243 CANOLA Marco
244 GROSU Eduard Michael
245 KOBAYASHI Marino
246 LOBATO Juan José
247 PONZI Simone

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Suisse : Peter Sagan fait coup double

Ce n’était donc que partie remise. Après avoir échoué dans son double objectif étape-maillot jaune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.