Amstel Gold Race : La course en direct commenté

17h16 – arrivée
Merci de nous avoir suivi ! Plus d’informations à venir sur le site dans les heures à venir.

17h14 – arrivée
Sagan a pris la quatrième place au sprint. Valverde, Wellens, Alaphilippe, Fuglsang, Craddock et Vanendert complètent le top10 dans cet ordre.

17h10 – arrivée
Victoire de Michael Valgren !!! Au sprint devant Kreuziger. Gasparotto juste derrière.

17h09 – 
Kreuziger et Valgren s’en vont pour la gagne. Gasparotto va essayer de faire la jontion.

Ca s’enterre derrière.

17h08 – 1 km de l’arrivée
Gasparotto est sorti en contre.

17h08 – 2 km de l’arrivée
Kreuziger part en contre. Sagan ne peut pas y aller visiblement. Et le duo fait la différence.

17h07 – 2,5 km de l’arrivée
C’est groupé. Et attaque de Valgren !!!

17h06 – 3 km de l’arrivée
Sagan arrivera-t-il à maitriser ce groupe pour régler le sprint ?

17h06 – 
Des petits relais passent dans ce groupe de tête.

17h05 – 
Ils sont donc 8 pour la gagne. 25 secondes sur le groupe Gilbert.

17h05 – 4,5 km de l’arrivée
Attaque de Valgren. Wellens y va. Sagan fait le dernier effort.

17h04 – 5 km de l’arrivée
Kreuziger attaque, sans réussite.

17h03 – 5,5 km de l’arrivée
Sagan fait figure d’épouvantail.

17h02 – 6 km de l’arrivée
Fuglsang est repris par Valverde, Alaphilippe, Sagan, Wellens, Gasparotto, Kreuziger et Valgren !

17h02 – 6,5 km de l’arrivée
Fuglsang sort en solitaire. Attaque de Valverde en contre !

17h01 – 7 km de l’arrivée
Riesbeek et Van Hecke prennent quelques mètres d’avance. Fuglsang prend leur roue.

17h00 – 
25 secondes de retard pour le groupe Gilbert.

17h00 – 7,5 km de l’arrivée
Regroupement sous l’impulsion de Kreuziger.

16h59 – 8 km de l’arrivée
Le trio compte 50 mètres d’avance sur le reste des favoris.

16h59 – 8 km de l’arrivée
Fuglsang a relancé à nouveau ! Riesbeek et Bono suivent !

16h57 – 10 km de l’arrivée
Fuglsang tente, Wellens contre, mais ça se regroupe. Alaphilippe vigilant.

16h56 – 10 km de l’arrivée
Il ne reste plus qu’une bosse !

Le Bemelerber, 900m à 4,6%.

Ce sera dans 3 kilomètres.

16h55 – 11 km de l’arrivée
On retrouve un groupe avec Gilbert et d’autres à près de 20 secondes.

16h54 – 12 km de l’arrivée
Valverde, Sagan, Wellens, Fuglsang, Valgren, Alaphilippe, Kreuziger, Gasparotto sont en tête avec Riesbeek, Van Hecke, Craddock, Bono.

16h54 – 12 km de l’arrivée
Fuglsang et Wellens reviennent, sur le groupe Valverde, qui a repris les hommes de tête !

16h52 – 13 km de l’arrivée
Et attaque de Valverde ! grosse grosse attaque. Wellens a tenté de s’accrocher, mais ce sont finalement, Alaphilippe, Sagan et Valgren qui parviennent à tenir la roue de l’Espagnol.

16h51 – 13 km de l’arrivée
Henao a ramené un groupe de favoris sur Van Avermaet et Molard.

Sagan, Wellens, Valgren, Alaphilippe, Kwiatkowski sont là notamment.

16h50 – 14 km de l’arrivée
Van Avermaet et Molard insistent en poursuite !

16h49 – 15 km de l’arrivée
Molard et Van Avermaet passe avec 15 secondes de retard sur Kreuziger, Gasparotto et les rescapés de l’échappée. Le reste des leaders est juste derrière.

16h48 – 
Au sommet, Fuglsang relance à nouveau. Gilbert y va.

C’est un groupe d’une quinzaine d’hommes qui s’isole derrière l’échappée. Et ça relance sans cesse. Van Avermaet désormais, avec Molard dans la roue.

16h47 – 17 km de l’arrivée
Alaphilippe contre, Teuns encore présent, relaie.

16h46 – 17 km de l’arrivée
Henao contre, avec Alaphilippe, Teuns et d’autres dans la roue.

16h46 – 18 km de l’arrivée
Flors de Tier place une énorme attaque depuis le peloton.
Gasparotto et Kreuziger ont repris les échappés.

16h44 – 18 km de l’arrivée
Cauberg ! Les échappés l’entament avec 15 secondes d’avance sur leurs poursuivants, et 35 sur le peloton.

16h44 – 19 km de l’arrivée
Michael Matthews a du s’arrêter pour changer une roue. Il se retrouve dans un groupe en chasse dans le peloton.

16h40 – 22 km de l’arrivée
26 secondes de retard pour Gasparotto-Kreuziger, 49 pour le peloton.

Les coureurs prennent désormais la direction du Cauberg.

16h39 – 23 km de l’arrivée
La Quick Step Floors au travail dans le peloton avec Pieter Serry !

16h37 – 25 km de l’arrivée
30 secondes de retard pour Kreuziger-Gasparotto, à peine une minute pour le peloton.

16h34 – 26 km de l’arrivée
Gasparotto part derrière Kreuiger et le rejoint.

16h33 – 27 km de l’arrivée
C’est repris.
Et maintenant Kreuziger à l’offensive.

16h32 – 27 km de l’arrivée
Sagana a tenté sa chance ! Van Avermaet est vigilant et ne laisse pas le champion du monde partir.

C’est désormais Fuglsang qui passe à l’attaque.

16h32 – 27 km de l’arrivée
Izagirre repris. Teuns contre, Gilbert saute dans la roue.

16h31 – 28 km de l’arrivée
Ca bouge dans le peloton dans le Keutenberg !

Philippe Gilbert et Michal Kwiatkowski dans les premières positions.

16h31 – 28 km de l’arrivée
Il restera ensuite

Mont 33 : km244,7 (18,3km de l’arrivée) – Cauberg (Valkenburg) – 900m. à 7,5% (max : 10%) – 3e passage
Mont 34 : km249,3 (13,7km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 3e passage
Mont 35 : km256,1 (6,9km de l’arrivée) – Bemelerberg (Bemelen) – 900m. à 4,6% – 2e passage

16h30 – 28 km de l’arrivée
C’est parti pour le Keutenberg (1,6km à 5,3%) !

16h27 – 30 km de l’arrivée
Le Basque a pris ses distances avec le peloton.

16h27 – 30 km de l’arrivée
Attaque de Ion Izagirre ! Il n’est pas pris en chasse.

16h25 – 31 km de l’arrivée
Mikel Landa insiste en tête de peloton, mais ça suit.

1’35 pour les échappés.

Derrière, une vingtaine d’hommes tentent de faire la jonction avec le peloton.

16h24 – 
Attaque de Rudy Molard (Groupama-FDJ). La Movistar va le chercher. C’est Mikel Landa, qui contre !

16h23 – 32 km de l’arrivée
On ne retrouve plus que 40-50 coureurs dans le peloton. Le vainqueur du jour se trouve là !

16h22 – 33 km de l’arrivée
Riesbeek, Dunbar, Bono, Van Hecke, Grmay et Craddock sont les derniers rescapés de l’échappée.

Ils sont désormais dans le Fromberg (1,7km à 4%)

16h21 – 34 km de l’arrivée
Le peloton s’est bien amaigri !

16h20 – 35 km de l’arrivée
Première attaque dans le peloton ! Elle est l’oeuvre de Gorka Izagirre ! Il est suivi et contre par Roman Kreuziger.

16h19 – 36 km de l’arrivée
Beaucoup de coureurs décrochés, dont Oliver Naesen et Sep Vanmarcke.

Bob Jungels fait le train.

16h17 – 
Les coureurs enchainent immédiatement avec l’Eyserbosweg. Peloton très très étiré.

Van der Sande s’est écarté. Le Belge a terminé son travail.

16h17 – 36 km de l’arrivée
L’écart a bien chuté ! 1’45.

16h15 – 37 km de l’arrivée
Van der Sande mène grand train devant Jungels et Wellens.

Le peloton explose.

16h15 – 
Lotto-Soudal à la manoeuvre dans le Kruisberg.

16h14 – 38 km de l’arrivée
Petite chute et Rigoberto Uran est pris ! Rien de grave mais le Colombien est retardé à un moment important.

16h13 – 38 km de l’arrivée
Grosse bagarre dans le peloton !! Ca se replace de tous les côtés.

16h11 – 
On se dirige tout droit vers le Kruisberg (700m à 8,3%) où ça pourrait bien se décanter.

16h10 – 40 km de l’arrivée
Peloton en file indienne.

16h09 – 41 km de l’arrivée
Pas encore d’attaque dans le peloton, alors que Smit est revenu dans l’échappée. À nouveau 9 coureurs en tête, avec 2’30 d’avance.

16h08 – 
Movistar et Bahrain aux commandes. Sagan bien placé également.

16h07 – 42 km de l’arrivée
Le peloton se présente à son tour dans le Gulperberg.

16h06 – 43 km de l’arrivée
Dunbar relance dans le Gulperberg ! L’échappée perd Willie Smit.

16h04 – 
Michael Albasini semble en souffrance.

16h03 – 45 km de l’arrivée
2’30 pour l’échappée, qui livre ses dernières forces dans la bataille.

16h01 – 
La tension s’accentue clairement avant le Gulperberg (600m à 7%, max 9,7%). Grosse bagarre de position.

16h00 – 48 km de l’arrivée
Sagan, Landa, Valverde, Nibali sont côte à côte à l’avant.

15h58 – 50 km de l’arrivée
Le peloton avale le Loorberg à toute vitesse. On aperçoit quelques favoris à l’avant. Poels est lui lâché.

15h56 – 51 km de l’arrivée
Wout Poels traine aussi à l’arrière. Le Néerlandais est tout juste de retour après sa chute sur Paris-Nice.

15h54 – 52 km de l’arrivée
3’30, le peloton revient très vite et très fort.

15h52 – 53 km de l’arrivée
C’est parti pour le Loorberg pour les échappés.

15h51 – 54 km de l’arrivée
Niki Terpstra se trouve en queue de peloton.

15h48 – 56 km de l’arrivée
Sky, Quick Step et BMC aux avant-postes, et un écart réduit à 4 minutes. Ca se replace, ça frotte et ça roule fort à l’approche de la partie finale de cette Amstel Gold Race.

15h46 – 
La prochaine difficulté, le Loorberg (1,6km à 4,9%), sera entamé dans 5 kilomètres. Il s’agit du 27e des 35 monts du jour.

15h45 – 59 km de l’arrivée
4’20 pour les 9 échappés qui sont encore bien ensemble.

15h40 – 61 km de l’arrivée
Le train imposé par Davide Martinelli commence à faire mal à certains, d’autant que le cap des 200km a été franchi.

15h39 – 
Avec cette accélération des coéquipiers de Philippe Gilbert et Julian Alaphilippe, l’écart est passé sous les cinq minutes.

15h36 –
39.2 km/h de moyenne après 5 heures de course.

15h36 – 65 km de l’arrivée
La Quick Step Floors hausse le ton désormais !

15h34 – 66 km de l’arrivée
Les échappés collaborent parfaitement pour faire perdurer leur entreprise le plus longtemps et le plus loin possible.

15h29 – 69 km de l’arrivée
L’écart passe sous les six minutes.

15h24 – 72 km de l’arrivée
Les coureurs vont aller chercher le Bemelerberg (900m à 4,6%) qui sera aussi la dernière bosse du jour !

15h18 – 76 km de l’arrivée
6’20 pour les neuf fuyards du jour.

15h15 – 
Il ne reste plus “que” onze monts à franchir :

Mont 25 : km180,5 (82,5km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 2e passage
Mont 26 : km193,5 (69,5km de l’arrivée) – Bemelerberg (Bemelen) – 900m. à 4,6% – 1e passage
Mont 27 : km209 (54km de l’arrivée) – Loorberg (Slenaken) – 1,6km à 4,9% – 2e passage
Mont 28 : km218,9 (44,1km de l’arrivée) – Gulperberg (Partij) – 600m. à 7% (max : 9,7%) – 2e passage
Mont 29 : km224,3 (38,7km de l’arrivée) – Kruisberg (Wahlwiller) – 700m. à 8,3%
Mont 30 : km226,3 (36,7km de l’arrivée) – Eyserbosweg (Eys) – 1,1km à 7,4%
Mont 31 : km230,1 (39,9km de l’arrivée) – Fromberg (Elkenrad) – 1,7km à 4%
Mont 32 : km234,6 (28,4km de l’arrivée) – Keutenberg (Schin op Geul) – 1,6km à 5,3%
Mont 33 : km244,7 (18,3km de l’arrivée) – Cauberg (Valkenburg) – 900m. à 7,5% (max : 10%) – 3e passage
Mont 34 : km249,3 (13,7km de l’arrivée) – Geulhemmerberg (Berg en Terblijt) – 1km à 6.2% – 3e passage
Mont 35 : km256,1 (6,9km de l’arrivée) – Bemelerberg (Bemelen) – 900m. à 4,6% – 2e passage

15h14 – 
Le peloton est encore au complet, ou presque. Peu de lâchés jusqu’à présent.

15h12 – 80 km de l’arrivée
Le tempo s’est durci dans cette 2e ascension du Cauberg. Résultat, l’écart tombe à 6’45.

15h11 –
C’est dur pour le champion des Pays-Bas sur ses terres. Ramon Sinkeldam (Groupama-FDJ) est décroché.

15h11 – 81 km de l’arrivée
On retrouve désormais la Sky dans les premières positions !

15h08 – 83 km de l’arrivée
Quelques minutes après les échappés, c’est le peloton qui entame la 2e ascension du Cauberg.

14h58 – 90 km de l’arrivée
7’30, le peloton, très étiré sur les petites routes hollandaises, revient progressivement.

14h54 – 
On retrouve toujours Astana, Movistar et Bora-hansgrohe en tête de peloton.

14h49 – 96 km de l’arrivée
Bram Tankink redonne de l’impulsion dans le groupe de tête.

Ecart maintenu autour des 8 minutes.

14h39 – 104 km de l’arrivée
8’30 alors qu’on va bientôt entamer les 100 dernières bornes du jour.

14h28 – 110 km de l’arrivée
20 des 35 monts du jour ont été franchis.

Bram Tankink (LottoNL-Jumbo), Tsgabu Grmay (Trek-Segafredo), Willie Smit (Katusha-Alpecin), Matteo Bono (UAE Team Emirates), Lawson Craddock (EF Education First), Oscar Riesbeek (Roompot-Nederlandse Loterij), Eddie Dunbar (Aqua Blue Sport), Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen) et Marco Tizza (Nippo Vini Fantini) ont toujours une avance d’environ 9 minutes.

14h16 – 
L’allure est très vive dans le peloton. L’avance des fuyards est ramené à neuf minutes désormais.

14h10 – 122 km de l’arrivée
L’écart sous les dix minutes !

14h10 – 
Les prochains monts au programme :

Mont 18 : km147,9 (115,1km de l’arrivée) – Gulperberg (Partij) – 600m. à 7% (max : 9,7%) – 1e passage
Mont 19 : km151,5 (111,5km de l’arrivée) – Plettenberg (Wittem) – 1km à 4,2%
Mont 20 : km153,7 (109,3km de l’arrivée) – Eyserweg (Eys) – 2,1km à 4,4%
Mont 21 : km158,3 (104,7km de l’arrivée) – St. Remigiusstraat: Huls (Simpelveld) – 1km à 7,8%

13h59 – 126 km de l’arrivée
Le peloton revient en terres néerlandaises après un petit crochet en Belgique.

13h50 – 
Astana vient épauler la Bora et la Movistar désormais.

13h46 – 
Ce sont toujours les équipiers de Peter Sagan et d’Alejandro Valverde qui dictent le tempo.

13h43 – 135 km de l’arrivée
11’45 au dernier pointage.

13h29 – 141 km de l’arrivée
Le peloton continue de grappiller sur l’échappée.

Nous sommes bientôt en approche du 14e mont du jour : le Drielandenpunt – 2km à 5,7%

13h25 – 
L’écart est tombé à 13 minutes.

13h24 – 
Une nouvelle crevaison pour Philippe Gilbert (Quick Step Floors), le quadruple vainqueur de l’épreuve.

13h20 – 150 km de l’arrivée
Rappel de l’échappée :

Bram Tankink (LottoNL-Jumbo), Tsgabu Grmay (Trek-Segafredo), Willie Smit (Katusha-Alpecin), Matteo Bono (UAE Team Emirates), Lawson Craddock (EF Education First), Oscar Riesbeek (Roompot-Nederlandse Loterij), Eddie Dunbar (Aqua Blue Sport), Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen) et Marco Tizza (Nippo Vini Fantini)

13h11 – 
Movistar et Bora-hansgrohe continuent de mener le paquet.

13h11 – 
Tim Wellens revient dans le peloton après un ennui mécanique.

13h03 – 161 km de l’arrivée
L’écart est stabilisé autour de 14’30.

12h55
Il y a une dizaine de kilomètres de répit avant d’aborder le mont suivant : Schweibergerweg (2,4km à 4,5%).

12h45
Les coureurs de l’échappée vont se présenter au pied du Loorberg (1,6km à 4,9%). Il s’agit du 11e mont de la journée.

12h42 – km 90
L’écart baisse progressivement : 14’25”.

12h38
39 kms ont été parcourus dans la deuxième heure de course, avec une moyenne de 41km/h depuis le départ.

12h35
La Movistar prend la tête des opération dans le peloton.

12h30
Les hommes de tête ont franchi l’Heiweg et vont se présenter au pied du Kallenberg, 600m. à 3,7%.

12h27 – km 79 
14’50” d’avance pour l’échappée qui perd un peu de terrain.

12h20
La formation Movistar vient prêter main forte à la Bora en tête de peloton.

12h10
Premier passage sur la ligne d’arrivée après le Cauberg. 15’15” d’écart entre échappée et peloton.

12h06
Le peloton est quant à lui au pied du Cauberg avant d’enchainer avec le Geulhemmerberg.

12h03
Les coureurs entrent ensuite dans une phase de transition avec une vingtaine de kms avant le prochain mont : Heiweg 1,5km à 3,8% au km 78.

11h56 – km 58
Bora emmène le peloton. Les échappés se présentent au Geulhemmerberg (le 7e mont du jour) 1km à 6.2%.

11h48
Le peloton accélère à l’approche de routes étroites, les coureurs sont en file indienne.

11h38 – km 46
L’écart est désormais de 15’30. Rappel de l’échappée : Bram TANKINK (LottoNL), GRMAY Tsgabu (Trek), SMIT Willie (Katusha), BONO Matteo (UAE), CRADDOCK Lawson (EF), RIESEBEEK Oscar (Roompot), DUNBAR Eddie (Aqua Blue Sport), VAN HECKE Preben (Sport Vlaanderen) et TIZZA Marco (Nippo).

11h35
Après une heure de course, les coureurs de l’échappée ont parcouru 43 kms.

11h25 – km 38
L’échappée compte désormais une avance de 11’20” sur le peloton.

11h13 – km 29
7’30 pour l’échappée.

11h10
Il s’agit en fait de SMIT Willie et non pas BIERMANS Jenthe pour l’équipe Katusha-Alpecin.

11h05 – km 24
4’05” d’avance pour les échappés.

11h02
L’échappée est donc composée de Bram TANKINK (LottoNL), GRMAY Tsgabu (Trek), BIERMANS Jenthe (Katusha), BONO Matteo (UAE), CRADDOCK Lawson (EF), RIESEBEEK Oscar (Roompot), DUNBAR Eddie (Aqua Blue Sport), VAN HECKE Preben (Sport Vlaanderen) et TIZZA Marco (Nippo).

10h59
L’échappée prend du champ : 2 minutes sur le peloton.

10h56
9 coureurs en tête devant le peloton désormais : 76, 96, 117, 142, 152, 185, 203, 216 et 242.

10h53
Deux coureurs en tête et un troisième en contre.

10h50 – km 13
Peloton de nouveau groupé.

10h49
Le peloton est en deux parties. Gilbert a fait son retour.

10h47
Regroupement alors que les coureurs entrent dans Slingerberg le premier mont du jour.

10h45
Il s’agit de Casper Phillip Pedersen (Aqua Blue Sport) et Oscar RIESEBEEK (Roompot). Ils sont rejoint par Aaron GATE (Aqua Blue Sport). Les trois hommes ont une dizaine de secondes d’avance sur le peloton.

10h41
Deux hommes sortent.

10h40
Après 5 kilomètres, les coureurs bagarrent en tête de peloton pour tenter de sortir.

10h39
Crevaison roue arrière pour Philippe Gilbert.

10h37
Le peloton avance à grand rythme, mais pas d’échappée pour le moment.

10h34
Départ réel donné à l’instant.

10h32 – Départ fictif
Deux kilomètres sont neutralisés.

10h30 – Le départ fictif est donné à l’instant, il y a 175 coureurs au départ. Aucun non-partant.

10h15 – Avant Course
Bienvenue à toutes et à tous pour suivre le direct commenté de l’Amstel Gold Race 2018. Le départ sera donné à 10h30. En attendant retrouvez tous les détails de l’épreuve dans notre présentation détaillée de la course (en cliquant ici).

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Ineos tient la corde pour s’attacher les services de Rohan Dennis

Toujours pas réglé, le feuilleton Rohan Dennis continue d’animer le mercato. Sans contrat depuis sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.