(c) Sirotti

Tom Bohli y a cru !

Tom Bohli a longtemps rêvé de porter le premier maillot de leader de ce Tour de Romandie 2018. Le coureur de l’équipe BMC parti en 19ème position à 15:31 a réalisé un temps de référence (5’34”07) qui a tenu le haut du panier pendant près de 2 heures ; et personne ne semblait en mesure de la battre. Il a fallu attendre le 120ème coureur à s’élancer, Michael MATTHEWS, pour voir ce temps battu en 05’33″01, soit pour 1 seconde de mieux !

Bien sûr, Bohli y avait cru … et a été déçu : “Je pensais que si j’étais encore en tête après l’arrivée de Dennis, j’avais de bonnes chances de gagner. À la fin, cependant, Matthews m’a battu et cette deuxième place me laisse une énorme déception. Si j’avais terminé troisième, j’aurais été heureux de monter sur le podium, alors que si j’avais pris la quatrième place, j’aurais eu le même sentiment que maintenant. Je suis un peu triste de ne pas avoir remporté la victoire parce qu’elle était si proche. Évidemment, cependant, je suis heureux d’avoir fait un bon prologue “. “J’ai donné mon maximum – ajoute le Suisse – je ne pouvais pas faire plus. C’était mon premier contre-la-montre de la saison, j’étais un peu nerveux. J’ai pédalé à la perfection. En haut de la côte, j’étais évidemment fatigué, mais je n’étais pas à la limite et j’ai été capable de pousser fort jusqu’à la ligne d’arrivée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.