L’UCI réforme complètement le cyclisme sur piste et confie la Coupe du Monde de cyclo-cross à Flanders Classics

[Communiqué officiel]

“Réuni ces deux derniers jours à Lavey-les-Bains, en Suisse, le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a pris de nombreuses décisions en faveur du développement du sport et du renforcement de la bonne gouvernance de la Fédération Internationale.

[PISTE] Désireux de redynamiser le cyclisme sur piste selon les axes définis dans l’Agenda 2022 de l’UCI, le Comité Directeur a approuvé une réforme globale du calendrier de la discipline.

L’actuelle Coupe du Monde Piste UCI connaîtra plusieurs changements à partir de la saison 2020-2021 : le nombre de manches de la série passera de six à trois, et ces dernières ne seront plus organisées d’octobre à janvier, mais entre les mois de juillet et de septembre à compter de 2021. La Coupe du Monde changera par ailleurs de dénomination pour devenir la Coupe des Nations Piste UCI. Sa participation sera en effet réservée aux équipes nationales uniquement.

Dès 2021, les Championnats du Monde Piste UCI (Elite) ne seront plus organisés au mois de mars, mais au mois d’octobre, après la fin de la nouvelle Coupe des Nations Piste UCI.

Le Comité Directeur a également donné son accord au projet de création d’un nouveau circuit au format novateur, dont la première édition serait organisée entre novembre 2021 et février 2022. Ce circuit vise à élargir l’attractivité du cyclisme sur piste à l’aide d’un produit au format dynamique et attractif, formaté pour la télévision comme pour les spectateurs présents sur l’événement, et simple à comprendre et à suivre, y compris pour de nouveaux publics. Les coureurs sélectionnés y participeraient à titre individuel sous les couleurs de leur nation. De plus amples informations sur la réforme du cyclisme sur piste seront communiquées à l’issue du prochain Comité Directeur de l’UCI en septembre 2019 en marge des Championnats du Monde Route UCI. Avec la Coupe des Nations Piste UCI, les Championnats du Monde Piste UCI et l’apparition de ce circuit, le nouveau calendrier permettrait au cyclisme sur piste de bénéficier d’une visibilité optimale tout au long de l’année. Les changements de dates privilégiés assureraient par ailleurs la cohérence du calendrier de la discipline les années durant lesquelles se dérouleront les Championnats du Monde de Cyclisme UCI regroupant les différents Mondiaux UCI et dont la première édition aura lieu en 2023 à Glasgow et en Ecosse.

[CYCLO-CROSS] Dans le cadre de la réforme du cyclo-cross et à la suite d’un appel d’offres lancé en avril, le Comité Directeur a octroyé les droits de la Coupe du Monde UCI de la discipline à l’entreprise Flanders Classics pour la période allant de la saison 2020-2021 à la saison 2023-2024. Les droits concernés sont les suivants : droits d’organisation générale, droits de marketing et de sponsoring, et distribution des droits télévisuels de la Coupe du Monde et des Championnats du Monde UCI en Belgique (en flamand), y compris la production TV de la Coupe du Monde (dans le monde entier) et des Mondiaux (en Belgique). De plus amples informations sur la réforme ainsi que sur le concept de la nouvelle Coupe du Monde UCI de cyclo-cross développé avec ce nouveau partenaire, y compris le calendrier de cette dernière, seront communiquées à l’issue du prochain Comité Directeur de l’UCI en septembre 2019.

Créée en 2010 par un groupe de médias actif notamment dans la production et la diffusion TV, Flanders Classics organise déjà 16 courses sur route d’un jour masculines et féminines en Belgique, dont le Tour des Flandres, Gent-Wevelgem in Flanders Fields, A travers la Flandre et l’Omloop Het Nieuwsblad Elite, quatre prestigieuses épreuves de l’UCI WorldTour.

[…]

[CORTICOÏDES] La médecine d’aptitude est un autre domaine primordial pour l’UCI, car elle permet de garantir la bonne santé des coureurs. Après l’interdiction de l’usage du tramadol en compétition – effective depuis le 1er mars 2019 – en raison de son caractère dangereux (risques de somnolence et de dépendance), l’UCI entend maintenant contrôler les effets secondaires des traitements aux corticoïdes. Ces substances, bien que très fréquemment prescrites aux patients dans la population générale, peuvent présenter des effets secondaires à risque pour la santé de sportifs de haut niveau, tout particulièrement dans le cyclisme (augmentation potentielle des conséquences médicales des accidents). Le Prof. Xavier Bigard, Directeur Médical de l’UCI, a présenté un plan d’action dans ce sens aux membres du Comité Directeur, visant à imposer aux médecins d’équipe ayant validé des infiltrations locales de cette substance l’obligation non seulement de prescrire un arrêt de travail et de compétition de huit jours aux coureurs concernés, mais aussi de vérifier le retour à la normale du fonctionnement des glandes surrénales. Ce règlement devrait entrer en vigueur en 2020.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Espagne : Le direct de la 8e étape (Logroño > Alto de Moncalvillo)

Suivez le Tour d’Espagne 2020 en direct avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.