(c) Sirotti

Alejandro Valverde Vélo d’Or, Thibaut Pinot Vélo d’Or Français

Le mensuel Vélo Magazine a rendu son verdict. Récompensant depuis 1992 le meilleur coureur international et le meilleur coureur français à travers son fameux “Vélo d’Or”, le magazine a officialisé les heureux lauréats pour la saison 2018. L’annonce se fait traditionnellement durant la présentation du parcours du Tour de France, mais les deux vainqueurs n’étaient pas présents ce jeudi à Paris.

Les votes ont ainsi élu Alejandro Valverde comme grand vainqueur du Vélo d’Or, trophée remis ce vendredi lors d’un rassemblement de la Movistar en Navarre. Bien évidemment, El Imbatido, 38 ans, doit surtout sa récompense à son titre de champion du monde acquis à Innsbrück, mais ce prix vient aussi couronner une année tout à fait remarquable lors de laquelle il a remporté le Tour de la Communauté de Valence (+ 2 étapes), le Tour d’Abu Dhabi (+ 1 étape), le Tour de Catalogne (+ 2 étapes), la Route d’Occitanie (+ 1 étape), deux étapes de la Vuelta, le Grand Prix Miguel Indurain mais aussi terminé sur le podium de la Flèche Wallonne, du Tour de Murcie, du championnat d’Espagne, de la Klasika Primavera, Trofeo Serra de Tramuntana, de Milan-Turin. Il était également en lice pour la victoire finale sur la Vuelta jusque dans les derniers jours avant de dégringoler en cinquième position.

Il est le premier Espagnol depuis 2014 et Alberto Contador à recevoir cette distinction, et le troisième Espagnol seulement depuis la création du prix, Miguel Indurain ayant été le premier à l’acquérir.

Pour ce qui est du Vélo d’Or Français, il est revenu à Thibaut Pinot, sans aucun doute grâce à sa formidable fin de saison comprenant deux victoires sur le Tour d’Espagne (6e du général), son succès sur Milan-Turin et, surtout, son triomphe dans un Monument du cyclisme, le Tour de Lombardie. Malgré son abandon à la veille du Giro, qu’il s’apprêtait à terminer sur le podium, le Franc-Comtois a réalisé une saison pleine qui inclut évidemment sa victoire finale sur le Tour des Alpes, ses podiums sur le Tour de Pologne et les Trois Vallées Varésines ou encore sa neuvième place aux Mondiaux.

Pinot reçoit le Vélo d’Or Français pour la deuxième fois de sa carrière, après 2014, et succède à Romain Bardet au “palmarès”.

Un commentaire

  1. Choisir un ex-dopé, ex-suspendu deux ans comme vélo d’or… A chacun ses valeurs morales, je préfère les miennes!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.