(c) ASO

Patrick Lefevere sur Sam Bennett : « Si j’interviens, l’UCI pourrait m’infliger une amende »

Au centre des rumeurs depuis de nombreuses semaines, le départ de Sam Bennett n’est toujours pas acté. En litige avec sa formation Bora-Hansgrohe, le champion d’Irlande est actuellement en troisième position dans la hiérarchie des sprinteurs de son équipe derrière Peter Sagan et Pascal Ackermann. La question du contrat de Sam Bennett au sein de l’écurie Bora-Hansgrohe pour la saison 2020 a été examiné par l’UCI, mais n’a abouti à rien de concret. Dans un entretien au quotidien belge Het Nieuwsblad, le manager général de la Deuceninck – QuickStep, Patrick Lefevere a déclaré que Sam Bennett aurait sa place au sein du wolfpack :

Lire aussi > Sam Bennett : « Je ne suis pas sûr de vouloir revenir sur la Vuelta »

« Il est dans le budget, mais il y a une bataille juridique entre lui et son équipe. Je ne comprends pas l’approche du manager de la Bora, Ralph Denk. Pourquoi garder un coureur contre son gré alors qu’il se positionne après Peter Sagan et Pascal Ackermann, il n’est que votre troisième sprinter ? Si j’interviens, l’UCI pourrait m’infliger une amende. Si l’agent de Bennett, Andrew McQuaid, m’assure qu’il est libre, qui suis-je pour le contredire ? »

Avec deux victoires et quatre secondes places sur la dernière Vuelta, se démontrant en grande forme, il se présentera semaine prochaine aux championnats du monde comme l’un des outsiders.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

L’UCI étudie de nouvelles pistes pour renforcer la lutte antidopage

L’UCI veut renforcer ses moyens d’agir contre le dopage. La haute instance a publié un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.